Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Lamentations de Jéremie 4

QUATRIÈME ÉLÉGIE :LA DÉCHÉANCE DE SION

Le peuple est brisé

1 Comment ! L’or s’est terni ! L’or pur s’est altéré ! Les pierres saintes | ont été dispersées à tous les coins de ruesa !

2 Comment se fait-il donc | que les précieux fils de *Sionb estimés comme de l’or fin soient maintenant considérés | comme des pots d’argile, ouvrages d’un potier ?

3 Regardez les chacals : | voyez comment les mères nourrissent leurs petits | en tendant leur mamelle. La communauté de mon peuple | est devenue aussi cruelle que les autruches du désertc.

4 La langue du bébé s’attache à son palaisd, | tellement il a soife. Les tout petits enfants | réclament quelque nourriture et nul ne leur en donnef.

5 Ceux qui, auparavant, | mangeaient des mets exquis, expirent dans les rues, et ceux qui ont été | élevés dans la pourpreg se couchent maintenant | sur un tas de fumierh.

6 La communauté de mon peuple | a commis un péché plus grand que celui de Sodomei qui a été anéantie | en un instant, et sans qu’un homme | porte la main contre elle.

7 Les princes de Sion, | ils étaient plus purs que la neige et plus blancs que du lait, leurs corps étaient vermeils | bien plus que le corail, leurs veines de saphir.

8 Leur aspect est plus sombrej, | à présent, que la suie, nul ne les reconnaît | maintenant dans les rues. La peau leur colle aux osk, elle est devenue sèche | comme du bois.

9 Les victimes du glaive | sont plus heureuses que les victimes | de la faminel : tenaillées par la faim, | elles s’épuisent car les produits des champsm | leur font défaut.

10 De tendres femmes, | de leurs mains ont fait cuire la chair de leurs enfantsn pour s’en nourrir,à cause du désastre | qui a atteint | la communauté de mon peuple.

Le juste jugement de Dieu

11 L’Eternel a assouvi son courrouxo. Oui, il a déversép | son ardente colèreq, il a allumé un feur dans Sion qui en a consumé les fondationss.

12 Aucun roi de la terre ni aucun habitant du monde | n’a cru que l’adversaire, que l’ennemi, | pourrait franchir les portes de Jérusalemt.

13 Cela est arrivé | à cause des péchés | de ses prophètes et des fautes des prêtresu qui répandaient au milieu d’elle le sang des innocentsv.

14 Mais maintenant, | ils errent dans les rues | tout comme des aveuglesw, ils sont souillés de sangx si bien que l’on ne peut toucher leurs vêtements.

15 « Allez-vous en, impurs, | voilà ce qu’on leur crie. Hors d’ici, hors d’ici, | et ne nous touchez pas ! » Et lorsqu’ils fuient ainsi | en errant çà et lày, | les gens des nations disent : « Qu’ils ne restent pasz en ce lieu ! »

16 L’Eternel en personne | les a disséminés, il ne veut plus les voira. On n’a pas respecté les prêtres ni eu d’égardsz | pour les responsablesb du peuple.

L’heure de l’abandon

17 Nos yeux se consument encore à implorer de l’aidec, | mais c’est en vaind. De nos postes de guet | nous attendions une natione qui ne nous a pas secourus.

18 Nos ennemis épient | la trace de nos pas, et nous ne pouvons plus | circuler dans nos rues, notre fin est prochaine, | nos jours sont à leur terme. Oui, notre fin arrivef.

19 Ceux qui nous poursuivaient | ont été plus rapides que l’aigleg dans le ciel. Ils nous ont pourchassésh | sur les montagnes, ils se sont embusqués | contre nous au déserti.

20 Notre roi à qui l’Eternel | a conféré l’onctionj, | lui dont dépendait notre vie, a été capturé | grâce à leurs piègesk, alors que nous disions : « Nous vivrons sous sa protectionl | au milieu des nations. »

21 Tu peux être ravie, | communauté d’Edom, | et exulter, toi qui habites | au pays d’Outsm : à toi aussi, | on passera la coupen, tu seras enivrée | et tu te mettras toute nueo.

22 Ton châtiment aura sa finp, | ô communauté de Sion, Dieu ne te déportera plus. Communauté d’Edom, | il rétribue tes fautes, il fait paraître | tes péchés au grand jourq.