Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Job 37

La grandeur de l’œuvre de Dieu

1 A ce spectacle, | mon cœur s’emballea , on dirait qu’il voudrait | bondir hors de sa place.

2 Ecoutezb , écoutez | le fracas de la voixc de Dieu, et tous ces grondements | qui sortent de sa bouched

3 et vont rouler | dans toute l’étendue du ciel. Et ses éclairse atteignent | les confins de la terref .

4 Puis une voix rugit : | il fait tonnerg  | sa voix majestueuse, il ne retient plus ses éclairs | lorsqu’on entend sa voixh .

5 Oui, sa voix tonnei  | de façon extraordinairej , il fait de grandes choses | dépassant notre entendementk .

6 Car il dit à la neigel  | de tomber sur la terre, et il commande aux pluies, | même aux pluies torrentiellesm .

7 Il paralyse ainsi | l’activitén humaine, afin que tous les hommes sachent | que c’est bien là son œuvreo .

8 Les animaux eux-mêmes | se terrent dans leurs gîtes et ils s’abritent | au fond de leurs repairesp .

9 Des profondeurs australesq  | surgit un ouragan, et des ventsr d’aquilon | amènent la froidure.

10 Sous le souffle de Dieu, | l’eau se transforme en glace, les étendues liquides | se figent en un blocs .

11 Puis le beau temps revient, | entraînant les nuagest , dispersantu les nuées | chargées de ses éclairsv .

12 Sa main les fait tourbillonner, | tournoyer selon ses desseins, afin qu’ils exécutent | tout ce qu’il leur commandew sur la face du monde.

13 S’agit-il de frapper | la terrex du bâton ou de lui témoigner | de la bontéy  ? | Ce sont eux qu’il délègue.

14 Ecoutez cela, Job, arrête-toi, et réfléchis | aux merveillesa de Dieu.

15 Sais-tu comment | Dieu contrôle ces choses, comment il fait jaillirb  | l’éclairc de ses nuages ?

16 Sais-tu comment les nues | conservent l’équilibred  ? Ce sont là les merveilles | de celui dont la science | atteint la perfectione .

17 Toi dont les habits sont trop chauds, lorsque languit la terre | sous le ventf du midi,

18 peux-tu aider Dieu à étendre | la voûte des nuéesg et la rendre solide | pareille à un miroir | coulé dans le métalh  ?

19 Pourrais-tu nous faire savoir | ce que nous lui dironsi  ? Nous n’avons rien à lui apprendrej  : | tout est obscurk pour nous.

20 Quand je prends la parole, | doit-on l’en avertir ? Faut-il qu’on le mette au courant | pour qu’il soit informé ?

21 Soudain disparaît la lumièrel , | cachée par les nuages, mais, dès qu’un vent se lève, | ceux-ci sont balayés.

22 Du septentrion vient | une lueur doréem , autour de Dieu rayonne | un éclatn redoutable.

23 Il est le Tout-Puissant, | nous ne pouvons l’atteindreo . Il est grand en puissancep et par son équité, car il n’opprimeq pas | celui qui est pleinement juste.

24 Voilà pourquoi les hommes | doivent le révérerr , mais lui ne tient pas compte | de ceux qui se croient sagess .