Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Jean 13

LES ADIEUX DU MAÎTRE

Jésus lave les pieds de ses disciples

1 C’était juste avant la fête de la *Pâquea. Jésus savait que l’heure était venueb pour lui de quitter ce monde pour s’en aller auprès de son Pèrec. C’est pourquoi il donna aux siens, qu’il aimait et qui étaient dans le monde, une marque suprême de son amour pour euxd.

2 C’était au cours du repas de la Pâque. Déjà le diable avait semé dans le cœur de Judas, fils de Simon Iscariot, le projet de trahir son Maîtree et de le livrerf.

3 Jésus savait que le Père avait tout remis entre ses mainsg, qu’il était venu d’auprès de Dieuh et allait retourner auprès de lui.

4 Il se leva de table pendant le dîner, posa son vêtement et prit une serviette de lin qu’il se noua autour de la taillei.

5 Ensuite, il versa de l’eau dans une bassine et commença à laver les pieds de ses *disciplesj, puis à les essuyer avec la serviette qu’il s’était nouée autour de la taillek.

6 Quand vint le tour de Simon Pierre, celui-ci protesta : – Toi, Seigneur, tu veux me laver les piedsl ?

7 Jésus lui répondit : – Ce que je fais, tu ne le comprends pas pour l’instant, tu le comprendras plus tardm.

8 Mais Pierre lui répliqua : – Non ! Tu ne me laveras pas les pieds ! Sûrement pas ! Jésus lui répondit : – Si je ne te lave pas, il n’y a plus rien de commun entre toi et moin.

9 – Dans ce cas, lui dit Simon Pierre, ne me lave pas seulement les pieds, mais aussi les mains et la tête.

10 Jésus lui dit : – Celui qui s’est baigné est entièrement *puro, il lui suffit de se laver les pieds. Or vous, vous êtes purs – mais pas tousp.

11 Jésus, en effet, connaissait celui qui allait le trahirq. Voilà pourquoi il avait ajouté : « Vous n’êtes pas tous pursr. »

12 Après leur avoir lavé les pieds, il remit son vêtement et se rassit à table. Alors il leur dit : – Avez-vous compris ce que je viens de vous faires ?

13 Vous m’appelez Maîtret et Seigneuru – et vous avez raison, car je le suisv.

14 Si donc moi, le Seigneur et le Maître, je vous ai lavé les pieds, vous devez, vous aussi, vous laver les pieds les uns aux autresw.

15 Je viens de vous donner un exemple, pour qu’à votre tour vous agissiez comme j’ai agi envers vousx.

16 Vraiment, je vous l’assure, un serviteur n’est jamais supérieur à son maîtrey, ni un messager plus grand que celui qui l’envoiez.

17 Si vous savez ces choses vous êtes heureux à condition de les mettre en pratiquea.

18 Je ne parle pas de vous tousb : je sais très bien quels sont ceux que j’ai choisisc – mais il faut que l’Ecriture s’accomplissed : Celui avec lequel j’ai partagé mon paine se retournef contre moig.

19 Je vous le dis dès maintenant, avant que cela ne se produise, pour qu’au moment où cela arrivera, vous croyiezh que moi, je suisi.

20 Vraiment, je vous l’assure : qui reçoit celui que j’envoie me reçoit moi-même, et qui me reçoit, reçoit celui qui m’a envoyéj.

Le traître

(Mt 26.20-25 ; Mc 14.17-21 ; Lc 22.21-23)

21 Après avoir dit cela, Jésus fut troublé intérieurementk et il déclara solennel-lement : – Oui, vraiment, je vous l’assure : l’un de vous me trahiral.

22 Les disciples, déconcertés, se regardaient les uns les autres ; ils se demandaient de qui il pouvait bien parlerm.

23 L’un d’entre eux, le disciple que Jésus aimaitn, se trouvait à table juste à côté de Jésus.

24 Simon Pierre lui fit signe de demander à Jésus de qui il parlait.

25 Et ce disciple, se penchant aussitôt vers Jésus, lui demanda : – Seigneur, de qui s’agit-ilo ?

26 Et Jésus lui répondit : – Je vais tremper ce morceau de pain dans le plat. Celui à qui je le donnerai, c’est lui. Là-dessus, Jésus prit le morceau qu’il avait trempé et le donna à Judas, fils de Simon Iscariotp.

27 Dès que Judas eut reçu ce morceau de pain, *Satan entra en luiq. Alors Jésus lui dit : – Ce que tu fais, fais-le viter.

28 Aucun de ceux qui étaient à table ne comprit pourquoi il lui disait cela.

29 Comme Judas gérait la bourse communes, quelques-uns supposèrent que Jésus le chargeait d’acheter ce qu’il leur fallait pour la fêtet, ou de donner quelque chose aux pauvresu.

30 Dès que Judas eut pris le morceau de pain, il se hâta de sortir. Il faisait nuitv.

Le nouveau commandement

31 Quand il fut parti, Jésus dit : – Maintenant, la gloirew du *Fils de l’hommex éclate, et Dieu va être glorifié en luiy.

32 [Puisque Dieu va être glorifié en lui,] Dieu, à son tour, va glorifier le Fils de l’homme en lui-mêmez, et il le fera bientôta.

33 Mes chers enfants, je suis encore avec vous, mais plus pour longtemps. Vous me chercherez ; et ce que j’ai dit à tous, je vous le dis à vous aussi maintenant : vous ne pouvez pas aller là où je vaisb.

34 Je vous donne un commandement nouveauc : Aimez-vous les uns les autresd. Oui, comme je vous ai aimés, aimez-vous les uns les autrese.

35 A ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : à l’amour que vous aurez les uns pour les autresa.

36 Simon Pierre lui demanda : – Seigneur, où vas-tub ? Jésus lui répondit : – Tu ne peux me suivre maintenant là où je vaisc, mais plus tard tu me suivrasd.

37 Mais Pierre reprit : – Et pourquoi donc, Seigneur, ne puis-je pas te suivre dès maintenant ? Je suis prêt à donner ma vie pour toie !

38 – Tu es prêt à donner ta vie pour moi ? répondit Jésus. Oui, vraiment, je te l’assure : avant que le coq ne se mette à chanter, tu m’auras renié trois foisf.