Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Matthieu 17

La révélation du royaume

(Mc 9.2-9 ; Lc 9.28-36)

1 Six jours plus tard, Jésus prit avec lui Pierre, *Jacques et Jean son frèree, et les emmena sur une haute montagne, à l’écart.

2 Il fut transfiguré devant eux : son visage se mit à resplendir comme le soleil ; ses vêtements prirent une blancheur éclatante, aussi éblouissante que la lumière.

3 Et voici que *Moïse et Elie leur apparurent : ils s’entretenaient avec Jésus.

4 Pierre s’adressa à Jésus et lui dit : – Seigneur, il est bon que nous soyons ici. Si tu es d’accord, je vais dresser ici trois tentes, une pour toi, une pour Moïse et une pour Elie...

5 Pendant qu’il parlait ainsi, une nuée lumineuse les enveloppa, et une voix en sortit qui disait : – Celui-ci est mon Fils bien-aimé, celui qui fait toute ma joief. Ecoutez-leg !

6 En entendant cette voix, les disciples furent remplis de terreur et tombèrent le visage contre terre.

7 Mais Jésus s’approcha et posa la main sur eux en disant : – Relevez-vous et n’ayez pas peurh.

8 Alors ils levèrent les yeux et ne virent plus que Jésus seul.

9 Pendant qu’ils descendaient de la montagne, Jésus leur donna cet ordre : – Ne racontez à personnei ce que vous venez de voir avant que le *Fils de l’hommej ne soit ressusciték des morts.

(Mc 9.10-13)

10 Les disciples lui demandèrent alors : – Pourquoi donc les *spécialistes de la Loi disent-ils qu’Elie doit venir en premier lieu ?

11 Il leur répondit : – Effectivement, Elie doit venir remettre toutes choses en ordrel.

12 Or, je vous le déclare : Elie est déjà venum, mais ils ne l’ont pas reconnu. Au contraire, ils l’ont traité comme ils ont voulun. Et c’est le même traitement que va subiro de leur part le Fils de l’homme.

13 Les disciples comprirent alors qu’il parlait de Jean-Baptistep.

La guérison d’un enfant possédé

(Mc 9.14-29 ; Lc 9.37-43)

14 Quand ils furent revenus auprès de la foule, un homme s’approcha de Jésus, se jeta à genoux devant lui et le supplia :

15 – Seigneur, aie pitié de mon fils : il est épileptiqueq et il souffre beaucoup : il lui arrive souvent de tomber dans le feu ou dans l’eau.

16 Je l’ai bien amené à tes disciples, mais ils n’ont pas réussi à le guérir.

17 Jésus s’exclama alors : – Vous êtes un peuple incrédule et infidèle à Dieu ! Jusqu’à quand devrai-je encore rester avec vous ? Jusqu’à quand devrai-je encore vous supporter ? Amenez-moi l’enfant ici.

18 Jésus commanda avec sévérité au démon de sortir et, immédiatement, celui-ci sortit de l’enfant, qui fut guéri à l’heure même.

19 Alors, les disciples prirent Jésus à part et le questionnèrent : – Pourquoi n’avons-nous pas réussi, nous, à chasser ce démon ?

20 – Parce que vous n’avez que peu de foi, leur répondit-il. Vraiment, je vous l’assure, si vous aviez de la foir, même si elle n’était pas plus grosse qu’une graine de moutardea, vous pourriez commander à cette montagne : Déplace-toi d’ici jusque là-bas, et elle le feraitb. Rien ne vous serait impossible.

21 [Mais cette sorte de démons ne sort que par la prière et le jeûne.]

La nouvelle annonce de la mort et de la résurrection de Jésus

(Mc 9.30-32 ; Lc 9.43-45)

22 Un jour qu’ils parcouraient tous ensemble la *Galilée, Jésus leur dit : – Le *Fils de l’hommec va être livré aux mains des hommes.

23 Ils le feront mourird, mais, le troisième joure, il ressusciteraf. Les disciples furent extrêmement affligés par ces paroles.

L’impôt du Temple

24 Ils se rendirent à *Capernaüm. Là, les agents chargés de percevoir l’impôtg pour le *Temple vinrent trouver Pierre et lui demandèrent : – Est-ce que votre Maître ne paie pas l’impôt du Temple ?

25 – Mais si, répondit-il, il le paie. Quand Pierre fut entré dans la maison, Jésus, prenant les devants, lui demanda : – Qu’en penses-tu, *Simon ? Qui est-ce qui paie les taxes et les impôtsh aux rois de la terre ? Les fils ou les étrangers ?

26 – Les étrangers, répondit Pierre. – Donc, reprit Jésus, les fils n’ont rien à payer.

27 Toutefois, ne jetons pas ces gens dans le troublei. Descends donc jusqu’au lac, lance ta ligne à l’eau, attrape le premier poisson qui mordra, et ouvre-lui la bouche : tu y trouveras une pièce d’argent. Prends-la et donne-la aux agents en paiement de l’impôt pour nous deux.