Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Marc 7

Jésus et la tradition religieuse juive

(Mt 15.1-20)

1 Des *pharisiens et des *spécialistes de la Loi venus de *Jérusalem se rassemblèrent autour de Jésusc.

2 Ils remarquèrent que certains de ses *disciples prenaient leur repas avec des mains « impuresd », c’est-à-dire qu’ils ne s’étaient pas lavée les mains.

3 (En effet, les pharisiens, et les *Juifs en général, ne se mettent jamais à table sans les avoir soigneusement lavées ; ils observent ainsi la tradition de leurs ancêtresf.

4 De même, en revenant du marché, ils ne mangent pas sans avoir fait leurs ablutionsg. Ils ont reçu beaucoup d’autres traditions qu’ils observent, comme celles de laver rituellement les coupes, les pots et les vasesh de bronze.)

5 Les pharisiens et les spécialistes de la Loi demandèrent donc à Jésus : – Pourquoi tes disciples ne se conforment-ils pas à la tradition de nos ancêtresi ? Pourquoi prennent-ils leur repas avec des mains impures ?

6 Hypocrites, leur répondit-il, *Esaïe vous a fort bien dépeints dans sa prophétie où il est écritj : Ce peuple m’honore du bout des lèvres, mais, au fond de son cœur, il est bien loin de moik !

7 Le culte qu’il me rend n’a aucune valeurl, car les enseignements qu’il donne ne sont que des règles inventées par les hommesm.

8 Vous mettez de côté le commandement de Dieu, pour observer la tradition des hommesn !

9 Puis il ajouta : – Ah ! vous réussissez parfaitement à mettre de côté le commandement de Dieu pour établir votre propre traditiono !

10 En effet, *Moïse a dit : Honore ton père et ta mère et Que celui qui maudit son père ou sa mèrep soit puni de mortq.

11 Mais vousr, que dites-vous ? Si un homme dit à son père ou à sa mère : « La part de mes biens avec laquelle j’aurais pu t’assister est corban (c’est-à-dire offrande à Dieus) »,

12 alors vous ne le laissez plus rien faire pour son père ou sa mèret.

13 Voilà comment vous annulez la Parole de Dieuu par votre traditionv, celle que vous vous transmettez. Et vous faites bien d’autres choses du même genre.

14 Puis Jésus appela de nouveau la foule et lui dit : – Ecoutez-moi tous, et comprenez-moiw bien.

15 Rien de ce qui vient du dehors et qui pénètre dans l’homme ne peut le rendre impurx. C’est, au contraire, ce qui sort de l’homme qui le rend impury !

16 [nSi quelqu’un a des oreilles pour entendre, qu’il entendez !]

17 Lorsque Jésus, laissant la foule, fut rentré à la maison, ses *disciples lui demandèrent de leur expliquera le sens de cette image.

18 Il leur répondit : – Ainsi, vous non plus, vous ne comprenez pasb ? Ne saisissez-vous pas ce que je veux dire ? De tout ce qui vient du dehors et pénètre dans l’homme, rien ne peut le rendre impur.

19 Tout cela, en effet, ne va pas dans son cœur mais dans son ventrec, et est évacué par les voies naturelles. – Il déclarait par là même que tous les alimentsd sont *purse. –

20 Et il ajouta : – Ce qui sort de l’hommef, c’est cela qui le rend impur.

21 Car c’est du dedans, c’est du cœur de l’hommeg que proviennent les penséesa mauvaises qui mènent à l’immoralitéb, au volc, au meurtred,

22 à l’adultère, l’envie, la méchanceté, la tromperie, le vice, la jalousiee, le *blasphème, l’orgueil, et à toutes sortes de comportements insensésf.

23 Tout ce mal sort du dedans et rend l’homme impurg.

La foi d’une non-Juive

(Mt 15.21-28)

24 Jésus partit de là et se rendit dans la région de *Tyrh. Il entra dans une maison ; il ne voulait pas qu’on sache qu’il était lài, mais il ne putj cacher sa présence.

25 En effet, à peine était-il arrivé, qu’une femme, qui avait entendu parler de lui et dont la fillette était sous l’emprise d’un esprit mauvaisk, vint se jeter à ses pieds.

26 C’était une femme païenne, originaire de Syro-Phénicie. Elle le supplia de chasser le démon qui tourmentait sa fillel.

27 Jésus lui dit : – Laisse d’abord se rassasier les enfants de la maisonm. Car il ne serait pas convenable de prendre le pain des enfants pour le jeter aux petits chiens.

28 Sans doute, Seigneur, reprit-ellen, mais les petits chiens, qui sont sous la table, mangent les miettes que laissent tomber les enfants.

29 Et Jésus de répondre : – A cause de cette parole, va, retourne chez toi, le démon vient de sortir de ta filleo.

30 Elle rentra chez elle et trouva son enfant couchée sur le lit : le démon était partip.

Guérison d’un sourd-muet

31 Jésus quitta la région de *Tyrq, passa par Sidon, et regagna le lac de *Galiléer en traversant le territoire des « Dix Villess ».

32 On lui amena un sourd qui avait du mal à parlert et on le pria de lui imposer les mainsu.

33 Jésus l’emmena seul avec lui, loin de la foule : après avoir posé ses doigts sur les oreilles du malade, il les humecta de salive et lui toucha la languev ;

34 alors il leva les yeux au cielw, poussa un soupirx et dit : – Ephphatha (ce qui signifie : ouvre-toi).

35 Aussitôt les oreilles de cet homme s’ouvrirent, sa langue se délia et il se mit à parlery correctementz.

36 Jésus recommanda à ceux qui étaient là de n’en rien dire à personnea ; mais plus il le leur défendait, plus ils en parlaientb.

37 Remplies d’étonnement, les foules s’écriaient : – Tout ce qu’il fait est magnifiquec : il fait entendre les sourds et parler les muetsd !