Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Romains 1

Salutation

1 Cette lettre vous est adressée par Paul, serviteur de Jésus-Christa, appelé à être *apôtreb et choisic pour proclamer la Bonne Nouvelle de la part de Dieud.

2 Cette Bonne Nouvelle, c’est ce que Dieu a promis il y a bien longtempse par ses *prophètesf dans les Saintes Ecrituresg.

3 Elle parle de son fils Jésus-Christ, notre Seigneurh qui, dans son humanitéi, descend de *Davidj,

4 et qui a été déclaré Fils de Dieuk avec puissancel lorsque le Saint-Esprit l’a ressuscité des mortsm.

5 Par lui, j’ai reçu la grâcen d’être apôtreo pour amener, en son nom, des hommes de toutes les nationsp à lui obéir en croyantq.

6 Vous êtes de ceux-là, vous qui, ayant reçu l’appel de Dieu, appartenez à Jésus-Christr.

7 Je vous écris, à vous tous qui êtes à Rome les bien-aimés de Dieus, appelés à appartenir à Dieu. La grâce et la paix vous soient données par Dieu notre Père et par le Seigneur Jésus-Christt.

Paul et les chrétiens de Rome

8 Tout d’abord, je remercie mon Dieu par Jésus-Christ au sujet de vous tousu parce qu’on parle de votre foi dans le monde entierv.

9 Dans toutes mes prières, je ne cesse de faire mention de vous à toute occasionw et Dieu m’en est témoinx, lui que je sersy de tout mon être en proclamant la Bonne Nouvelle qui concerne son Fils :

10 je lui demande de me donner enfin l’occasion de vous rendre visitez si telle est sa volontéa.

11 Car j’ai le vif désir d’aller vous voirb pour vous apporter quelque bienfaitc spirituel en vue d’affermird votre foi,

12 ou mieux : pour que nous nous encouragions mutuellement, vous et moi, par la foi qui nous est communea.

13 Je tiens à ce que vous le sachiezb, frèresc : j’ai souvent formé le projet de me rendre chez vousd, mais j’en ai été empêché jusqu’à présente. En effet, je souhaite pouvoir récolter quelques fruits parmi vous comme parmi bien d’autres peuplesf.

14 Je me doisg à tous les hommes, civilisés ou non, instruits ou ignorantsh.

15 Voilà pourquoi je désire aussi vous annoncer l’Evangile, à vous qui êtes à Romei.

Le résumé de l’Evangile

16 Car je suis fier de l’Evangilej : c’est la puissance de Dieuk par laquelle il *sauve tous ceux qui croientl, les *Juifsm d’abord et aussi les non-Juifsn.

17 En effet, cet Evangile nous révèleo en quoi consiste la justice que Dieup accorde : elle est reçue par la foi et rien que par la foiq, comme il est dit dans l’Ecriture : Le juste vivra par la foir.

TOUS SONT COUPABLES DEVANT DIEU

Les non-Juifs sont coupables devant Dieu

18 Du haut du ciel, Dieu manifeste sa colères contre les hommest qui ne l’honorent pas et ne respectent pas sa volonté. Ils étouffent ainsi malhonnêtementa la vérité.

19 En effet, ce qu’on peut connaître de Dieu est clair pour eux, Dieu lui-même le leur ayant fait connaîtreb.

20 Car, depuis la création du monde, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité se voient dans ses œuvresc quand on y réfléchit. Ils n’ont donc aucune excused,

21 car alors qu’ils connaissent Dieu, ils ont refusé de lui rendre l’honneur que l’on doit à Dieu et de lui exprimer leur reconnaissancee. Ils se sont égarés dans des raisonnements absurdes et leur pensée dépourvue d’intelligence s’est trouvée obscurcief.

22 Ils se prétendent intelligents, mais ils sont devenus fousg.

23 Ainsi, au lieu d’adorer le Dieu immortel et glorieux, ils adorent des idolesh, images d’hommes mortels, d’oiseaux, de quadrupèdes ou de reptiles.

24 C’est pourquoi Dieu les a abandonnési aux passions de leur cœurj qui les portent à des pratiques dégradantes, de sorte qu’ils ont avili leur propre corpsk.

25 Oui, ils ont délibérément échangé la vérité concernant Dieu contre le mensongel, ils ont adoré et servi la créaturem au lieu du Créateur, lui qui est loué éternellementn. *Ameno !

26 Voilà pourquoi Dieu les a abandonnésp à des passions avilissantesq : leurs femmes ont renoncé aux relations sexuelles naturelles pour se livrer à des pratiques contre naturer.

27 Les hommes, de même, délaissant les rapports naturels avec le sexe féminin, se sont enflammés de désir les uns pour les autres ; ils ont commis entre hommes des actes honteux et ont reçu en leur personne le salaire que méritaient leurs égarementss.

28 Ils n’ont pas jugé bon de connaître Dieu, c’est pourquoi Dieu les a abandonnést à leur pensée faussée, si bien qu’ils font ce qu’on ne doit pasu.

29 Ils accumulent toutes sortes d’injustices et de méchancetés, d’envies et de vices ; ils sont pleins de jalousie, de meurtres, de querelles, de trahisons, de perversitésv. Ce sont des médisantsw,

30 des calomniateurs, des ennemis de Dieu, arrogants, orgueilleux, fanfarons, ingénieux à faire le mal ; ils manquent à leurs devoirs envers leurs parentsx ;

31 ils sont dépourvus d’intelligence et de loyauté, insensiblesy, impitoyables.

32 Ils connaissent très bien la sentence de Dieuz qui déclare passibles de morta ceux qui agissent ainsi. Malgré cela, non seulement ils commettent de telles actionsb, mais encore ils approuventc ceux qui les font.