Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Jérémie 2

PROPHÉTIES SUR JUDA ET JÉRUSALEM

L’infidélité de Juda

Juda a abandonné l’Éternel

1 L’Eternel m’adressa la paroleh en ces termes :

2 « Va à Jérusalem et crie à ses oreilles : Voici ce que déclare l’Eternel : Je me souviens de ton amour | au temps de ta jeunessei, et combien tu m’aimais | au temps de tes fiançailles, lorsque tu me suivais, | à travers le désertj, dans une terre inculte.

3 Car Israël, | tu étais alors consacrék | à l’Eternell, tout comme les prémicesm | d’une récolte. Tous ceux qui en mangeaientn | étaient châtiés : et le malheuro les atteignait, l’Eternel le déclare.

4 « Vous, communauté de Jacob, et toutes les familles | du peuple d’Israël, écoutez la parole | que l’Eternel prononce.

5 Voici ce que dit l’Eternel : En quoi donc vos ancêtres | m’ont-ils trouvé en tort pour s’éloigner de moi, pour s’en aller après des dieux | qui ne sont que du vent p et n’être plus eux-mêmes que du ventq ?

6 Ils n’ont pas demandé : | “Où donc est l’Éternel qui nous a fait sortir d’Egypter et qui nous a conduits | à travers le déserts, au pays de la steppet | rempli de fondrières, dans une terre aride | où règnent les ténèbres, et dans une région | où ne passe personne, où n’habite personneu ?”

7 Or, je vous ai conduits | vers un pays fertile pour en manger les fruits : | des produits excellentsv. Mais une fois arrivés là, | vous avez souillé ce pays et fait de mon domaine | un lieu abominablew.

8 Les prêtres n’ont pas demandé : | “Où donc est l’Eternel ?” Les *spécialistes de la Loi | ne me connaissent pasx, les dirigeantsy du peuple | se sont révoltés contre moi. Et les prophètes même | proclament leurs messages | au nom du dieu Baalz. Ils vont après des dieux | qui ne servent à riena.

9 C’est pourquoi je vais faire | un procèsb contre vous, contre vos descendants. L’Eternel le déclare.

10 « Rendez-vous donc | aux îles de Kittimc, | et regardez ! Ou envoyez | des hommes à Qédard | et qu’ils observent bien ! Voyez si jamais il arrive | une chose pareille :

11 existe-t-il un peuple | qui ait changé de dieuxe ? Et pourtant ces dieux-là | ne sont pas de vrais dieux ! Pourtant, mon peuple | a échangé celui qui fait sa gloiref contre ce qui ne sert à rien !

12 Cieux, étonnez-vous-en, soyez-en horrifiés | et consternés, l’Eternel le déclare.

13 Car mon peuple a commis un double mal : il m’a abandonnég, | moi, la source d’eaux vivesh, et il s’est creusé des citernes, | des citernes fendues et qui ne retiennent pas l’eau.

Les conséquences de l’abandon

14 « Israël est-il donc | un esclavei acheté ou né dans la maison ? Pourquoi est-il mis au pillage ?

15 De jeunes lionsj | rugissent contre lui et ils ont transformé | son pays en désertk. Ses villes sont brûléesl, | personne n’y habitem.

16 Et même les habitants de Memphisn | avec ceux de Daphnéo vous ont brisé le crâne.

17 Pourquoi donc tout cela | t’arrive-t-il p ? N’est-ce pas pour avoir | délaisséq l’Eternel ton Dieu, alors même qu’il te guidait | sur le chemin ?

18 Maintenant, que te sert | de partir en Egypter, pour aller boire | les eaux du Nils ? Et que te sert de prendre | la route pour te rendre | en Assyriet, pour aller boire | les eaux du Fleuveu ?

Juda, l’infidèle

19 Car ta méchanceté | entraînera ton châtiment, et ta révoltev | fera venir ta punitionw. Sache et vois bien | combien il est mauvais, | combien il est amerx de t’être détournéy | de l’Eternel, ton Dieu, et de ne plus avoir | aucun respectz pour moi. L’Eternel le déclare, | le Seigneur des *armées célestes.

20 « Voici : depuis toujours, | tu as brisé ton jouga, tu as rompu tes liensb en disant : “Je ne veux plus être esclavec !” Mais, sur toute haute collined et sous tout arbre verte, toi, tu t’es allongée tout comme une *prostituéef !

21 Moi, je t’avais plantéeg | comme un cep excellenth d’une variété sûre. Comment se fait-il donc | que tu te sois changée en plant dégénéréi | d’une vigne sauvage ?

22 Quand tu te laveraisj | avec de la potassek et que tu emploierais | des quantités de soude, la tache de ta faute | resterait devant moi. C’est là ce que déclare | le Seigneur, l’Eternell.

23 « Comment oses-tu dire : | “Je ne me suis jamais souilléea, je ne suis pas allée | après les *Baalsb ?” Va observer dans la valléec | les traces de tes pas ! Reconnais ce que tu as fait, chamelle écervelée, | qui va gambadantd çà et là,

24 oui, ânesse sauvagee | qui a l’habitude de vivre | dans les steppes désertesf ! Le feu de sa passion | lui fait renifler l’air. Qui pourrait réfréner | l’ardeur de ses désirs ? Tous ceux qui la recherchent | n’auront pas à se fatiguer, car ils la trouveront | quand elle est en chaleur.

25 Prends garde que ton pied | ne se déchausse pas ! Prends garde à ton gosier | qui va se dessécher ! Mais toi, tu réponds : “C’est peine perdueg ! J’aime les étrangersh, c’est eux que je veux suivrei.”

26 Comme un voleur a hontej | lorsqu’il est découvert, ainsi seront honteux | la communauté d’Israël, ses rois et ses ministres, ses prêtresk, ses prophètesl.

27 « Ils disent à du boism : | “Tu es mon père !” et à la pierren : | “Toi, tu m’as mis au monde !” Ils m’ont tourné le doso, | ne m’ont pas regardé en face p. mais au jour du malheurq, ils disent : “Lève-toi, sauve-nousr !”

28 Mais où donc sont les dieuxs | que tu t’es fabriqués ? Qu’ils se lèvent, donc, eux, | s’ils peuvent te sauver | quand le malheur t’atteintt ! Car, ô Juda : | autant tu as de villesu, | autant tu as de dieux !

Juda a oublié son Dieu

29 « Pourquoi m’intenter un procès ? Vous vous êtes tousv | révoltés contre moi, l’Eternel le déclare.

30 J’ai frappé vos enfants, | mais c’est peine perdue ! Car ils n’ont pas voulu | accepter la leçonw. Vous avez mis à mort | par l’épée vos prophètesx comme un lion destructeur.

31 Gens d’aujourd’hui, voyez ce que dit l’Eternel : Suis-je pour Israël | une terre déserte, un pays de ténèbresy ? Pourquoi mon peuple dit-il donc : “Nous errerons où nous voulons, et nous ne voulons plus | avoir affaire à toiz” ?

32 Quoi donc, la jeune fille | oublierait-elle ses bijoux, ou la jeune mariée | sa ceinture tressée ? Or, mon peuple m’oubliea depuis des jours sans nombre.

33 Oh ! comme tu sais bien rechercherb tes amants ! Par ta conduite, | tu en remontrerais | à la pire des femmes !

34 Et jusque sur les pans | de tes habits, on voit le sangc de pauvres | qui étaient innocents : tu ne les avais pas surpris | en flagrant délit d’effractiond !

35 Et malgré tout cela, tu dis : “Moi, je suis innocentee. La colère divine | va très certainement | se détourner de moi !” Eh bien, moi, je vais te jugerf parce que tu prétends | que tu n’as pas commis de fauteg !

36 « Comme tu t’avilis à changer de conduiteh ! Te tourner vers l’Egyptei, comme vers l’Assyrie, | cela t’attirera la honte,

37 et tu en reviendras en te cachant la face | avec les mainsj. Car l’Eternel rejette | ceux sur lesquels tu comptes ; ce n’est pas avec eux | que tu aboutirask à quelque chose.