Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Lamentations de Jéremie 3

TROISIÈME ÉLÉGIE : L’ESPOIR MALGRÉ LA DÉTRESSE

Profonde détresse du prophète

1 Moi, je suis l’homme | qui a vu la souffrancek sous les coups de bâton | de sa colèrel.

2 Il m’a mené | et il m’a fait marcher dans des ténèbresm | sans aucune lumière.

3 C’est contre moin | qu’à longueur de journée il tourne et retourne sa main.

4 Il a usé ma chaira, ma peau, il a brisé mes osb.

5 Il a dressé contre moi des remparts d’amertumec et de peined.

6 Il m’a fait habiter | dans des lieux ténébreux comme ceux qui sont mortse | depuis longtemps.

7 Il m’a enclos d’un mur | afin que je ne sorte pasf, il m’a chargé | de lourdes chaînesg.

8 J’ai beau crier et implorerh, il n’écoute pasi ma prière.

9 Il a barréj tous mes chemins | avec d’énormes pierres, il rend ma route impraticablek.

10 Il m’a épié | comme un ours aux aguets ou un lionl en embuscadem.

11 Il m’a fait sortir du chemin, | il m’a mis en piècesn, et il m’a transformé | en une terre dévastée.

12 Il a bandé son arco, et il m’a pris pour ciblep.

13 Il m’a percéq les reins avec les flèches tirées de son carquoisr.

14 Je suis devenu la riséet | de tout mon peuples et le sujet de ses chansonsu, | à longueur de journée.

15 Il m’a gavé d’herbes amères et il m’a abreuvé d’absinthev.

16 Il m’a brisé les dents | en leur faisant écraser du gravierw ; il m’a couvert de cendrex.

17 Tu m’as banni loin de la paix, je ne sais plus | quel goût a le bonheur.

18 Alors j’ai dit : | C’en est fini | de tout mon avenir : je n’espère plus rien | de l’Eternely.

L’Eternel est ma part

19 Oh ! souviens-toi | de ma misère, | de ma souffrance, du poison, de l’absinthez | dont je suis abreuvé !

20 Sans cesse, | je m’en souviensa, et j’en suis abattub.

21 Mais voici la pensée | que je me rappelle à moi-même, la raison pour laquelle | j’aurai de l’espérance :

22 non, les bontés de l’Eternelc | ne sont pas à leur termed et ses tendresses | ne sont pas épuiséese.

23 Chaque matin, | elles se renouvellent. Oui, ta fidélitéf est grande !

24 J’ai dit : L’Eternel est mon bieng, c’est pourquoi je compte sur lui.

25 L’Eternel est plein de bonté | pour ceux qui ont confiance en luih, pour ceux qui se tournent vers lui.

26 Il est bon d’attendre en silencei la délivrance de l’Eternelj.

27 C’est une bonne chose, pour l’homme, de porter | le joug dans sa jeunesse.

28 Qu’il se tienne à l’écart | et garde le silencek quand l’Éternel le lui impose!

29 Et qu’il s’incline, | le visage dans la poussièrel : il y a peut-être un espoirm.

30 Qu’il présente la joue | à celui qui le frappen, qu’il se rassasie de mépriso !

31 Car le Seigneur ne le rejettera pas pour toujoursp.

32 Mais s’il afflige, | il aura aussi compassion selon son grand amourq.

33 Ce n’est pas de bon cœur | qu’il humilie et qu’il afflige les humainsr.

34 Lorsque l’on foule aux pieds tous les prisonniers du pays,

35 lorsque l’on viole | le droit d’un homme sous les yeux mêmes du Très-Hauts,

36 et lorsque l’on opprime | quelqu’un dans son procès, le Seigneur ne le voit-il past ?

37 Qui donc n’a qu’à parler | pour qu’une chose soit, Quand l’Eternel, | ne l’a pas ordonnéu ?

38 Par sa parole, le Très-Haut | ne suscite-t-il pas et le malheur et le bonheura ?

39 Pourquoi l’homme se plaindrait-il | alors qu’il reste en vie ? Que chacun se plaigne de ses péchésb.

Revenons à l’Eternel !

40 Considérons notre conduite | et examinons-lac, puis revenons à l’Eterneld.

41 Elevons nos cœurs et nos mains vers Dieu qui est au ciele.

42 Nous avons été infidèles | et nous nous sommes révoltésf. Tu ne nous as pas pardonnég :

43 tu t’es drapé dans ta colère, | tu nous as poursuivish, tu as massacré sans pitiéi.

44 Tu t’es couvert d’une nuéej pour que notre prièrek | ne parvienne pas jusqu’à toil.

45 Tu as fait de nous un rebut | et un déchetm, parmi les peuples,

46 et tous nos ennemis ouvrent la bouchen contre nouso.

47 Nous avons en partage | l’effroi, la fossep, la destructionq, la ruine.

Pleurs et plaintes

48 Je verser des torrents de larmess à cause du désastret | qui a atteint | la communauté de mon peuple.

49 Mes yeux pleurent sans cesse, ils n’ont aucun répitu

50 jusqu’à ce qu’enfin l’Eternel, du haut du ciel, regarde et voiev.

51 Je suis bien malheureux à la vue de ce qui arrive | aux filles de ma ville.

52 Ils m’ont donné la chasse | comme à un passereauw, ceux qui me haïssent sans cause.

53 Ils m’ont mis dans une citernex | dans le but de m’ôter la vie, ils m’ont jeté des pierres.

54 L’eau montait plus haut que ma têtey, | je me disais : Je suis perduz.

55 Mais du fonda de la fosseb, ô Eternel, | j’ai fait appel à toi,

56 et tu m’as entenduc. Ne ferme pas l’oreille | à mes soupirs, | à mes cris de détresse !

Dieu répond

57 Au jour où je t’ai invoqué, | tu es venu auprès de moid, tu m’as dit : « N’aie pas peure ! »

58 Seigneur, tu as plaidé ma causef, tu m’as sauvé la vieg.

59 Tu as vu, Eternel, | les maux dont on m’accableh : fais-moi justicei !

60 Tu as été témoin | de leur soif de vengeance et de leurs complots contre moij.

61 Tu entends leurs outragesk, | ô Eternel, tu connais les complots | qu’ils forgent contre moi,

62 leurs propos, leurs pensées sont tournés contre moi | à longueur de journéel.

63 Regarde-les : | qu’ils s’assoient, qu’ils se lèvent, moi, je suis le sujet de leurs chansonsm.

64 Tu les rétribueras, | ô Eternel, suivant ce qu’ils ont faitn

65 tu rendras leur cœur obstinéo et tu les frapperas | de ta malédiction.

66 Tu les harcèlerasp | dans ta colère ardente, | et tu les détruiras de sous ton ciel, | ô Eternel.