Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Luc 13

La nécessité de changer de vie

1 A cette époque survinrent quelques personnes qui informèrent Jésus que *Pilatey avait fait tuer des Galiléens pendant qu’ils offraient leurs sacrifices.

2 Jésus leur dit : – Pensez-vous que ces Galiléens ont subi un sort si cruelz parce qu’ils étaient de plus grands pécheurs que tous leurs compatriotes ?

3 Non, je vous le dis ; mais vous, si vous ne changez pasa, vous périrez tous, vous aussi.

4 Rappelez-vous ces dix-huit personnes qui ont été tuées quand la tour de Siloéb s’est effondrée sur elles. Croyez-vous qu’elles aient été plus coupables que tous les autres habitants de *Jérusalem ?

5 Non, je vous le dis ; mais vous aussi, si vous ne changez pasc, vous périrez tousd.

6 Là-dessus, il leur raconta cette *parabole : – Un homme avait un figuier dans sa vigne. Un jour, il voulut y cueillir des figuese, mais n’en trouva pasf.

7 Il dit alors à celui qui s’occupait de sa vigne : « Voilà trois ans que je viens chercher des figues à cet arbre, sans pouvoir en trouver. Arrache-lea ; je ne vois pas pourquoi il occupe la place inutilementb. »

8 « Maître, lui répondit l’homme, laisse-le encore cette année ! Je bêcherai encore la terre tout autour et j’y mettrai du fumierc ;

9 peut-être qu’il portera du fruit à la saison prochaine. Sinon, tu le feras arracherd. »

Une guérison le jour du sabbat

10 Un jour de *sabbate, Jésus enseignait dans une *synagoguef.

11 Il s’y trouvait une femme qui, depuis dix-huit ansg, était sous l’emprise d’un esprit qui la rendait infirme : elle était voûtée et n’arrivait absolument pas à se redresser.

12 Lorsque Jésus la vit, il l’appela et lui dit : – Femme, tu es délivréeh de ton infirmité !

13 Il posa ses mainsi sur elle et, immédiatement, elle se redressa et se mit à louer Dieuj.

14 Mais le chef de la synagoguek fut fâché que Jésus ait fait cette guérison le jour du sabbatl. S’adressant à la foule, il lui dit : – Il y a six jours pour travailler : venez donc vous faire guérir ces jours-làm, mais pas le jour du sabbat !

15 Le Seigneur lui répondit : – Hypocritesn que vous êtes ! Chacun de vous détache bien son bœuf ou son âne de la mangeoire pour le mener à l’abreuvoiro le jour du sabbat, n’est-ce pas ?

16 Et cette femme, qui fait partie des descendants d’*Abrahamp, et que *Satanq tenait en son pouvoir depuis dix-huit ansr, ne fallait-il pas la délivrer de sa chaîne aujourd’hui, parce que c’est le jour du sabbat ?

17 Cette réponse de Jésus remplit de confusions tous ceux qui avaient pris parti contre lui, tandis que le peuple était enthousiasmé de le voir accomplirt tant d’œuvres merveilleuses.

Les paraboles de la graine de moutarde et du levain

(Mt 13.31-33 ; Mc 4.30-32)

18 Jésus dit alors : – A quoi ressembleu le *royaume de Dieuv ? A quoi pourrais-je le comparer ?

19 Il ressemble à une graine de moutarde qu’un homme a prise pour la semer dans son jardin ; la graine pousse jusqu’à devenir un arbustew, et les oiseaux du ciel nichent dans ses branchesx.

20 Puis il ajouta : – A quoi comparerai-je encore le *royaume de Dieu ?

21 Il ressemble à du *levain qu’une femme a pris pour le mélanger à vingt kilogrammes de farine. Et à la fin, toute la pâtey a levé.

L’entrée dans le royaume

22 Jésus passait ainsi à travers villes et villages ; il y enseignaitz, tout en se dirigeant vers *Jérusalema.

(Mt 7.13-14)

23 Quelqu’un lui demanda : – Seigneur, n’y a-t-il qu’un petit nombre de gens qui seront *sauvésb ? Il répondit en s’adressant à tous ceux qui étaient là :

24 Faites tous vos efforts pour entrer par la porte étroitea, car nombreux sont ceux qui chercheront à entrer et n’y parviendront pasb.

(Mt 25.10-12)

25 Dès que le maître de la maison se sera levé et qu’il aura fermé la portec à clé, si vous êtes restés dehors, vous aurez beau frapper à la porte en suppliant : « Seigneur, Seigneur, ouvre-nous ! » il vous répondra : « Je ne sais pas d’où vous venezd. »

(Mt 7.22-23)

26 Alors vous direz : « Mais nous étions à table avec toi, nous avons mangé et bu sous tes yeux. Tu as enseigné dans nos rues... »

27 Il vous répondra : « Je vous le répète, je ne sais pas d’où vous venez. Allez-vous-en, vous qui commettez le male. »

28 C’est là qu’il y aura des pleurs et d’amers regretsf, quand vous verrez *Abraham, *Isaac et *Jacob et tous les *prophètes dans le *royaume de Dieu, tandis que vous-mêmes vous en serez exclus.

29 Des hommes viendront de l’Orient et de l’Occidentg, du Nord et du Midi, et prendront place à table dans le royaume de Dieuh.

30 Alors, certains de ceux qui sont maintenant les derniers seront les premiers ; et certains de ceux qui sont maintenant les premiers seront les derniersi.

Jésus poursuit sa route vers Jérusalem

31 A ce moment-là, quelques *pharisiens s’approchèrent de Jésus et l’avertirent : – Tu devrais quitter cette région et aller loin d’ici, car *Hérodej veut te faire mourirk.

32 Mais Jésus leur répondit : – Allez dire de ma part à ce renardl : « Aujourd’hui, je chasse des démons et je guéris des malades ; demain, je ferai de même et après-demainm, j’aurai achevé ma tâchen.

33 Mais il faut que je poursuive ma route aujourd’hui, demain et après-demain, car il est impensable qu’un *prophèteo soit mis à mort ailleurs qu’à *Jérusalemp ! »

(Mt 23.37-39)

34 Ah, Jérusalem ! Jérusalem ! Toi qui fais mourir les prophètes et qui tues à coups de pierres ceux que Dieu t’envoie ! Combien de fois j’ai voulu rassembler tes habitants auprès de moi comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailesq ! Mais vous ne l’avez pas voulur !

35 Eh bien, maintenant, votre maison va être livrée à l’abandons. Oui, je vous le déclare : dorénavant vous ne me verrez plus jusqu’à ce que le temps soit arrivé où vous direz : Béni soit celui qui vient au nom du Seigneurt !