Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Romains 5

Le salut que Jésus-Christ nous a acquis

1 Puisque nous avons été déclarés justesf en raison de notre foig, nous sommes en paixh avec Dieu grâce à notre Seigneur Jésus-Christi.

2 Par lui, nous avons eu accèsj, au moyen de la foi, à ce don gratuit de Dieu dans lequel nous nous trouvons désormais établisk ; et notre fierté se fonde sur l’espérancel d’avoir part à la gloire de Dieum.

3 Mieux encore ! Nous tirons fierté même de nos détressesn, car nous savons que la détresse produit la persévéranceo,

4 la persévérance conduit à la victoire dans l’épreuve, et la victoire dans l’épreuve nourrit l’espérancep.

5 Or, notre espéranceq ne risque pas d’être déçue, car Dieu a versé son amourr dans nos cœurs par l’Esprit Saints qu’il nous a donnét.

6 En effet, au moment fixé par Dieuu, alors que nous étions encore sans forcev, le Christ est mort pour des pécheursw.

7 A peine accepterait-on de mourir pour un juste ; peut-être quelqu’un aurait-il le courage de mourir pour le bien. Mais voici comment Dieu nous montre l’amour qu’il a pour nous :

8 alors que nous étions encore des pécheurs, le Christ est mort pour nousx.

9 Donc, puisque nous sommes maintenant déclarés justesy grâce à son sacrifice pour nousz, nous serons, à plus forte raison encore, *sauvés par lui de la colèrea à venir.

10 Alors que nous étions ses ennemisb, Dieu nous a réconciliésc avec lui par la mort de son Fils ; à plus forte raison, maintenant que nous sommes réconciliés, serons-nous sauvés par sa vied.

11 Mieux encore : nous plaçons désormais notre fierté en Dieua par notre Seigneur Jésus-Christ qui nous a obtenu la réconciliationb.

Condamnés en Adam, déclarés justes en Christ

12 Par un seul hommec, le péché est entré dans le monde et par le péché, la mortd, et ainsi la mort a atteint tous les hommes parce que tous ont péchée

13 En effet, avant que Dieu ait donné la *Loi de *Moïse, le péché existait bien dans le monde ; or le péché n’est pas pris en compte quand la Loi n’existe pasf.

14 Et pourtant, la mort a régné depuis Adamg jusqu’à Moïse, même sur les hommes qui n’avaient pas commis une faute semblable à celle d’Adam – qui est comparable à celui qui devait venirh.

15 Mais il y a une différence entre la faute d’Adam et le don gratuit de Dieu ! En effet, si la faute d’un seuli a eu pour conséquence la mort de beaucoup, à bien plus forte raison la grâce de Dieu accordée gratuitement par un seul homme, Jésus-Christj, a surabondé pour beaucoupk.

16 Quelle différence aussi entre les conséquences du péché d’un seul et le don de Dieu ! En effet, le jugement intervenant à cause d’un seul homme a entraîné la condamnation, mais le don de grâce, intervenant à la suite de nombreuses fautesl, a conduit à l’acquittement.

17 Car si, par la faute commise par un seul homme, la mortm a régné à cause de ce seul homme, à bien plus forte raison ceux qui reçoivent les trésors surabondants de la grâcen et le don de la justificationo régneront-ils dans la viep par Jésus-Christ, lui seulq.

18 Ainsi donc, comme une seule faute a entraîné la condamnation de tous les hommesr, un seul acte satisfaisant à la justice a obtenu pour tous les hommes l’acquittements qui leur donne la vie.

19 Comme, par la désobéissance d’un seult, beaucoup d’hommes sont devenus pécheursu devant Dieu, de même, par l’obéissancev d’un seul, beaucoup sont déclarés justesw devant Dieu.

20 Quant à la Loi, elle est intervenue pour que le péché prolifèrex. Mais là où le péché a proliféré, la grâce a surabondéy

21 pour que, comme le péché a régné par la morta, de même la grâceb règne par la justice, pour nous conduire à la vie éternellec par Jésus-Christ notre Seigneurd.