Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Jérémie 24

Conclusions

Les bonnes et les mauvaises figues

1 Après que Nabuchodonosor, roi de Babylone, eut déporté de Jérusalem et emmené à Babylone Yekoniac, fils de Yehoyaqim, roi de Juda, les chefs de Juda, les artisans et les forgerons, l’Eternel me donna une vision : deux paniers de figuesd étaient posés devant le Temple de l’Eternel.

2 L’un de ces paniers contenait d’excellentes figues, comme le sont celles de la première récoltee ; l’autre, des figues très mauvaisesf, si mauvaises qu’on ne pouvait les manger.

3 Et l’Eternel me demanda  :– Que vois-tug, Jérémie ? Je répondis : – Des figues : les unes sont excellentes ; les autres, très mauvaises, si mauvaises qu’on ne peut les manger.

4 Alors l’Eternel m’adressa la parole en ces termes :

5 Voici ce que déclare l’Eternel, le Dieu d’Israël : Je considère les exilés de Juda que j’ai déportésh de ce lieu-ci au pays des Chaldéens comme ces bonnes figues, pour leur faire du bien.

6 Oui, je veillerai sur eux pour leur bien et je les ramèneraii dans ce pays-ci où je les reconstruiraij pour ne plus les détruire, où je les replanteraik pour ne plus les arracher.

7 Je disposerai leur cœur à me connaîtrel et à savoir que je suis l’Eternel. Alors ils seront mon peuplem, et moi, je serai leur Dieu ; car ils reviendrontn à moi de tout leur cœuro.

8 Mais, déclare l’Eternel, je traiterai Sédécias p, roi de Juda, ses chefsq et ceux qui subsistentr de Jérusalem, ceux qui restent dans ce pays et ceux qui se sont réfugiés en Egyptes, comme de mauvaises figues, qui sont si mauvaisest qu’elles ne sont plus mangeables.

9 Je ferai d’eux un objet d’horreuru et de malheur dans tous les royaumes de la terre. Partout où je les disperseraiv, on les couvrira d’opprobre, ils seront la fablew et la risée des gens, et un objet de malédictionx.

10 Je déchaînerai contre eux l’épéey, la faminez et la pestea, jusqu’à ce qu’ils aient complètement disparu du pays que je leur ai donné, à leurs ancêtresb puis à eux.