Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Marc 2

Jésus guérit un malade et pardonne ses péchés

(Mt 9.1-8 ; Lc 5.17-26)

1 Quelques jours plus tard, Jésus se rendit de nouveau à *Capernaümn. On apprit qu’il était à la maison.

2 Une foule s’y rassembla si nombreuseo qu’il ne restait plus de placep, pas même devant la porte ; et Jésus leur annonçait le messageq de Dieu.

3 On lui amena un paralysér porté par quatre hommes.

4 Mais ils ne purent pas le transporter jusqu’à Jésus, à cause de la foule. Alors ils montèrent sur le toit en terrasse, défirent la toiture de la maison au-dessus de l’endroit où se trouvait Jésus et, par cette ouverture, firent glisser le brancard sur lequel le paralysé était couché.

5 Lorsqu’il vit quelle fois ces hommes avaient en lui, Jésus dit au paralysé : – Mon enfantt, tes péchés te sont pardonnésu.

6 Or, il y avait, assis là, quelques *spécialistes de la Loi qui raisonnaient ainsi en eux-mêmes :

7 Comment cet homme ose-t-il parler ainsiv ? Il *blasphèmew ! Qui peut pardonner les péchés si ce n’est Dieu seulx ?

8 Jésus sut aussitôt, en son esprit, les raisonnements qu’ils se faisaient en eux-mêmesy ; il leur dit : – Pourquoi raisonnez-vous ainsi en vous-mêmesz ?

9 Qu’y a-t-il de plus facile : Dire au paralysé : « Tes péchés te sont pardonnés », ou bien : « Lève-toi, prends ton brancard et marche » ?

10 Eh bien, vous saurez que le *Fils de l’hommea a, sur la terre, le pouvoirb de pardonner les péchésc.

11 Alors il déclara au paralysé : – Je te l’ordonne : lève-toi, prends ton brancard, et rentre chez toi.

12 Aussitôt, cet homme se leva, prit son brancard, et sortit devant tout le monde. Tous en furent stupéfaits et rendirent gloire à Dieud en disant : – Nous n’avons jamais rien vu de pareile !

Jésus est contesté

(Mt 9.9-13 ; Lc 5.27-32)

13 Une nouvelle fois, Jésus s’en alla du côté du lac. Les foules venaient à sa rencontrea et il les enseignait.

14 En passant, il aperçut Lévi, le fils d’Alphée, installé à son poste de péage, et il lui dit : – Suis-moib ! Lévi se leva et le suivitc.

15 Comme Jésus était reçu pour un repas dans la maison de Lévid, beaucoup de *collecteurs d’impôts et de pécheurs notoires prirent place à table avec ses *disciples et avec lui. Car ils étaient nombreux à le suivre.

16 En voyant qu’il mangeait avec ces pécheurs notoires et ces collecteurs d’impôts, les *spécialistes de la Loi qui appartenaient au parti des *pharisiense interpellèrent ses disciples : – Comment votre maître peut-il manger avec ces collecteurs d’impôts et ces pécheursf ?

17 Jésus, qui les avait entendus, leur dit : – Les bien-portants n’ont pas besoin de médecin ; ce sont les maladesg qui en ont besoin. Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheursh.

(Mt 9.14-17 ; Lc 5.33-39)

18 Un jour que les disciples de Jean et les pharisiens étaient en train de jeûneri, ils vinrent trouver Jésus et lui demandèrent : – Comment se fait-il que tes disciples ne jeûnent pas, alors que les disciples de Jean et les pharisiens le font ?

19 Jésus leur répondit : – Comment les invités d’une noce pourraient-ils jeûner pendant que le marié est avec eux ? Aussi longtemps que le marié se trouve parmi eux, ils ne peuvent pas jeûner !

20 Le temps viendra où il leur sera enlevéj. Alors, ce jour-làk, ils jeûneront !

21 Personne ne raccommode un vieux vêtement avec un morceau d’étoffe neuve. Sinon, la pièce rapportée tire sur la vieille étoffe et en arrache une partie. Finalement, la déchirure est pire qu’avant.

22 De même, personne ne verse du vin qui fermente encore dans de vieilles *outres, sinon le vin nouveau les fait éclater, et voilà le vin perdu, et les outres aussi. A vin nouveau, outres neuves !

Jésus, maître du sabbat

(Mt 12.1-8 ; Lc 6.1-5)

23 Un jour de *sabbatl, Jésus traversait des champs de blé, et ses disciples, tout en marchant, cueillaient des épism.

24 Les *pharisiens le firent remarquer à Jésus : – Regarde ! Pourquoi tes disciples font-ils le jour du sabbatn ce qui est interdit ce jour-là ?

25 Il leur répondit : – N’avez-vous jamais lu ce qu’a fait *David lorsque lui et ses compagnons ont eu faim et qu’ils n’avaient rien à manger ?

26 Il est entré dans le sanctuaire de Dieu, à l’époque du *grand-prêtreo Abiathar, il a mangé les pains exposés devant Dieu que seuls les *prêtres ont le droit de mangerp, et il en a donné aussi à ses hommesq.

27 Et il ajouta : – Le sabbat a été fait pour l’hommea, et non pas l’homme pour le sabbatb.

28 C’est pourquoi le *Fils de l’hommec est aussi maître du sabbatd.