Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Jean 12

Jésus chez le ressuscité

(Mt 26.6-13 ; Mc 14.3-9)

1 Six jours avant la Pâquen, Jésus se rendit à Béthanieo où habitait Lazare, celui qu’il avait ressuscité d’entre les mortsp.

2 On prépara là un festin en son honneur. Marthe s’occupait du serviceq, et Lazare avait pris place à table avec Jésusr.

3 Marie prit alors un demi-litre de nard pur, un parfum très chers : elle le répandit sur les pieds de Jésus et les essuya avec ses cheveuxt. Toute la maison fut remplie de l’odeur de ce parfum.

4 Judas Iscariot, l’un des *disciples de Jésus, celui qui allait le trahiru, dit :

5 – Pourquoi n’a-t-on pas vendu ce parfum ? On aurait pu donner aux pauvresv au moins trois cents deniersw !

6 S’il parlait ainsi, ce n’était pas parce qu’il se souciait des pauvres ; mais il était voleur et, comme c’était lui qui gérait la bourse communex, il gardait pour lui ce qu’on y mettait.

7 Mais Jésus intervint : – Laisse-la faire ! C’est pour le jour de mon enterrementy qu’elle a réservé ce parfum.

8 Des pauvres, vous en aurez toujours autour de vousz ! Tandis que moi, vous ne m’aurez pas toujoursa avec vous.

9 Entre-temps, on apprit que Jésus était à Béthanie. Les gens s’y rendirent en foule, non seulement à cause de Jésus, mais aussi pour voir Lazare qu’il avait ressuscité d’entre les mortsb.

10 Alors les chefs des *prêtres décidèrent aussi de faire mourir Lazare.

11 Car, à cause de luic, beaucoup se détournaient d’eux pour croire en Jésusd.

L’entrée du Roi à Jérusalem

(Mt 21.1-11 ; Mc 11.1-11 ; Lc 19.28-40)

12 Le lendemain, une foule immense était à *Jérusalema pour la fête. On apprit que Jésus était en chemin vers la ville.

13 Alors les gens arrachèrent des rameaux aux palmiersb et sortirent à sa rencontre en criant : – Hosanna ! Béni soit celui qui vient de la part du Seigneurc ! Vive le roi d’*Israëld !

14 Jésus trouva un ânon et s’assit dessus, selon cette parole de l’Ecriture :

15 Sois sans crainte, communauté de Sion, car ton roi vient, monté sur un ânone.

16 Sur le moment, ses disciples ne comprirent pas ce qui se passaitf, mais quand Jésus fut entré dans sa gloireg, ils se souvinrent que ces choses avaient été écrites à son sujet et qu’elles lui étaient arrivéesh.

17 Tous ceux qui étaient avec Jésusi lorsqu’il avait appelé Lazare à sortir du tombeau et l’avait ressuscité d’entre les morts, témoignaientj de ce qu’ils avaient vu.

18 D’ailleurs, si les foules venaient si nombreuses au-devant de lui, c’était aussi parce qu’elles avaient entendu parler du signe miraculeuxk qu’il avait accompli.

19 Alors les *pharisiens se dirent les uns aux autres : – Vous le voyez : vous n’arriverez à rien, tout le monde le suitl !

La gloire et la mort

20 Parmi ceux qui étaient venus à Jérusalem pour adorerm Dieu pendant la fête, il y avait aussi quelques personnes non-juivesn.

21 Elles allèrent trouver Philippe qui était de Bethsaïdao en *Galilée et lui firent cette demande : – Nous aimerions voir Jésusp.

22 Philippe alla le dire à Andréq, puis tous deux allèrent ensemble le dire à Jésus.

23 Celui-ci leur répondit : – L’heurer est venue où le *Fils de l’homme va entrer dans sa gloires.

24 Vraiment, je vous l’assure : si le grain de blé que l’on a jeté en terre ne meurt past, il reste un grain uniqueu. Mais s’il meurt, il porte du fruitv en abondance.

25 Celui qui s’attache à sa propre vie la perdra, mais celui qui fait peu de cas de sa vie en ce monde la garderaw pour la vie éternellex.

26 Si quelqu’un veut être à mon service, qu’il me suivey. Là où je serai, mon serviteur y sera aussiz. Si quelqu’un est à mon service, le Père lui fera honneura.

27 A présent, je suis troubléb. Que dirai-je ? Pèrec, sauve-moi de cette heured ? Mais c’est précisément pour l’affronter que je suis venu jusqu’à cette heuree !

28 Père, manifeste ta gloiref. Alors une voix se fit entendre, venant du cielg : – J’ai déjà manifesté ma gloire et je la manifesterai à nouveauh.

29 Ceux qui se trouvaient là et qui avaient entendu le son de cette voix crurent que c’était un coup de tonnerre. D’autres disaient : – Un *ange vient de lui parlera.

30 Mais Jésus leur déclara : – Ce n’est pas pour moi que cette voix s’est fait entendre, c’est pour vousb.

31 C’est maintenant que va avoir lieu le jugement de ce mondec. Oui, maintenant le dominateur de ce monded va être expulsée.

32 Et moi, quand j’aurai été élevé au-dessus de la terref, j’attirerai tous les hommes à moig.

33 Par cette expression, il faisait allusion à la manière dont il allait mourirh.

34 La foule répondit : – La *Loii nous apprend que le *Messie vivra éternellementj. Comment peux-tu dire que le *Fils de l’hommek doit être élevé au-dessus de la terrel ? Au fait : qui est donc ce Fils de l’homme ?

35 Jésus leur dit alors : – La lumière est encore parmi vousm, pour un peu de temps : marchez tant que vous avez la lumièren, pour ne pas vous laisser surprendre par les ténèbreso, car celui qui marche dans les ténèbres ne sait pas où il vap.

36 Tant que vous avez la lumière, croyez en la lumièreq, afin de devenir vous-mêmes des enfants de lumièrer. Après avoir dit cela, Jésus s’en alla et se tint caché loin d’euxs.

Les Juifs restent incrédules

37 Malgré le grand nombre de signes miraculeuxt que Jésus avait faits devant euxu, ils ne croyaient pas en lui.

38 Ainsi s’accomplit ce que le *prophète *Esaïe avait prédit : Seigneur, qui a cru à ce que nous avons prêché et à qui ta puissance a-t-elle été révélée, ô Dieuv ?

39 Pourquoi ne pouvaient-ils pas croire ? C’est encore Esaïe qui nous en donne la raison quand il dit :

40 Dieu les a aveuglés, il les a rendus insensiblesw, afin que leurs yeux ne voient pas, que leur cœur ne comprenne pas, qu’ils ne se tournent pas vers lui pour qu’il les guérissex.

41 Esaïe a dit cela parce qu’il avait vu la gloire de Jésusy et qu’il parlait de luiz.

42 Et pourtant, même parmi les dirigeants, beaucoup crurent en luia ; mais, à cause des *pharisiensb, ils n’osaient pas le reconnaître ouvertement de peur d’être exclus de la *synagoguec.

43 Car ils tenaient davantage à l’approbation des hommesd qu’à celle de Dieue.

L’appel à la foi

44 Jésus déclara à haute voix : – Si quelqu’un me fait *confiance, ce n’est pas en moi seulement qu’il croit, mais encore en celui qui m’a envoyéf.

45 Qui me voit, voit aussi celui qui m’a envoyég.

46 C’est pour être la lumièreh que je suis venu dans le monde, afin que tout homme qui croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres.

47 Si quelqu’un entend ce que je dis, mais ne le met pas en pratique, ce n’est pas moi qui le jugerai ; car ce n’est pas pour juger le monde que je suis venu, c’est pour le *sauveri.

48 Celui donc qui me méprise et qui ne tient pas compte de mes paroles a déjà son juge : c’est cette Parole même que j’ai prononcée ; elle le jugeraj au dernier jour.

49 Car je n’ai pas parlé de ma propre initiative : le Père, qui m’a envoyé, m’a ordonnék lui-même ce que je dois dire et enseignerl.

50 Or je le sais bien : l’enseignement que m’a confié le Père c’est la vie éternellem. Et mon enseignement consiste à dire fidèlement ce que m’a dit le Pèren.