Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Joël 1

Une histoire prophétique

Un fléau dévastateur

1 Parole que l’Eternel a adresséea à Joëlb, fils de Petouël.

2 Ecoutez cecic, vous, | responsablesd du peuple, vous tous, habitants du payse, | prêtez l’oreille. Est-il, de votre temps, ou bien du temps de vos ancêtresf, | survenu rien de tel ?

3 Racontez-le à vos enfantsg, qu’eux-mêmes le racontent | à leurs propres enfants, qui, eux, le transmettront | à leurs propres enfantsh.

4 Ce qu’a laissé le vol de sauterellesi, d’autres sauterelles l’ont dévoré ; ce que les sauterelles ont laisséj, les criquets l’ont mangék ; ce que les criquets ont laissé, les grillons l’ont mangé.

5 Réveillez-vous, ivrognes, | pleurez ! Hurlez, tous les buveurs de vinl, oui, car le vin nouveau | est ôtém de vos bouches.

6 Un peuple attaque mon pays, il est puissant, | on ne peut le comptern. Il a des crocs de lion, il a des dentso de lion.

7 Il a fait de mes vignes | une dévastationp, et mes figuiersq, | il les a mis en pièces, il a complètement | pelé leurs troncs | et jonché le sol de débris, leurs rameaux sont tout blancs.

8 Lamente-toi, mon peuple, | comme une jeune femme | qui aurait revêtu | le vêtement de deuilr pour pleurer le mari | de sa jeunesse.

9 Quant au Temple de l’Eternel, | libationss et offrandes | lui font défaut ; les prêtres qui font le service | de l’Eternel, | sont dans le deuilt.

10 Les champs sont ravagésu, la terre est dans le deuil, car le blé est détruit, le vinv nouveau est dans la honte, l’huilew fraîche a tari.

11 Les laboureurs sont dans la hontex, les cultivateurs des vergers | et les vignerons hurlent, à cause du blé et de l’orgey, car il ne reste rienz | de la moisson des champs.

12 Les vignes sont honteuses et les figuiers s’étiolenta, le grenadierb et le palmier, | l’abricotier, tous les arbres des champs | sont desséchésc. La joie est dans la honte | parmi les hommes.

L’appel au jeûne et à la prière

13 Revêtez-vous | d’un habit de toile de sacd, | vous, prêtres, lamentez-vous ! | Hurlez, vous tous qui officieze | devant l’autel ! Venez passer la nuit | vêtus d’un habit de toile de sac, vous qui servez mon Dieu, parce qu’il n’y a plus d’offrandesf, | ni de libations qui arrivent | dans le Temple de votre Dieu.

14 Publiez donc un jeûneg, | et convoquez | une réunion cultuelle, rassemblez les responsables du peuple | avec tous les habitants du paysh au Temple | de l’Eternel, de votre Dieu. Suppliezi l’Eternelj !

La sécheresse

15 Hélas, quel joura ! Le jour de l’Eternelb approche ! Comme un fléau dévastateur | déchaîné par le Tout-Puissantc, | il va venir.

16 Car ne nous a-t-on pas ôtéd | la nourriture sous nos yeux ? Et du Temple de notre Dieue n’a-t-on pas retiré | la joie et l’allégressef ?

17 Les graines répandues | pourrissent sous les mottesg, les greniers sont en ruine, les silos démolis, car le blé fait défaut.

18 Ecoutez le bétail, | comme il gémit ! Les troupeaux de bovins | ne savent où aller, car ils ne trouvent plus | de pâturagesh et les troupeaux de moutons et de chèvres | sont atteintsi eux aussi.

19 C’est vers toi, Eternel, | que je pousse des crisj. Oui, car le feuk dévore | les pâturagesl de la steppe, et la flamme consume | tous les arbres des champs.

20 Et même les bêtes sauvages | vers toim se tournent, car les cours d’eau se sont tarisn, le feu dévore | les pâturages de la steppeo.