Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Juges 11

Jephté

1 Jephtéd, originaire de Galaad, était un vaillant guerriere. Il était le fils d’une *prostituéef et d’un homme appelé Galaadg.

2 Lorsque la femme légitime de cet homme lui eut aussi donné des fils, et que ceux-ci furent devenus adultes, ils chassèrent Jephté du foyer en lui disant : – Tu n’auras pas d’héritage chez notre père, car tu es le fils d’une autre femme !

3 Et Jephté s’enfuit loin de ses frères. Il se fixa dans la région de Tobh. Bientôt, toute une bande d’aventuriersi se regroupa autour de lui pour entreprendre des raids avec lui.

4 C’est à cette période que les Ammonitesj firent la guerre à Israël.

5 Quand ils attaquèrent les Israélites, les responsables de Galaad allèrent chercher Jephté, dans la région de Tob.

6 Ils lui dirent : – Viens prendre le commandement de nos troupes pour que nous combattions les Ammonites.

7 Jephté leur répondit : – Vous m’avez haï et vous m’avez chassé de chez mon père. Comment osez-vous faire appel à moi maintenant que vous êtes dans la détresse ?

8 Les responsables reprirent : – C’est bien pour cela que nous revenons vers toi maintenant. Si tu viens avec nous et si tu combats les Ammonites, tu deviendras notre chef à tous et tu seras à la têtea de toute la population de Galaad.

9 Soit, répliqua Jephté. Mais si vous me faites revenir pour combattre les Ammonites, et que l’Eternel me donne la victoire sur eux, je resterai votre chef.

10 Alors les responsables de Galaad lui déclarèrent : – L’Eternel en est témoinb ! Qu’il nous punisse si nous ne faisons pas ce que tu as dit.

11 Alors Jephté partit avec les responsablesc de Galaad. Le peuple le nomma chef et le mit à la tête des troupes. Jephté répétad les termes de l’accord conclu avec les responsables devant l’Eternel à Mitspae.

Le message de Jephté aux Ammonites

12 Jephté envoya des messagers dire au roi des Ammonites : – Qu’est-ce que tu as contre moi pour que tu viennes faire la guerre dans mon pays ?

13 Le roi des Ammonites répondit aux messagers : – C’est parce que les Israélites se sont emparés de mon pays lorsqu’ils sont sortis d’Egypte. Ils m’ont pris tout le territoire situé entre la vallée de l’Arnonf, le torrent du Yabboqg et la vallée du *Jourdain. Rends-les-moi maintenant de bon gré.

14 Jephté envoya de nouveau une délégation au roi des Ammonites

15 pour lui dire : – Ainsi parle Jephté : « Israël ne s’est emparé ni du pays de Moabh ni de celui des Ammonitesi. »

16 En effet, après avoir quitté l’Egypte, les Israélites ont traversé le désert jusqu’à la mer des *Roseauxj et ils sont arrivés à Qadeshk.

17 Alors ils ont envoyé des messagersl au roi d’Edom pour lui demander l’autorisation de traverser son paysm. Mais celui-ci refusa. Après cela, ils ont fait la même demande au roi de Moabn, qui refusao également. Et Israël est resté à Qadesh.

18 Par la suite, ils ont repris leur marche à travers le désert en contournant le pays d’Edomp et celui de Moab. Ils sont arrivés à l’estq du pays de Moab et ils ont établi leur camp de l’autre côté de l’Arnonr, sans pénétrer dans le territoire de Moab dont l’Arnon constitue la frontière.

19 Alors Israël a envoyé des messagerss à Sihôn, roi des Amoréens à Heshbônt, en lui faisant dire : « Permets-nous, s’il te plaît, de traverser ton paysu pour arriver au lieu où nous allons. »

20 Mais Sihôn ne fit pas confiance à Israëlv pour lui permettre de passer sur son territoire. Il mobilisa toutes ses troupes et prit position à Yahats, puis engagea le combat contre Israël.

21 Mais l’Eternel, le Dieu d’Israël, a livré Sihôn et toute son armée aux Israélites qui les ont battus. Ainsi les Israélites ont conquis tout le pays des Amoréens qui habitaient dans cette contrée.

22 Ils ont conquis tout le territoire des Amoréens depuis l’Arnon jusqu’au torrent du Yabboq et depuis le désert jusqu’au Jourdain.

23 Maintenant que l’Eternel, le Dieu d’Israël, a enlevé leur territoire aux Amoréens et l’a donné à son peuple Israël, tu voudrais, toi, les en déposséder ?

24 Tu possèdes bien tout le territoire que ton dieu Kemoshw t’a donné. Alors pourquoi ne posséderions-nous pas tout ce que l’Eternel notre Dieu nous a permisx de conquérir ?

25 D’autre part, te crois-tu vraiment plus fort que Balaq, fils de Tsippory, le roi de Moab ? A-t-il jamais osé contester avec Israël ou lui faire la guerrez ?

26 Cela fait trois cents ans qu’Israël est installéa à Heshbôn et Aroërb, et dans les villes qui en dépendent, ainsi que dans toutes les localités qui bordent l’Arnon. Pourquoi ne les leur avez-vous pas reprises pendant tout ce temps-là ?

27 Moi, je n’ai commis aucune faute contre toi, c’est toi qui agis mal en venant me faire la guerre. Que l’Eternel, le Jugec, rende aujourd’hui son jugementd entre les descendants d’Israël et ceux d’Ammon !

28 Mais le roi des Ammonites ne tint aucun compte du message que Jephté lui avait fait transmettre.

Le vœu de Jephté et sa victoire sur les Ammonites

29 Alors l’Esprite de l’Eternel descendit sur Jephté. Celui-ci traversa les territoires de Galaad et de Manassé, puis il passa à Mitspaf en Galaad, et de là, il s’avança pour attaquer les Ammonitesg.

30 Jephté fit un *vœuh à l’Eternel et dit : – Si vraiment tu me donnes la victoire sur les Ammonites,

31 je te consacrerai et je t’offrirai en *holocaustei la première personne qui sortira de ma maison pour venir à ma rencontre, quand je reviendrai en vainqueur de la bataille contre les Ammonites.

32 Jephté se lança à l’attaque des Ammonites et l’Eternel lui donna la victoire sur eux.

33 Il leur infligea de lourdes pertes dans vingt bourgs situés entre Aroër et Minnithj et jusqu’à la région d’Abel-Qeramim. Ce fut une très grande défaite pour les Ammonites qui furent ainsi affaiblis par les Israélites.

La fille de Jephté

34 Après la bataille, Jephté retourna chez lui à Mitspa. Et voici que sa fille sortit à sa rencontre en dansantk au rythme des tambourinsl. C’était son unique enfantm ; à part elle, il n’avait ni fils, ni fille.

35 Dès qu’il l’aperçut, il déchira ses vêtementsn et s’écria : – Ah ! ma fille ! Tu m’accables de chagrin ! Faut-il que ce soit toi qui causes mon désespoir ! J’ai donné ma parole à l’Eternel et je ne puis revenir sur ma promesseo.

36 Elle lui dit : – Mon père, si tu as donné ta parole à l’Eternel, agis envers moi comme tu l’as promisp, puisque l’Eternel a réglé leur compteq aux Ammonites, tes ennemisr.

37 Puis elle ajouta : – Je ne te demande qu’une chose : Accorde-moi un délai de deux mois : j’irai avec mes amies dans les montagnes, pour y pleurer de ce qu’il me faille mourir avant d’avoir été mariée.

38 Jephté lui dit : « Va ! » et la laissa partir pour deux mois. Elle s’en alla avec ses amies sur les montagnes pour y pleurer de devoir mourir sans être mariée.

39 A la fin des deux mois, elle revint auprès de son père, et il accomplit envers sa fille, qui était vierge, le *vœu qu’il avait fait. C’est là l’origine de la coutume qui s’établit en Israël :

40 chaque année les jeunes filles s’en vont pendant quatre jours pour célébrer la fille de Jephté, le Galaadite.