Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Jean 2

Le premier miracle

1 Deux jours plus tard, on célébrait des noces à Cana, en *Galiléeh. La mèrei de Jésus y assistait.

2 Jésus avait aussi été invité au mariage avec ses *disciplesj.

3 Or voilà que le vin se mit à manquerk. La mère de Jésus lui fit remarquer : – Ils n’ont plus de vinl.

4 – Ecoutem, lui répondit Jésus, est-ce toi ou moi que cette affaire concernen ? Mon heureo n’est pas encore venue.

5 Sa mère dit aux serviteurs : – Faites tout ce qu’il vous dirap.

6 Il y avait là six jarres de pierre que les *Juifs utilisaient pour leurs ablutions rituellesq. Chacune d’elles pouvait contenir entre quatre-vingts et cent vingt litres.

7 Jésus dit aux serviteurs : – Remplissez d’eau ces jarres. Ils les remplirent jusqu’au bord.

8 – Maintenant, leur dit-il, prenez-en un peu et allez l’apporter à l’ordonnateur du repas. Ce qu’ils firent.

9 L’ordonnateur du repas goûta l’eau qui avait été changée en vinr. Il ne savait pas d’où venait ce vin, alors que les serviteurs le savaient, puisqu’ils avaient puisé l’eau. Aussitôt il fit appeler le marié

10 et lui dit : – En général, on sert d’abord le bon vin, et quand les gens sont ivres, on leur donne de l’ordinaire. Mais toi, tu as réservé le bon jusqu’à maintenant !

11 C’est là le premier des signes miraculeuxs que fit Jésus. Cela se passa à Cana en Galilée. Il révéla ainsi sa gloiret, et ses disciples crurent en luiu.

12 Après cela, Jésus descendit à *Capernaümv avec sa mèrew, ses frèresx et ses disciples ; mais ils n’y restèrent que quelques jours.

Le premier affrontement au Temple

(voir Mt 21.12-17; Mc 11.15-17; Lc 19.45-46)

13 Le jour où les *Juifs célèbrent la fête de la *Pâquea était proche et Jésus se rendit à *Jérusalemb.

14 Il trouva, dans la cour du *Temple, des marchands de bœufs, de brebis et de pigeonsc, ainsi que des changeurs d’argent, installés à leurs comptoirsd.

15 Alors il prit des cordes, en fit un fouet, et les chassa tous de l’enceinte sacréee avec les brebis et les bœufs ; il jeta par terre l’argent des changeurs et renversa leurs comptoirs,

16 puis il dit aux marchands de pigeons : – Otez cela d’ici ! C’est la maison de mon Pèref. N’en faites pas une maison de commerceg.

17 Les disciples se souvinrent alors de ce passage de l’Ecriture : L’amour que j’ai pour ta maison, ô Dieu, est en moi un feu qui me consumeh.

18 Là-dessus, les gens lui dirent : – Quel signe miraculeuxi peux-tu nous montrer pour prouver que tu as le droit d’agir ainsij ?

19 – Démolissez ce Temple, leur répondit Jésus, et en trois jours, je le relèveraik.

20 – Comment ? répondirent-ils. Il a fallu quarante-six ans pour reconstruire le Temple, et toi, tu serais capable de le relever en trois jours !

21 Mais en parlant du « temple », Jésus faisait allusion à son propre corpsl.

22 Plus tard, lorsque Jésus fut ressuscité, ses disciples se souvinrent qu’il avait dit celam, et ils crurent à l’Ecrituren et à la parole que Jésus avait dite.

23 Pendant que Jésus séjournait à Jérusalem pour la fête de la Pâqueo, beaucoup de gens crurentp en lui en voyant les signes miraculeuxq qu’il accomplissait.

24 Mais Jésus ne se fiait pas à eux, car il les connaissait tous très bien.

25 En effet, il n’avait pas besoin qu’on le renseigne sur les hommesr car il connaissait le fond de leur cœurs.