Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Nombres 21

La victoire sur le roi d’Arad

1 Le roi cananéen d’Arada qui habitait le *Néguevb apprit que les Israélites arrivaient par la route d’Atarim. Il les attaqua et fit des prisonniers parmi eux.

2 Alors les Israélites firent un *vœuc à l’Eternel en disant : – Si tu livres ce peuple entre nos mains, nous voueronsd leurs villes à l’Eternel en les détruisant.

3 L’Eternel exauça les Israélites et leur donna la victoire sur les Cananéens. Ils les lui vouèrent en détruisante leurs villes avec leurs habitants, et l’on donna à ce lieu le nom de Hormaf (Destruction).

Le serpent de bronze

4 Les Israélites quittèrentg la montagne de Hor par la route de la mer des *Roseauxh pour contourneri le pays d’Edom. En cours de route, le peuple se découragea.

5 Ils se mirent à parler contre Dieuj et contre Moïse en disant : – Pourquoi nous avez-vous fait sortir d’Egyptek pour nous faire mourirl dans le désert ? Car il n’y a ni pain ni eaum, et nous sommes dégoûtés de cette nourrituren de misère !

6 Alors l’Eternel envoya contre le peuple des serpentso venimeux qui les mordirent, et il mourutp beaucoup de gens d’Israël.

7 Le peuple vint trouver Moïseq en disant : – Nous avons péchér lorsque nous avons parlé contre l’Eternel et contre toi. Maintenant, veuille implorers l’Eternel pour qu’il nous débarrasse de ces serpents ! Moïse priat donc pour le peuple.

8 L’Eternel lui répondit : – Fais-toi un serpent en métal et fixe-le en haut d’une percheu. Celui qui aura été mordu et qui fixera son regard sur ce serpent aura la vie sauve.

9 Moïse façonna un serpent de bronzev et le fixa au haut d’une perche. Dès lors, si quelqu’un était mordu par un serpent, et qu’il levait les yeux vers le serpent de bronze, il avait la vie sauvew.

Jusqu’aux frontières du Pays promis

10 Après cela, les Israélites levèrent le camp et s’établirent à Obothx.

11 De là, ils partirent vers Iyé-Abarim dans le désert situé en face de Moaby, à l’est.

12 Ensuite, ils transportèrent leur camp dans la vallée de Zéredz,

13 puis de l’autre côté de l’Arnona, le torrent qui passe par le désert après être descendu du territoire des Amoréensb et qui marque la frontière entre Moab et le pays des Amoréens.

14 C’est pourquoi il est précisé dans le livre des Guerresc de l’Eternel : Waheb en Soupha, avec ses vallées, et l’Arnon,

15 avec ses gorges qui descendent vers la ville d’Ard et touche au territoire de Moab.

16 De là, ils gagnèrent Beere. C’est à propos de ce puits que l’Eternel dit à Moïse : – Assemble le peuple, et je leur donnerai de l’eau.

17 Alors Israël entonnaf le chant suivant : Monte, ô puits ! | Lancez des acclamations !

18 | qui fut creusé par des princes, celui que les grands du peuple | ont foré avec leur sceptre, | avec leurs cannes. De Beer, ils se rendirent successivement à Mattana,

19 à Nahaliel, à Bamoth,

20 puis au plateau qui s’étend dans la campagne de Moab vers le sommet du Pisgaa d’où l’on domine le désert.

La victoire sur Sihôn et les Amoréens

21 Les Israélites envoyèrent des émissairesb à Sihônc, roi des Amoréensd, pour lui demander

22 la permission de traverser son pays. – Nous n’entrerons ni dans vos champs ni dans vos vignes, lui dirent-ils, et nous ne boirons pas l’eau des puits, nous suivrons la route royale jusqu’à ce que nous ayons traversée ton territoire.

23 Mais Sihôn leur refusa l’autorisation de traverser son territoiref. Il mobilisa toutes ses troupes et marcha contre Israël dans le désert, il arriva à Yahatsg et lui livra batailleh.

24 Mais Israël le battiti et prit possession de son paysj depuis l’Arnon jusqu’au Yabboqk et jusqu’au territoire des Ammonitesl dont la frontière était fortifiée.

25 Israël s’empara de toutes ces villesm et occupan toutes les villes des Amoréens, y compris la cité de Heshbôno et les localités qui en dépendaient.

26 Heshbôn était la capitale où résidait Sihônp, le roi des Amoréensq, depuis qu’il avait combattu le précédent roi de Moabr et s’était emparé de tout le pays jusqu’à l’Arnons.

27 C’est pourquoi les poètes chantent : Venez à Heshbôn ! Que la ville de Sihônt | soit rebâtie et consolidée !

28 | la flamme a jailli, elle a consuméu | Arv au pays de Moab, avec ceux qui règnent | sur les hauteurs de l’Arnonw.

29 Malheur à toi, ô Moabx ! Oui, tu es perdu, | peuple de Kemoshy ! Tes fils sont en fuitez, et tes filles sont captivesa du roi des Amoréens, oui du roi Sihôn

30 Mais nous les avons | criblés de nos flèches, de Heshbôn jusqu’à Dibônb | voilà que tout est détruit ! Nous avons tout dévasté | jusques à Nophah, et jusques à Médebac.

31 Israël s’établit dans le pays des Amoréensd.

32 Moïse envoya des gens en reconnaissancee dans la région de Yaezerf ; ils s’emparèrent des villes qui en dépendaient et chassèrent les Amoréens qui s’y trouvaient

La victoire sur Og, roi du Basan

33 Puis ils changèrent de direction et se dirigèrent du côté du *Basang. Ogh, roi du *Basan, marcha contre eux avec toutes ses troupes et leur livra bataille à Edréii.

34 Alors l’Eternel dit à Moïse : – Ne le crains pas, car je le livre en ton pouvoir, lui, toute son armée et son pays ; tu le traiteras comme tu as traité Sihôn, roi des Amoréens, qui régnait à Heshbônj.

35 Les Israélites le battirent, lui et ses fils et toute son armée, sans lui laisser aucun survivantk, et ils prirent possessionl de son pays.