Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Psaumes 119

La Loi de l’Eternel est parfaite

1 Heureux les hommes | qui ont une conduite intègrea et suiventb dans leur vie | la Loi de l’Eternelc .

2 Heureuxd les hommes | qui suivent ses préceptese et cherchent à lui plairef  | de tout leur cœurg .

3 Ils ne commettent pas le malh , ils suivent les chemins | que Dieu leur a tracési .

4 Tu as promulgué tes décretsj pour qu’on les respecte avec soink .

5 Que j’aie assez de fermeté pour observer tes ordonnancesl  !

6 Alors je n’aurai pas de hontem lorsque je considérerai | tous tes commandementsn .

7 Je te célébrerai | dans la droiture de mon cœur quand j’aurai étudié | tes justes loiso .

8 J’observerai fidèlement | tes ordonnances. Ne m’abandonne pas | complètementp  !

9 Comment, quand on est jeune, | avoir une vie pureq  ? C’est en se conformant à ta paroler .

10 Je veux te plaire | de tout mon cœurs , ne permets pas que je dévie | de tes commandementst  !

11 Je garde ta parole | tout au fond de mon cœuru pour ne pas pécherv contre toi.

12 Loué sois-tuw , ô Eternel ! Enseigne-moix tes ordonnancesy  !

13 Mes lèvres énumèrent toutes les lois | que tu as prononcéesz .

14 J’ai plus de joie | à suivre tes préceptesa qu’à posséder tous les trésors.

15 Je veux méditer sur tes ordresb , et fixer mes regards | sur les voies que tu traces.

16 Je trouve un grand plaisirc  | dans ce que tu prescris et je ne veux jamais | oublier ta parole.

17 Fais du bien à ton serviteurd , | accorde-moi de vivre : j’obéirai à ta parolee  !

18 Ouvre mes yeux | pour que je voie les merveilles de ta Loi !

19 Je suis étranger sur la terref  : ne me cache pas tes commandements !

20 A tout instant, | je brûle du désirg de connaître tes loish .

21 Tu menaces ces orgueilleuxi maudits qui s’écartentj de tes commandements.

22 Délivre-moi | du déshonneur et du méprisk , car j’observe tes loisl  !

23 Quand même des puissants | délibéreraient contre moi, ton serviteur encore | méditerait tes ordonnances.

24 Tes ordres font tout mon plaisir, ils sont mes meilleurs conseillers.

25 Je suis collé à la poussièrem , rends-moi la vien  | selon ce que tu as promis !

26 Je t’ai exposé ma conduite, | et tu m’as répondu ; apprends-moi tes commandementso  !

27 Fais-moi discerner le chemin | tracé par tes décrets pour que je réfléchisse | à tes merveillesp  !

28 Je suis accablé de chagrinq , relève-moir  | conformément à ta parole !

29 Détourne-moi | du chemin du mensonges et, dans ta grâcet, | fais que je vive | selon ta Loiu !

30 J’ai choisiv le chemin | de la fidélitéw , je me suis conformé | à tes décrets.

31 Je me tiens attachéx  | à tes édits ; épargne-moi la honte, | ô Eternel !

32 Je veux courir sur le chemin | de tes commandements, car tu m’as libéré.

33 O Eternel, enseigne-moia  | le chemin de tes ordonnances, et je le suivrai jusqu’au bout.

34 Donne-moi du discernementb  | et j’obéirai à ta Loic  ; je la suivrai de tout mon cœurd .

35 Fais-moi marchere sur le sentier | de tes commandementsf , car je m’y plaisg  !

36 Veuille incliner mon cœurh  | vers tes enseignements plutôt que vers le profit à tout prixi  !

37 Détourne mes regards | des choses vaines, et fais-moi vivrej  | dans les voies que tu as tracéesk  !

38 Accomplis pour ton serviteur | ce que tu as promisl à ceux qui te révèrent !

39 Ecarte loin de moi | la hontem qui m’effraie ; tes lois ne sont-elles pas bonnes ?

40 J’ai une vraie passionn  | pour tes commandements, vivifie-moio par ta justice !

41 Que ton amourp , ô Eternel, | s’étende jusqu’à moi, et ton salut | selon ce que tu as promisq ,

42 et je pourrai répondrer  | à celui qui m’outrages , car j’ai mis ma confiance | en ta parole.

43 Ne laisse pas ma bouche | s’écarter de la véritét , car je me fondeu sur tes lois.

44 J’observerai ta Loiv sans cesse et pour toujours,

45 alors je pourrai vivre | dans la vraie liberté, car j’ai à cœur | de suivre tes préceptesw .

46 Je parlerai | de tes édits | devant des roisx sans éprouver de hontey .

47 Je ferai mes délicesz  | de tes commandements, car je les aimea .

48 Je tends les mains | vers tes commandements | car je les aime. Je veux méditerb sur tes ordonnances.

49 Rappelle-toic  | ce que tu as dit à ton serviteur et qui m’a donné l’espéranced .

50 Dans ma misère, | mon réconfort c’est ta promesse | qui me fait vivree .

51 Des orgueilleux | se sont moqués de moif  | sans aucune mesure, sans que je dévie de ta Loig .

52 Je me souviensh des ordonnances | que tu nous as données jadis, ô Eternel, | j’en suis réconforté.

53 Je suis indignéi en voyant les *méchants délaisser ta Loij .

54 Je fais de tes préceptes | le sujet de mes chantsk sur cette terre | où je suis comme un étranger.

55 La nuit, ô Eternel, | je pense à toil , j’observerai ta Loim .

56 La part qui me revient c’est de me conformer | à tes commandementsn .

57 Mon loto , ô Eternel, | je le redis, c’est d’obéir à ta parolep .

58 J’ai cherchéq à te plaire | de tout mon cœur ; oh ! fais-moi grâcer  | selon ce que tu as promiss  !

59 J’ai réfléchi à ma conduitet et j’ai réglé mes pas | sur tes commandements.

60 Je me suis empressé, je n’ai pas différé | d’obéir à tes loisu .

61 Les filets des méchants | m’ont enserré sans que j’oubliev ta Loi.

62 Au cœur de la nuitw , je me lève | afin de te louer à cause de tes justes loisx .

63 Je suis l’ami | de ceux qui te révèrenty , de ceux qui obéissent | à tes décretsz .

64 Eternel, ton amour | remplit la terre entièrea . Enseigne-moi tes volontésb  !

65 Tu as traité avec bontéc  | ton serviteur, conformément à ta paroled , | ô Eternel !

66 Enseigne-moi | le bon sens et la connaissancee , car je me fie | à tes commandements.

67 Avant d’être humiliéf , | je faisais fausse routeg , mais maintenant, | j’observe ta paroleh .

68 Que tu es boni et bienfaisant : enseigne-moi tes volontésj  !

69 Des orgueilleux inventent | contre moi des mensongesk , mais moi, de tout mon cœur, | je suis fidèle à tes décrets.

70 Leur cœur est insensiblea . Mais quant à moi, | ta Loi fait mes délices.

71 Il m’était bon d’être affligéb afin d’apprendre tes préceptes.

72 La Loi que tu as édictée | est pour moi plus précieuse que mille objets d’or et d’argentc .

73 Tes mains m’ont façonnéd  | et affermi, accorde-moi l’intelligence | pour que j’apprenne | tes ordonnances !

74 Quand ceux qui te révèrent me verront, | ils seront pleins de joiee , car je me fie à ta parolef .

75 Je reconnais, ô Eternel, | que tes décrets sont justesg  : si tu m’as affligé, | c’est par fidélitéh .

76 Que ton amouri  | soit ma consolation conformément à ta promessej  | envers ton serviteur !

77 Manifeste-moi ta tendressek  | pour que je vive, puisque ta Loi fait mes délicesl .

78 Honte à ces orgueilleuxm  | qui me maltraitent sans raisonn  ! Moi, je médite | sur tes commandements.

79 Que ceux qui te révèrent, | se tournent de nouveau vers moi ! ceux qui connaissent tes éditso ,

80 Que mon cœur soit intègrep  | pour suivre tes préceptesq , alors, j’éviterai la honter .

81 Je languiss après ton salutt , j’ai foiu en ta parole.

82 Mes yeux se sont usésv  | à sonder tes promessesw . Je me demande : | « Quand viendras-tu me consoler ? »

83 Je suis semblable | à une *outre enfumée, pourtant je ne délaisse pasx  | tes ordonnances.

84 Combien ton serviteur | a-t-il de jours à vivrey  ? Quand viendras-tu punir | ceux qui me persécutentz  ?

85 Des orgueilleuxa  | m’ont creusé une trappeb au mépris de ta Loi.

86 Tous tes commandements | sont dignes de confiancec . On me persécuted sans causee  : | viens donc à mon secoursf  !

87 Encore un peu | et ils me terrassaient, mais je n’ai pas abandonnég  | tes ordonnances.

88 Rends-moi la vieh  | dans ton amouri pour que j’obéisse | à tes commande-mentsj  !

89 Eternel, ta parole | est fondée dans le ciel et pour toujoursk ,

90 et ta fidélitél  | demeure d’âge en âgem  : tu as fondé la terre, | elle subsisten .

91 Selon tes ordres, | tout subsiste aujourd’huio , et tout, dans l’univers, | se tient à ton servicep .

92 Si je n’avais pas fait | de ta Loi mes délicesq , j’aurais depuis longtemps | péri dans ma misèrer .

93 Jamais, je n’oublierais  | tes ordonnances, car c’est par elles | que tu me vivifiest .

94 Je suis à toiu  : viens me sauverv  ! Car je m’applique | à suivre tes préceptesw .

95 Des méchants préparent ma pertex , moi, je reste attentif | à tes éditsy .

96 J’ai constaté | que les choses parfaites | ont toutes leurs limites ; illimitéez est la portée | de ton commandement.

97 Oh ! que j’aime ta Loia  ! Je la méditeb tout le jour.

98 Ton commandement me rend sagec , | plus sage que mes ennemis, car il m’accompagne toujours.

99 Je suis plus avisé | que tous mes maîtres, car je médite tes éditsd .

100 Je suis plus sage | que les vieillards, parce que j’obéis | à tes commandementse .

101 Mes pas ont évitéf  | tous les sentiers du mal pour obéir à ta paroleg .

102 Je ne me suis pas écarté | des loish que tu as établies, car tu m’as enseignéi .

103 Que ta parole est douce | à mon palaisj  ! Elle est meilleure que le mielk ,

104 et j’acquiers du discernementa  | grâce à tes ordonnances ; c’est pourquoi je déteste | tout sentier mensongerb .

105 Ta parole est comme une lampec  | qui guide tous mes pas, elle est une lumièred  | éclairant mon chemin.

106 J’ai promis solennellemente  | – et je tiendrai promesse – d’obéir à tes justes loisf .

107 Je suis plongé dans la misère ; ô Eternel, rends-moi la vieg  | conformément à ta parole.

108 Accueille avec faveur, | ô Eternel, | ma prière comme une offrandeh et enseigne-moi tes décretsi  !

109 Ma vie est sans cesse en dangerj , mais je n’oublie rienk de ta Loi.

110 Des méchants m’ont tendu des piègesl , mais je ne dévie pasm  | de tes commandements.

111 Tes décrets restent pour toujours | mon bien précieux : et ils font la joie de mon cœurn .

112 J’ai pris la décision | d’obéir à tes loiso constamment, pour toujoursp .

113 Je hais les indécisq , et c’est ta Loi que j’aimer .

114 Tu es mon refuge et mon boucliers , je fais confiancet à ta parole.

115 Eloignez-vous de moi, | vous tous qui commettez le malu  ! J’obéirai | aux commandements de mon Dieu !

116 Soutiens-moiv selon ta promessew , | et je vivrai ; que je n’éprouve pas de honte | pour avoir espéré en toix  !

117 Sois mon appuiy  | et je serai sauvéz , je ne perdrai jamais de vue | tes ordonnancesa .

118 Ceux qui s’écartent de tes ordonnances, | tu les rejettes tous, car leur pensée n’est que mensonge.

119 Tu ôtes comme des scoriesb  | tous les *méchants | qui vivent sur la terre, c’est pourquoi j’aime tes éditsc .

120 L’effroi que tu m’inspiresd  | me fait tremblere  ; devant tes jugements | je suis saisi de craintef .

121 Mes actions ont été réglées | par la droiture et la justiceg  ; ne m’abandonne pas | aux hommes qui m’oppriment !

122 Je suis ton serviteur : | assure mon bonheurh , ne permets pas aux orgueilleux | de m’opprimeri  !

123 Mes yeux se sont usésj  | à guetter ton secoursk et le salut | que tu avais promisl .

124 Agis envers ton serviteur | conformément à ton amourm  ; enseigne-moi tes volontésn  !

125 Je suis ton serviteuro  : | accorde-moi l’intelligence afin que je comprenne | tes ordonnancesp .

126 Pour toi, ô Eternel, | c’est le moment d’agir, on a violé ta Loiq .

127 Moi, j’aime tes commandementsr plus que l’ors , oui, plus que l’or fin.

128 Je trouve justes | tous tes décretst  | sans exception, et je déteste | tout sentier de mensongeu .

129 Tes lois sont des merveillesv , aussi je les garde avec soinw .

130 Quand on découvre tes paroles, | c’est la lumièrex  ; et les gens sans détour | y trouvent le discernementy .

131 J’ouvre la bouche | et je soupire, tant je désire tes commandementsz .

132 Regarde-moia et fais-moi grâceb ainsi que tu l’as décidé | pour ceux qui t’aimentc  !

133 Veuille affermir mes pas | par ta paroled afin qu’aucun péché | ne puisse m’asservire .

134 Libère-moi | de l’oppression des hommesf et j’observerai tes préceptesg  !

135 Montre-toi favorableh  | envers ton serviteur : enseigne-moi tes volontési  !

136 Mes yeux répandent | des flots de larmesj , car on n’observe pas ta Loik .

137 Eternel, tu es justel , et tes décrets | sont équitablesm .

138 Tu as fondé tes ordonnances | sur la justicen  : elles sont sûreso .

139 Pour moi, je suis saisi | de la plus vive indignationa à l’égard de mes ennemis, | car ils négligent tes paroles.

140 Oui, ta parole est éprouvéeb , c’est pourquoi ton serviteur l’aimec .

141 Je suis petit et mépriséd , mais je n’oublie pas tes préceptese .

142 Ta justice est juste à jamais, ta Loi est véritéf .

143 Je suis dans la détresse, | l’angoisse me saisit, mais tes commandements | font mes délicesg .

144 La justice de tes édits | est éternelle, fais que je les comprenneh  | et je vivrai !

145 De tout mon cœuri , | je fais appel à toi : Eternel, réponds-moi, | j’obéirai à tes décretsj .

146 Je fais appel à toi, | viens, secours-moik , et je garderai tes préceptes.

147 Je me lève avant l’aubel  | pour implorer ton aide, j’ai foi en ta parole.

148 Avant que la nuit finisse, | mes yeux sont déjà éveillésm pour méditer sur ta parole.

149 Dans ton amourn , écoute-moio , ô Eternel, et fais-moi vivrep  | selon tes ordonnances !

150 Ceux qui trament le malq  | me serrent de tout près, ils se tiennent loin de ta Loi ;

151 mais toi, ô Eternel, | tu es tout près de moir , tous tes commandements | sont vérités .

152 Je sais depuis longtemps que tu as établi | tes éditst pour toujoursu .

153 Regardev ma misère, | délivre-moiw car jamais je n’oubliex ta Loi.

154 Défends ma causey , | délivre-moiz et sauve-moi la viea  | selon ce que tu as promisb  !

155 Le salut est loin des méchants car ils négligentc tes décrets.

156 Ta tendresse est immensed , | ô Eternel, sauve-moi donc la viee  | conformément à tes décretsf .

157 Mes ennemis | et mes persécuteurs | sont innombrablesg , mais je ne me détourne pash  | de tes édits.

158 Je vois avec dégoût des traîtresi qui n’obéissent pas | à ta parolej .

159 Mais considère, | ô Eternel, | combien j’aime tes ordonnances ! Dans ton amour, | sauve ma viek  !

160 La vérité : | tel est le fondement | de ta parole. Tous tes décrets sont justes | et éternelsl .

161 Sans raison, des puissants | me persécutentm , mais je ne tremblen  | qu’à ta parole.

162 Je fais ma joieo de ta parole comme celui qui trouve | un grand trésorp ,

163 mais je hais le mensonge, | je le détesteq , et c’est ta Loi que j’aimer .

164 Sept fois par jour, | je redis tes louanges à cause de tes justes loiss .

165 Grande est la paixt  | de celui qui aime ta Loi : aucun obstacle | ne le fera tomberu .

166 Je compte sur toi, Eternel, | pour me sauverv , et je suis tes commandements.

167 J’obéis à tes ordonnances car je les aimew  | infiniment.

168 Je suis fidèle | à tes préceptesx  | et à tes ordonnancesy  : tu vois comment je me conduisz  | en toutes choses.

169 Que ma prière, | ô Eternel, | parvienne jusqu’à toia  ! Donne-moi du discernementb  | conformément à ta parolec  !

170 Que ma supplication | parvienne jusqu’à toid  ! Délivre-moie  | selon ce que tu as promisf  !

171 Que la louange | jaillisse de mes lèvresg , car tu m’enseignesh  | tes ordonnances.

172 Oui, que ma langue | célèbre ta parolei  : tous tes commandements sont justesj .

173 Par ta puissance, viens à mon aidek , car j’ai choisil de suivre | tes prescriptions.

174 Je désire ardemment | que tu me sauvesm , | ô Eternel ! Ta Loi fait mes délicesn .

175 Oh ! que je viveo  | pour te louer ! Et que tes ordonnances | me soient en aide !

176 Je suis errant | comme une brebis égaréea  ; | oh ! viens chercher ton serviteur ! car je n’oublieb aucun | de tes commandements.