Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Josué 20

Les villes de refuge pour les meurtriers involontaires

1 L’Eternel parla à Josué et lui demanda

2 de communiquer les instructions suivantes aux Israélites : – Choisissez-vous les villes de refuge dont je vous ai parlé par l’intermédiaire de Moïse.

3 Celui qui aura tué quelqu’un involontairementa, par inadvertance, pourra s’enfuir dans l’une de ces villes qui vous serviront ainsi de refuge contre l’homme chargé de punir le crimeb.

4 L’homicide s’enfuira donc dans l’une de ces villes et s’arrêtera à l’entrée de la portec pour exposer son cas aux responsablesd de la ville. Ceux-ci l’admettront auprès d’eux dans la ville et lui attribueront un lieu, et il habitera là chez eux.

5 Si l’homme chargé de punir le crime le poursuit, ils ne lui livreront pas le meurtrier, puisque c’est par inadvertance qu’il a tué la personne, sans avoir jamais éprouvé de haine pour elle.

6 Il restera dans cette ville jusqu’à ce qu’il comparaisse devant l’assemblée pour être jugée, et jusqu’à la mort du grand-prêtre en fonction à cette époque-là. Après cela, il pourra retourner dans sa maison, dans sa ville d’origine, celle dont il s’était enfui.

7 Les Israélites réservèrent à cet usage Qédeshf en Galilée, dans la région montagneuse de Nephtali, Sichemg dans les montagnes d’Ephraïm, Qiryath-Arbah, c’est-à-dire Hébroni, dans les montagnes de Judaj.

8 De l’autre côté du *Jourdain, à l’est de Jéricho, ils désignèrent Bétserk sur le plateau désertique de la tribu de Ruben, Ramoth en Galaadl, une ville de la tribu de Gad, et Golân en *Basanm, ville de la tribu de Manassé.

9 Ces villes furent désignées pour servir de refuge à tout Israélite et aux étrangers séjournant parmi eux ; quiconque aurait tué quelqu’un involontairementn pourrait s’y enfuir pour ne pas être tué par l’homme chargé de punir le crime, avant qu’il comparaisse devant l’assembléeo.