Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Jérémie 36

LES SOUFFRANCES DE JÉRÉMIE

La destruction du rouleau

1 La quatrième année du règne de Yehoyaqima, fils de Josias, roi de Juda, l’Eternel adressa ce message à Jérémie :

2 Prends un rouleau de parcheminb. Tu y inscriras toutes les parolesc que je t’ai dites au sujet d’Israël, de Juda et de toutes les nations, depuis le jour où j’ai commencé à te parler sous le règne de Josiasd, et jusqu’à ce jour.

3 Lorsque les gens de Juda entendronte tous les maux que j’ai décidé de leur infliger, peut-êtref chacun d’eux abandonnera-t-ilg sa conduite mauvaise, et alors je pardonneraih leurs fautes et leurs péchés.

4 Alors Jérémie fit appel à Baruchi, fils de Nériyaj, et Baruch écrivit, sous la dictéek de Jérémie, sur un rouleau de parcheminl, tout ce que l’Eternel lui avait dit.

5 Puis Jérémie donna les instructions suivantes à Baruch : – Je suis retenu et je me trouve dans l’impossibilité de me rendre au Temple.

6 Va donc toi-même au Temple de l’Eternel, un jour de jeûnem, et lis, dans ce rouleau que tu as écrit sous ma dictéen, les paroles de l’Eternel pour les faire entendre à tout le peuple ainsi qu’à tous les gens de Judao qui seront venus de leurs différentes villes.

7 Peut-être se mettront-ils alors à supplier p l’Eternel et chacun d’eux abandonnera-t-ilq sa conduite mauvaise, puisque l’Eternel a menacé ce peuple avec une grande colèrer et une forte indignation.

8 Baruch fit tout ce que le prophète Jérémie lui avait ordonné. Il lut au Temple de l’Eternel les paroles de l’Eternel consignées dans le livre.

9 Cela se passait la cinquième année du règne de Yehoyaqim, fils de Josias, roi de Juda, au neuvième moiss : on avait publié un jeûnet devant l’Eternel pour tout le peuple de Jérusalem et pour tous les gens des villes de Juda qui venaient à Jérusalem.

10 Baruch lut dans le rouleau les paroles de Jérémie, dans le Temple de l’Eternel, dans la salle de Guemariau, fils de Shaphânv, le secrétairew, dans le parvis supérieur, à l’entrée de la Porte Neuvex du Temple. Tout le peuple pouvait l’entendre.

11 Michée, le fils de Guemaria, fils de Shaphân, entendit toutes les paroles de l’Eternel contenues dans le livre.

12 Il se rendit au palais royal, entra dans le bureau du secrétairey où tous les dirigeants étaient en séance. Il y avait là Elishama, le secrétaire, Delaya, fils de Shemayahou, Elnathanz, fils d’Akbor, Guemaria, fils de Shaphân, Sédécias, fils de Hanania et tous les autres dirigeantsa.

13 Michée leur rapporta toutes les paroles qu’il avait entendues de Baruch lorsque celui-ci avait lu au peuple ce qui était écrit dans le rouleau.

14 Alors tous les dirigeants envoyèrent Yehoudib, fils de Netanyahou, fils de Shélémiahou, fils de Koushi, à Baruch pour lui dire : – Prends avec toi le rouleauc que tu as lu au peuple, et viens ici. Baruch, fils de Nériya, prit le rouleau et se rendit auprès d’eux.

15 Ils lui dirent : – Assieds-toi, s’il te plaît, et lis-nous cet écrit. Baruch leur en fit donc lecture.

16 Lorsqu’ils entendirent toutes ces paroles, ils se regardèrent l’un l’autre avec effroid et ils dirent à Baruch : – Il faut absolument que nous rapportions toutes ces paroles au roi.

17 Puis ils interrogèrent Baruch : – Dis-nous donc comment tu as écrite toutes ces paroles. Etait-ce sous la dictée de Jérémie ?

18 Baruch leur répondit : – Il m’a dictéf personnellement toutes ces paroles et moi je les ai transcrites avec de l’encre sur ce rouleau.

19 Alors les dirigeantsg dirent à Baruch : – Va trouver Jérémie et cachez-voush tous les deux. Que personne ne sache où vous êtes !

20 Puis ils se rendirent chez le roi dans la cour de son palais, en laissant le rouleau dans le bureau du secrétaire Elishama, et ils informèrent le roi de tout ce qui s’était passé.

21 Celui-ci envoya Yehoudii chercher le rouleau. Quand Yehoudi l’eut pris dans le bureau du secrétaire Elishama, il le lut au roij et à tous les dirigeants qui se tenaient debout autour de lui.

22 Cela se passait au neuvième mois ; le roi se trouvait dans son palais d’hiverk et un brasero brûlait devant lui.

23 Chaque fois que Yehoudi avait lu trois ou quatre colonnes du rouleaua, le roi les coupait avec le canif du secrétaire et les jetait au feu dans le brasero, jusqu’à ce que tout le rouleau soit passé au feu dans le braserob.

24 Mais ni le roi ni aucun de ses ministres qui entendaient toutes ces paroles, ne furent alarmésc, et aucun d’eux ne déchira ses vêtements en signe de consternationd.

25 Pourtant Elnathan, Delayae et Guemariaf avaient prié le roi avec insistance de ne pas brûler le rouleau, mais il ne les avait pas écoutés.

26 Au contraire, le roi ordonna à Yerahméel, prince de sang, à Seraya, fils d’Azriel, et à Shélémiahou, fils d’Abdéel, d’arrêterg Baruch le secrétaire et le prophète Jérémie ; mais l’Eternel les tint cachésh.

27 Après que le roi eut brûlé le rouleau contenant les paroles que Baruch avait écrites sous la dictéei de Jérémie, l’Eternel adressa la parole à Jérémie en ces termes :

28 Prends un autre rouleau sur lequel tu écriras toutes les paroles qui figuraient sur le premier rouleauj que Yehoyaqim, roi de Juda a brûlé.

29 Tu diras à Yehoyaqim, roi de Juda : Voici ce que déclare l’Eternel : Tu as brûlé ce rouleau en demandant : « Pourquoi y as-tu écrit que le roi de Babylone viendra détruire ce pays et en exterminer hommes et bêtesk ? »

30 C’est pourquoi voici ce que l’Eternel déclare au sujet de Yehoyaqiml, roi de Juda : Aucun de ses descendants ne lui succédera sur le trône de David. Son cadavre sera jeté dehorsm et exposén à la chaleur du jour et au froid de la nuito.

31 Je le punirai, lui, ses descendants p et tous ses ministres pour leurs crimes, et je ferai venir sur eux, sur les habitants de Jérusalem et sur les gens de Juda, tous les malheursq que je leur ai annoncés et dont ils ont refusé d’entendre parlerr.

32 Alors Jérémie prit un autre rouleau et le donna au secrétaire Baruch, fils de Nériya. Celui-ci y écrivits, sous la dictéet de Jérémie, toutes les paroles contenues dans le rouleau que Yehoyaqim, roi de Juda, avait brûléu. Il y ajouta encore beaucoup d’autres paroles semblables.