Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Luc 17

Les rapports entre frères

(Mt 18.6-7 ; Mc 9.42)

1 Jésus dit à ses *disciples : – Il est inévitable qu’il y ait pour les hommes des occasions de péchery, mais malheur à celui qui provoquez la chute de quelqu’un.

2 Mieux vaudrait pour lui être précipité dans le lac avec une pierre de meule attachée au cou que de provoquer la chutea de l’un de ces plus petitsb.

3 Prenez donc bien garde à vous-mêmesc ! – Si ton frère s’est rendu coupable d’une faute, reprends-led et, s’il change d’attitude, pardonne-luie.

4 Et même s’il se rend coupable à ton égard sept fois au cours de la même journée, et que sept fois il vienne te trouver en disant qu’il change d’attitude, pardonne-luif.

La foi comme une graine de moutarde

(Mt 17.20)

5 Les *apôtresg dirent au Seigneurh : – Augmente notre foii.

6 – Si vraiment vous aviez la foi, leur répondit le Seigneur, même aussi petite qu’une graine de moutardej, vous pourriez commander à ce mûrier-là : « Arrache tes racines du sol et va te planter dans la mer » et il vous obéiraitk.

Des serviteurs sans mérite

7 – Supposons que l’un de vous ait un serviteur occupé à labourer ou à garder le troupeau. En le voyant rentrer des champs, lui direz-vous : « Viens vite, assieds-toi à table » ?

8 Ne lui direz-vous pas plutôt : « Prépare-moi mon dîner, mets-toi en tenue pour me servira, jusqu’à ce que j’aie fini de manger et de boireb ; ensuite tu mangeras et tu boiras à ton tour » ?

9 Le maître doit-il une reconnaissance particulière à cet esclave parce qu’il a fait ce qui lui était commandé ? Bien sûr que non !

10 Il en est de même pour vous. Quand vous aurez fait tout ce qui vous est commandé, dites : « Nous ne sommes que des serviteurs sans méritec particulier ; nous n’avons fait que notre devoird. »

Reconnaissance et ingratitude

11 Alors qu’il se rendait à *Jérusaleme, Jésus longea la frontière entre la Samarie et la *Galiléef.

12 A l’entrée d’un village, dix lépreuxg vinrent à sa rencontre ; ils s’arrêtèrent à distanceh

13 et se mirent à le supplier à haute voix : – Jésus, Maîtrei, aie pitié de nousj !

14 Jésus les vit et leur dit : – Allez vous montrer aux *prêtresk ! Pendant qu’ils y allaient, ils furent guérisl.

15 L’un d’eux, quand il se rendit compte qu’il était guéri, revint sur ses pas en louant Dieum à pleine voix.

16 Il se prosterna aux pieds de Jésus, face contre terre, et le remercia. Or, c’était un *Samaritainn.

17 Alors Jésus dit : – Ils sonto bien dix qui ont été guéris, n’est-ce pas ? Où sont donc les neuf autres ?

18 Il ne s’est donc trouvé personne d’autre que cet étranger pour revenir louer Dieup ?

19 Puis, s’adressant à ce Samaritain, il lui dit : – Relève-toi, et va : parce que tu as eu foi en moiq, tu es sauvér.

Comment vient le Royaume

20 Un jour, les *pharisiens lui demandèrent quand arriverait le *royaume de Dieus. Jésus leur répondit : – Le royaume de Dieu ne viendra pas de façon visiblet.

21 On ne dira pas : « Venez, il est ici », ou : « Il est là »u, car, notez-le bien, le royaume de Dieu est parmi vousv.

22 Puis il s’adressa à ses disciples : – Le temps viendra où vous désirerez ardemment être avec le *Fils de l’hommew, ne fût-ce qu’un seul jour, mais vous ne le pourrez pasx.

(Mt 24.23-28)

23 – Alors on vous dira : « Le Christ est ici ! » ou « Il est là ! » N’y allez pas ! Ne vous y précipitez pasy !

24 L’éclair jaillitz d’un point du ciel et l’illumine d’un bout à l’autre. Ainsi en sera-t-il du Fils de l’homme en son Jour.

25 Mais il fauta d’abord qu’il endure beaucoup de souffrancesb et qu’il soit rejetéc par les gens de notre tempsd.

(Mt 24.37-41)

26 – Le jour où le Fils de l’hommee reviendra, les choses se passeront comme au temps de *Noéa :

27 les gens mangeaient, buvaient, se mariaient et étaient donnés en mariage, jusqu’au jour où Noé entra dans le bateau. Alors vint le déluge qui les fit tous périr.

28 C’est encore ce qui est arrivé du temps de Lothb : les gens mangeaient, buvaient, achetaient, vendaient, plantaient, bâtissaient.

29 Mais le jour où Loth sortit de *Sodome, une pluie de feu et de soufre tomba du ciel et les fit tous périr.

30 Il en sera de même le jour où le Fils de l’homme apparaîtrac.

31 En ce jour-là, si quelqu’un est sur le toit en terrasse de sa maison, qu’il n’en descende pas pour prendre les affairesd qu’il aura laissées en bas ; de même, que celui qui se trouvera dans les champs ne retourne pas chez luie.

32 Rappelez-vous ce qui est arrivé à la femme de Lothf.

33 Celui qui cherchera à préserver sa vie, la perdra ; mais celui qui la perdra, la conserverag.

34 Cette nuit-là, je vous le dis, deux personnes seront couchées dans un même lit : l’une sera emmenée, l’autre sera laissée.

35 Deux femmes seront en train de tourner ensemble la pierre de meule : l’une sera emmenée, l’autre laisséeh.

36 [nDeux hommes seront dans un champ : l’un sera emmené, l’autre laissé.]

37 Alors les *disciples lui demandèrent : – Où cela se passera-t-il, Seigneur ? Il leur répondit : – Là où sera le cadavre, là se rassembleront les vautoursi.