Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Proverbes 31

LES PAROLES DU ROI LEMOUEL

1 Paroles du roi Lemouelb, maximes que sa mère lui a enseignées :

2 Que te dirai-je, mon fils ? Que te conseillerai-je, ô mon fils bien-aimé ? Que te dirai-je, fils appelé de mes *vœuxc ?

3 Ne gaspille pas tes forces avec les femmes, ne te laisse pas mener par celles qui perdent les roisd.

4 Il ne convient pas aux rois, Lemouel, non, il ne convient pas aux rois de boire du vine, ni à ceux qui gouvernent d’aimer les boissons enivrantes,

5 car, après avoir buf, ils pourraient oublier les lois et léserg les droits des victimes de la misère.

6 Que l’on donne plutôt les boissons enivrantes à celui qui va périr, et du vin à qui a le cœur malheureux.

7 Qu’il boiveh et qu’il oublie sa misère, qu’il ne se souvienne plus de son tourment !

8 Ouvre la bouchei pour défendre ceux qui ne peuvent parler, pour défendre les droits de tous ceux qui sont délaissés.

9 Oui, parle pour prononcer de justes verdicts. Défends les droits des malheureux et des pauvresj !

POÈME DE LA FEMME VAILLANTE

10 Heureux celui qui trouvek | une femme vaillantel, elle a bien plus de prix | que des perles précieuses.

11 Son marim a confiance en elle, il ne manquera pasn | de biens dans sa maison.

12 Tous les jours de sa vie, | elle lui fait du bien, et non du mal.

13 Elle cherche avec soin | du lin et de la laine et elle les travaille | de ses mains diligenteso.

14 Comme un vaisseau marchand, elle amène des vivres | de loin en sa demeure.

15 Quand il fait nuit encore, | elle est déjà debout, préparant pour sa maisonnée | ce qu’il faut pour manger et elle distribue leurs tâches | à toutes ses servantes.

16 Elle pense à un champ, | alors elle l’achète. Du fruit de son travail, | elle plante une vigne.

17 Avec plein d’énergie, | elle se met à l’œuvre et active ses bras.

18 Elle constate | que ses affaires marchent bien. Jusque tard dans la nuit, | sa lampe est allumée.

19 Ses mains filent la laine et ses doigts tissent | des vêtements.

20 Elle ouvre largement | la main à l’indigentp et tend les bras au pauvre.

21 Pour elle et tous les siens, | peu importe la neige, car toute sa famille | est revêtue | de doubles vêtements.

22 Elle se fait des couvertures, elle a des vêtements | de fin lin et de pourpre.

23 Son mari est connu | aux portes de la ville. Car il y siège | avec les responsablesa du pays.

24 Elle tisse elle-même | des habits et les vend, elle fait des ceintures | qu’elle cède aux marchands.

25 La force et la splendeur | lui servent de parure. C’est avec le sourire | qu’elle envisage l’avenir.

26 Ses paroles sont sages, elle dispenseb avec bonté | l’enseignement.

27 Elle veille à la bonne marche | de sa maison et ne se nourrit pas | du pain de la paresse.

28 Ses enfants, dès leur lever, | la disent bienheureuse, et son mari aussi | fait son éloge :

29 « Il y a bien des filles | qui montrent leur valeur, mais toi, tu les surpasses toutes. »

30 La grâce est décevante | et la beauté fugace ; la femme qui révère l’Eternel | est digne de louanges.

31 Donnez-lui donc | le fruit de son travail ! Qu’on dise ses louangesc | aux portes de la ville | pour tout ce qu’elle fait !