Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Matthieu 12

Jésus maître du sabbat

(Mc 2.23-28 ; Lc 6.1-5)

1 A cette époque, un jour de *sabbat, Jésus traversait des champs de blé. Comme ses *disciples avaient faim, ils se mirent à cueillir des épis pour en manger les grainsu.

2 Quand les *pharisiens virent cela, ils dirent à Jésus : – Regarde tes disciples : ils font ce qui est interdit le jour du sabbata !

3 Il leur répondit : – N’avez-vous donc pas lu ce qu’a fait *David lorsque lui et ses compagnons avaient faimb ?

4 Il est entré dans le sanctuaire de Dieu et il a mangé avec eux les pains exposés devant Dieu. Or, ni lui ni ses hommes n’avaient le droit d’en manger, ils étaient réservés uniquement aux *prêtresc.

5 Ou bien, n’avez-vous pas lu dans la *Loid que, le jour du sabbat, les prêtres qui travaillent dans le *Temple violent la loi sur le sabbat, sans pour cela se rendre coupables d’aucune faute ?

6 Or, je vous le dis : il y a ici pluse que le Temple.

7 Ah ! si vous aviez compris le sens de cette parole : Je désire que vous fassiez preuve d’amour envers les autres plutôt que vous m’offriez des sacrificesf, vous n’auriez pas condamné ces innocents.

8 Car le *Fils de l’hommeg est maître du sabbat.

(Mc 3.1-6 ; Lc 6.6-11)

9 En partant de là, Jésus se rendit dans l’une de leurs *synagogues.

10 Il y avait là un homme paralysé d’une main. Les *pharisiens demandèrent à Jésus : – A-t-on le droit de guérir quelqu’un le jour du sabbath ? Ils voulaient ainsi pouvoir l’accuseri.

11 Mais il leur répondit : – Supposez que l’un de vous n’ait qu’une seule brebis et qu’un jour de sabbat, elle tombe dans un trou profond. Ne la tirera-t-il pas pour l’en sortirj ?

12 Eh bien, un homme a beaucoup plus de valeur qu’une brebisk ! Il est donc permis de faire du bien le jour du sabbat.

13 Alors il dit à l’homme : – Etends la main ! Il la tendit et elle redevint saine, comme l’autre.

14 Les pharisiens sortirent de la synagogue et se concertèrent sur les moyens de faire mourir Jésusl.

Jésus le Serviteur de l’Eternel

15 Quand Jésus sut qu’on voulait le tuer, il partit de là. Une grande foule le suivit et il guérit tous les maladesm.

16 Mais il leur défendit formellement de le faire connaîtren.

17 Ainsi devait s’accompliro cette parole du prophète Esaïe :

18 Voici mon serviteur, dit Dieu, celui que j’ai choisi, celui que j’aime et qui fait ma joiep. Je ferai reposer mon Espritq sur lui et il annoncera la justice aux nations.

19 Il ne cherchera pas querelle, il n’élèvera pas le ton. On n’entendra pas sa voix dans les rues.

20 Il ne brisera pas le roseau qui se ploie, et il n’éteindra pas la lampe dont la mèche fume encore. Il agira encore, jusqu’à ce qu’il ait assuré le triomphe de la justice.

21 Tous les peuples mettront leur espoira en lui.

Dieu ou Satan ?

(Mc 3.20-30 ; Lc 11.14-23 ; 12.10)

22 On lui amena encore un homme qui était sous l’emprise d’un démon qui le rendait aveugle et muet. Jésus le guérit, et l’homme put de nouveau parler et voirb.

23 La foule, stupéfaite, disait : – Cet homme n’est-il pas le *Fils de Davidc ?

24 Les *pharisiens, ayant appris ce qu’on disait de lui, déclarèrent : – Si cet homme chasse les démons, c’est par le pouvoir de Béelzébuld, le chef des démonse.

25 Mais Jésus, connaissant leurs penséesf, leur dit : – Un pays déchiré par la guerre civile est dévasté. Aucune ville, aucune famille divisée ne peut subsister.

26 Si donc *Satang se met à chasser Satan, son royaume est divisé contre lui-même. Comment alors ce royaume subsistera-t-il ?

27 D’ailleurs, si moi je chasse les démons par Béelzébulh, qui donc donne à vos *disciples le pouvoiri de les chasser ? C’est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges.

28 Mais si c’est par l’Esprit de Dieu que je chasse les démons, alors, de toute évidence, le *royaume de Dieuj est venu jusqu’à vous.

29 Ou encore : Comment quelqu’un peut-il pénétrer dans la maison d’un homme fort et s’emparer de ses biens s’il n’a pas, tout d’abord, ligoté cet homme fort ? C’est alors qu’il pillera sa maison.

30 Celui qui n’est pas avec moi, est contre moi, et celui qui ne se joint pas à moi pour rassembler, dispersek.

31 C’est pourquoi je vous avertis : tout péché, tout *blasphèmel sera pardonné aux hommes mais pas le blasphème contre le Saint-Esprit.

32 Si quelqu’un s’oppose au *Fils de l’homme, il lui sera pardonné ; mais si quelqu’un s’oppose au Saint-Esprit, il ne recevra pas le pardon, ni dans la vie présentem ni dans le monde à venirn.

(Lc 6.43-45)

33 Considérez ou bien que l’arbre est bon et que son fruito est bon, ou bien que l’arbre est mauvais et que son fruit est mauvais, car c’est à son fruit que l’on reconnaît l’arbre.

34 Espèces de vipèresp ! Comment pouvez-vous tenir des propos qui soient bons alors que vous êtes mauvais ? Car ce qu’on dita vient de ce qui remplit le cœur.

35 L’homme qui est bon tire de bonnes choses du bon trésor qui est en lui ; mais l’homme qui est mauvais tire de mauvaises choses du mauvais trésor qui est en lui.

36 Or, je vous le déclare, au jour du jugement les hommes rendront compte de toute parole sans fondement qu’ils auront prononcée.

37 En effet, c’est en fonction de tes propres paroles que tu seras déclaré juste, ou que tu seras condamnéb.

(Mc 8.11-12 ; Lc 11.29-32)

38 Quelques *spécialistes de la Loi et des pharisiens intervinrent en disant : – Maître, nous voudrions te voir fairec un signe miraculeuxd.

39 Il leur répondit : – Ces gens de notre temps qui sont mauvais et infidèles à Dieu réclament un signe miraculeux ! Un signe... il ne leur en sera pas accordé d’autre que celui du *prophète Jonase.

40 En effet, comme Jonas resta trois jours et trois nuits dans le ventre du poissonf, ainsi le Fils de l’hommeg passera trois jours et trois nuits dans le sein de la terreh.

41 Au jour du jugement, les habitants de Ninivei se lèveront et condamneront les gens de notre temps, car eux, ils ont *changé de vie en réponse à la prédicationj de Jonas. Or, il y a ici plus que Jonas.

42 Au jour du jugement, la reine du Midi se lèvera avec ces gens de notre temps et elle les condamnera, car elle est venuek du bout du monde pour écouter l’enseignement plein de sagesse de *Salomon. Or, il y a ici plus que Salomon !

(Lc 11.24-26)

43 – Lorsqu’un esprit mauvais est sorti de quelqu’un, il erre çà et là dans des lieux déserts, à la recherche d’un lieu de repos et il n’en trouve pas.

44 Il se dit alors : Mieux vaut regagner la demeure que j’ai quittée. Il y retourne donc et la trouve vide, balayée, et mise en ordre.

45 Alors il va chercher sept autres esprits encore plus méchants que lui et les ramène avec lui. Ils envahissent la demeure et s’y installent. Finalement, la condition de cet homme est pire qu’avantl. C’est exactement ce qui arrivera à ces gens de notre temps qui sont mauvais.

La vraie famille de Jésus

(Mc 3.31-35 ; Lc 8.19-21)

46 Pendant que Jésus parlait encore à la foule, voici que sa mèrem et ses frèresn se tenaient dehors, cherchant à lui parler.

47 [Quelqu’un vint lui dire : – Ta mère et tes frères sont là. Ils cherchent à te parler].

48 Mais Jésus lui répondit : – Qui est ma mère ? Qui sont mes frères ?

49 Puis, désignant ses *disciples d’un geste de la main, il ajouta : Ma mère et mes frères, les voici.

50 Car celui qui fait la volonté de mon Père célesteo, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère.