Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Psaumes 74

Lamentation sur le sanctuaire détruit

1 Méditation d’Asaph. Pourquoi, ô Dieu, | nous délaisserr sans cesses  ? Pourquoi t’irrites-tu contre nous, le troupeau | dont tu es le bergert  ?

2 Souviens-toi de ton peuple que tu t’es acquisa autrefoisb  : | c’est la tribu qui t’appartientc . Souviens-toi du mont de *Siond  | où tu as fixé ton séjoure  !

3 Viens visiter ces lieux | qui sont toujours en ruinef  : l’ennemi a tout saccagé | au sanctuaire.

4 Tes adversaires ont rugig  | au lieu où l’on te rencontrait, et ils y ont dressé leurs étendardsh  | en signe de victoire.

5 Ils ont cogné avec leurs haches dans les taillis de la forêti ,

6 mettant en pièces les sculpturesj avec la masse et la cognée.

7 Ils ont mis le feu à ton Temple, ils ont rasé et profanék  | le lieu où tu demeuresl .

8 Ils pensaient en eux-mêmes : | « Nous les détruirons tous ensemblem  ! » Ils ont brûlén dans le pays tous les endroits | où l’on rendait un culte à Dieu.

9 Plus de signes miraculeuxo  ! Plus de prophètesp  ! Personne parmi nous qui sache | combien de temps encore | tout cela durera.

10 Jusques à quandq , ô Dieu, | l’agresseur *blasphémera-t-ilr  ? L’ennemi pourra-t-il | t’insulters sans relâche ?

11 Pourquoi te retiens-tu d’intervenir ? Ne reste donc pas inactif : | viens les exterminer !

12 Pourtant, ô Dieu, tu es mon Roit , | tu l’es depuis les temps anciens ! Tu es l’auteur des délivrancesu  | en tous lieux sur la terre !

13 C’est toi qui as fendu la merv  | par ta puissance ! C’est toi qui as brisé les crânes | des monstresw sur les eaux !

14 Toi qui as fracassé les têtes | du grand dragon marinx , et qui l’as donné en pâture aux animaux sauvages du désert !

15 Toi qui as fait jaillir des sourcesy  | et des eaux en torrent ! Toi qui as desséchéz le lit | des fleuves permanents !

16 A toi le jour, à toi la nuit ! C’est toi qui as créé | la lune et le soleila .

17 C’est toi qui as fixé | les bornesb de la terre, tu as fait l’été et l’hiverc  !

18 Souviens-toi donc, ô Eternel, | que l’ennemi t’a insulté, qu’un peuple d’*insensésd  | t’a outragé !

19 Ne livre pas aux bêtes fauves | ta tourterellee , n’oublie pas indéfiniment | le sort des affligésf  | qui t’appartiennent !

20 Mais considère ton allianceg , | car la mesure est comble ! Les lieux retirés du pays sont des repaires de violenceh .

21 Ne laisse pas les opprimési  | repartir dans la honte ! Que le pauvre et le malheureuxj  | aient lieu de te louer !

22 Deboutk , ô Dieu ! défends ta cause ! Souviens-toi de l’insulte que, tout au long du jour, | les insensésa t’adressent.

23 N’oublie pas les clameursb  | de tous tes adversaires, ni le tumultec grandissant | que tes ennemisd font sans cesse | monter vers toi.