Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Osée 13

Le prix de la révolte

1 Dès qu’Ephraïm parlait, tous étaient terrifiésn, il portait la terreuro | en Israël, il s’est rendu coupable | en adorant *Baalp. C’est pourquoi il est mort.

2 Et maintenant, | voilà ces gens | qui pèchent davantage, faisant de leur argentq | des idoles fonduesr, des statues ciselées | avec habileté : ouvrages d’artisanss | que tout cela ! Et pourtant, ils leur parlent et ceux qui sacrifient des hommes font des baiserst aux veauxu !

3 C’est pourquoi ils seront semblables | aux nuées matinales, à la rosée de l’aube | qui bientôt se dissipev, à un fétu de paillew | emporté loin de l’airex | en tourbillon, et à de la fuméey | sortant d’une ouverture.

4 « Pourtant moi, l’Eternel, | je suis ton Dieu depuis l’Egyptea et, en dehors de moi,| tu ne connais pasb d’autre Dieuc, et il n’y a pas de Sauveurd.

5 Je t’ai connu dans le déserte, dans une terre aride.

6 Lorsqu’ils sont arrivés | dans de gras pâturages, ils se sont rassasiés ; quand ils furent repus, l’orgueilf les a saisis et ils m’ont oubliég.

7 Mais je serai pour eux | semblable à un lionh et, comme un léopard | sur leur chemin, je serai aux aguets.

8 Et comme une ourse | privée de ses petitsi, | je les attaquerai et leur déchirerai | l’enveloppe du cœur. Je les dévorerai | là, comme une lionnej ; ils seront mis en piècesk | par les bêtes sauvages.

9 « Israël, te voilà détruitl. Qui te viendrait en aidem ?

10 Où est-il à présent, | votre roin, où est-il ? Qu’il vienne vous sauver | dans toutes vos cités ! Où sont-ils à présent, | vos magistrats | auxquels vous demandiez : “Donnez-nous donc un roi | et des ministreso” ?

11 Oui, je te donnerai | un roip dans ma colère, je te le reprendraiq | dans mon indignation.

12 Le crime d’Ephraïm | est bien enregistrér, et son péché | est bien noté.

13 Les douleurs de l’enfantements | vont survenir pour lui, mais l’enfant est stupide : le termet est arrivé, | et il ne quitte pas | le seinu qui l’a porté.

14 Devrais-je donc les affranchir | du pouvoir du sépulcrev ? Et, de la mortw, | devrais-je les sauver ? O mort, où est ta force ? Sépulcre, où est | ton pouvoir destructeurx ? Je ne peux plus les avoir en pitié.

15 « Ephraïm a beau prospérery | au milieu de l’herbage, le ventz d’orient viendra, un vent de l’Eternel | montera du désert et il dessécheraa | la source d’Ephraïm, et sa fontaine tarira. L’ennemi pillerab | le trésor où sont amassés | tous les objets précieux.