Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Juges 2

Les Israélites sont infidèles

1 L’*ange de l’Eternelv monta de Guilgalw à Bokimx et déclara au peuple d’Israël : – Je vous ai fait sortir d’Egyptey et je vous ai amenés dans le pays que j’ai solennellement promis à vos ancêtresz. J’ai déclaré que je ne romprais jamais mon alliance avec vousa.

2 Et vous de même, vous ne conclurez pas d’alliance avec les habitants de ce paysb et vous démolirez leurs autelsc. Or, vous ne m’avez pas obéid. Pourquoi avez-vous fait cela ?

3 Aussi ai-je résolu de ne pas déposséder les habitants du pays en votre faveure. Ils resteront pour vous des adversairesf et leurs dieux seront un piègeg pour vous.

4 Lorsque l’*ange de l’Eternel eut adressé ces paroles au peuple d’Israël, tous se mirent à se lamenter et à pleurerh.

5 Ils appelèrent l’endroit Bokimi (Les pleureurs) et ils offrirent des sacrifices à l’Eternel.

L’HISTOIRE DES CHEFS EN ISRAËL

6 Après que Josué eut congédié le peuple, les Israélites se rendirent chacun dans son *patrimoine pour prendre possession du pays.

7 Ils servirent l’Eternel pendant toute la vie de Josué et, après sa mort, tant que vécurent les responsables qui avaient vu toute l’œuvre de l’Eternel en faveur d’Israëlj.

8 Josué, fils de Nounk, serviteur de l’Eternel, mourut à l’âge de 110 ans.

9 On l’enterra dans le domaine qu’il avait reçu pour propriété à Timnath-Hérèsl, dans la région montagneuse d’Ephraïm, au nord du mont Gaash.

10 Tous ceux de sa génération disparurent à leur tour. Une nouvelle génération se leva, qui ne connaissait pas l’Eternel, et n’avait pas vu les œuvres qu’il avait accomplies en faveur d’Israëlm.

11 Alors les Israélites firent ce que l’Eterneln considère comme malo, et ils se mirent à rendre un culte aux dieux *Baalsp.

12 Ils abandonnèrent l’Eternel, le Dieu de leurs ancêtres qui les avait fait sortir d’Egypte, et se rallièrent à d’autres dieuxq, à ceux des peuples qui vivaient autour d’euxr. Ils se prosternèrent devant ces dieux et irritèrents l’Eternel.

13 Ainsi, ils abandonnèrentt l’Eternel pour rendre un culte aux Baals et aux *Astartésu.

14 Alors l’Eternel se mit en colèrev contre les Israélites et il les abandonnaw aux violences de pillards qui les dépouillèrentx ; il les livray au pouvoir de leurs ennemis d’alentour, de sorte qu’ils ne furent plus capables de leur résisterz.

15 Chaque fois qu’ils entreprenaient une campagne, l’Eternel intervenait contre euxa pour leur malheur, comme il le leur avait déclaré, et même annoncé par serment. Ainsi ils furent réduits à la plus grande détresseb.

16 Alors l’Eternel leur suscita des chefsc qui les délivrèrentd des pillards.

17 Mais les Israélites n’obéirent pas non plus à ces chefs, ils se *prostituaienta avec d’autres dieux et se prosternaientb devant eux. Ils s’écartèrentc très vite du chemin qu’avaient suivi leurs ancêtres qui obéissaient aux commandements de l’Eterneld ; ils ne suivirent pas leur exemple.

18 Chaque fois que l’Eternel leur suscitait un chef, il aidait cet homme, et il délivraite les Israélites de leurs ennemis pendant toute la vie de ce chef. En effet, lorsque l’Eternel entendait son peuple gémirf sous le joug de ses oppresseurs et de ceux qui le maltraitaient, il avait pitié d’euxg.

19 Mais après la mort du chef, le peuple recommençait à se corrompreh encore plus que les générations précédentesi, en se ralliant à d’autres dieux pour leur rendre un culte et se prosternerj devant eux ; ils refusaient d’abandonner leurs pratiques et s’obstinaientk dans leur conduite.

Dieu met son peuple à l’épreuve

20 L’Eternel se mit donc en colèrel contre Israël et déclara : – Puisque ce peuple a violé l’alliancem que j’avais conclue avec leurs ancêtres et qu’il ne m’écoute pas,

21 désormais, je ne déposséderain plus devant eux une seule des nations qui subsistaient dans le pays à la mort de Josué.

22 Elles me serviront à éprouvero les Israélites pour voir si oui ou non ils suivent la voie que je leur ai prescrite et m’obéissent comme l’ont fait leurs ancêtres.

23 L’Eternel laissa donc subsister, sans se presser de les déposséder, ces nations qu’il n’avait pas livrées au pouvoir de Josuép.