Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Juges 14

Samson épouse une Philistine

1 Un jour, Samson se rendit à Timnaa, il y remarqua une jeune fille philistine.

2 A son retour, il raconta la chose à ses parents et leur dit : – J’ai remarqué une femme parmi les Philistines et je voudrais que vous alliez la demander en mariagea pour moi.

3 Ses parents lui répondirent : – Est-ce qu’il n’y a pas de jeune fille dans ta tribu ou dans les autres tribus de notre peupleb, pour que tu ailles chercher une épousec chez ces Philistins incirconcisd ? Mais Samson dit à son père : – C’est elle que je juge bon de prendre, va la demander pour moi !

4 Ses parents ne savaient pas que cela était dirigé par l’Eternele, car il cherchait une occasion de conflitf avec les Philistins. En effet, en ce temps-là, les Philistins dominaient sur Israëlg.

5 Samson se rendit donc avec son père et sa mère à Timna. Quand ils arrivèrent près des vignobles de la ville, tout à coup un jeune lion marcha sur lui en rugissant.

6 Alors l’Esprit de l’Eternel fondith sur lui et, les mains nues, Samson déchirai le lion en deux, comme on le fait d’un chevreau. Il se garda de raconter la chose à ses parents.

7 Ensuite, il alla faire sa déclaration à la femme qui lui plut beaucoup.

8 Lorsqu’il revint, quelque temps après, pour l’épouser, il fit un détour pour aller voir le cadavre du lion, et voici qu’il trouva dans la carcasse un essaim d’abeilles et du miel.

9 Il en prit dans ses mains et, tout en marchant, il en mangea. Lorsqu’il eut rejoint ses parents, il leur en offrit, sans leur indiquer qu’il avait recueilli ce miel dans le cadavre du lion.

L’énigme de Samson

10 Son père se rendit chez la femme pour convenir du mariage, et Samson organisa un banquetj de mariage, comme c’était la coutume des jeunes gens.

11 Lorsqu’on le vit, on choisit trente compagnons pour être avec lui.

12 Samson leur dit : – Je vais vous proposer une énigmek. Si vous trouvez la solution et que vous me la donnez d’ici la fin des sept jours du festinl, je vous donnerai trente tuniques et trente habits de rechangem.

13 Mais si vous ne pouvez pas me donner la solution, c’est vous qui me donnerez trente chemises et trente habits de rechange. – Nous t’écoutons, lui répondirent-ils. Propose-nous ton énigme !

14 Alors il leur dit : De celui qui mange | vient ce que l’on mange, et ce qui est douxn | est sorti du fort. Pendant trois jours, les jeunes gens ne réussirent pas à trouver la solution de la devinette.

15 Le quatrième jour, ils dirent à la femme de Samson : – Enjôleo ton mari pour qu’il te donne la réponse de la devinette, et viens nous la rapporter, sinon nous te brûleronsp, toi et ta famille. Est-ce pour nous déposséder que vous nous avez invités ?

16 Alors elle se mit à pleurer tout contre son mari et lui dit : – Tu ne m’aimes pasq ! Tu me détestes ! Tu as proposé une devinette à mes compatriotes et tu ne m’en as pas révélé la solution. – Vois-tu, lui répondit-il, je ne l’ai même pas révélée à mes parents, comment te la donnerais-je à toi ?

17 Elle le poursuivit de ses pleurs jusqu’au bout des sept joursr de festin, si bien que le septième jour, harcelé par ses instances, il lui donna la solution de la devinette. Elle s’empressa de la rapporter à ses compatriotes.

18 Le septième jour, les jeunes gens de la ville dirent à Samson avant le coucher du soleil : – Qu’y a-t-il de plus doux que le miel et de plus fort qu’un lion ? Il leur répondit : – Si vous n’aviez pas labouré avec ma génisse, vous n’auriez pas trouvé la réponse.

19 Alors l’Esprit de l’Eternel fondit sur luia, il se rendit à Askalonb, y tua trente hommes, s’empara de leurs vêtements et donna les habits de rechange à ceux qui lui avaient révélé le sens de la devinette. Il rentra chez lui, bouillant de colèrec.

20 On maria sa femme à celui de ses compagnons qui lui avait servi de garçon d’honneurd.