Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Proverbes 8

Le poème de la Sagesse

1 Ecoutez : la Sagesse appellek, la raison élève la voix.

2 Elle est postée sur les hauteurs, | le long des routes, aux carrefours.

3 Tout près des portes de la ville, là où l’on passe pour entrer, | elle fait retentir sa voixl :

4 « C’est à vous, humains, que je parlem, c’est pour vous que ma voix se fait entendre,

5 à vous, stupidesn : | apprenez donc à réfléchiro ; et à vous, *insensés : | devenez des gens raisonnables !

6 Ecoutez-moi, car j’ai à dire | des choses capitales, et ce sont des paroles justes | qui franchiront mes lèvres.

7 Oui, ma bouche proférera | la véritép, le mal fait horreur à mes lèvres,

8 et mon palais proclamera | uniquement ce qui est juste. Il n’y aura rien d’équivoque | ni de retors dans mes paroles,

9 elles sont toutes justes | pour qui comprend les choses, toutes sont judicieuses | pour qui a de la science.

10 Recherchez mon éducation | plutôt que de l’argent, et choisissez la connaissance | plutôt que l’orq, l’or le plus pur.

11 Car la sagesse est préférabler | aux perles précieuses, et les biens les plus désirables | ne sauraient l’égalers.

12 Moi, je suis la Sagesse, | j’habite à côté de la réflexion, j’ai découvert la science | et la circonspectiont.

13 Révérer l’Eternelu, | c’est détester le malv. Je déteste l’orgueilw, | la suffisance, | la conduite mauvaise et la bouche menteuse.

14 C’est à moi qu’appartiennent | les bons conseils et la prudence. Je possède l’intelligence | et la puissancex.

15 C’est par moi que règnent les rois, et que les princesy | décrètent des lois justes.

16 Par moi gouvernentz tous les chefs, tous les hommes d’Etat | et tous les magistrats sur terre.

17 Moi, j’aime ceux qui m’aimenta, et ceux qui me recherchent | ne manquent pas de me trouverb.

18 Je suis accompagnée | de la richesse et de l’honneurc, du bonheur et des biens durablesd.

19 Mon fruit est plus précieux que l’or, oui, même que l’or le plus fine, et les profits que je rapporte | valent mieux qu’un argent de choixf.

20 Je marche sur la voie de la justiceg et je suis les sentiers | de l’équité,

21 pour combler de biens ceux qui m’aiment et remplir leurs trésorsh.

22 Or, l’Eternel me possédait | tout au début de son activité et avant d’entreprendre | les plus anciennes de ses œuvres.

23 J’ai été établie | dès les temps éternels, bien avant que la terre | fût créée.

24 J’ai été enfantée | avant que l’océan existe et avant que les sources | aient fait jaillir | leurs eaux surabondantesa.

25 Avant que les montagnes | aient été établiesb, avant que les collines | soient apparuesc, | j’ai été enfantée.

26 Dieu n’avait pas encore | formé la terre et les campagnes ni le premier grain de poussière | de l’universd.

27 Moi, j’étais déjà là | quand il fixa le ciele et qu’il traça un cerclef | autour de la surface | du grand abîme.

28 Et quand il condensa | les nuages d’en hautg, quand il fit jaillir avec force | les sources de l’abîmeh,

29 et quand il assigna | à la mer des limitesi pour que ses eaux | ne les franchissent pasj, quand il détermina | les fondements du mondek,

30 j’étais à ses côtésl | comme son maître d’œuvre. Sans cesse, objet de ses délices, je dansais devant lui, | jour après jour,

31 jouant sur la surface de la terre, je trouvais mes délices | dans les êtres humainsm.

32 Maintenant donc, mes fils, | écoutez-moin : heureux tous ceux qui suivent | les voies que je prescriso !

33 Ecoutez mes leçons, | et vous deviendrez sages. Ne les négligez pas !

34 Car, heureux l’homme qui m’écoutep, qui vient veiller à mes portes | jour après jour, et qui monte la garde | devant l’entrée de ma maison.

35 Car celui qui me trouveq | a découvert la vier, il obtient la faveur | de l’Eternels.

36 Mais il se fait tort à lui-mêmet, | celui qui me désobéit : tous ceux qui me haïssent | aiment la mortu. »