Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Hébreux 12

Courir avec endurance

1 C’est pourquoi, nous aussi qui sommes entourés d’une telle foule de témoins, débarrassons-nous de tout fardeau, et du péché qui nous cerne si facilement de tous côtés, et couronsa avec enduranceb l’épreuve qui nous est proposée.

2 Gardons les yeux fixés sur Jésusc, qui nous a ouvert le chemin de la foid et qui la porte à la perfection. Parce qu’il avait en vue la joie qui lui était réservée, il a enduré la mort sur la croixe, en méprisant la hontef attachée à un tel supplice, et désormais il siège à la droite du trône de Dieug.

3 Pensez à celui qui a enduré de la part des hommes pécheursh une telle opposition contre lui, pour que vous ne vous laissiez pas abattrei par le découragement.

4 Vous n’avez pas encore résisté jusqu’à la mortj dans votre lutte contre le péchék,

5 et vous avez oublié cette parole d’encouragementl que Dieu vous adresse comme à des fils : Mon fils, ne prends pas à la légère la correction du Seigneur et ne te décourage pas lorsqu’il te reprend.

6 Car le Seigneur corrige celui qu’il aime : il châtiem tous ceux qu’il reconnaît pour ses filsn.

7 Supportez vos souffrances : elles servent à vous corriger. C’est en filso que Dieu vous traite. Quel est le fils que son père ne corrige pasp ?

8 Si vous êtes dispensés de la correction qui est le lot de tousq les fils, alors vous êtes des enfants illégitimes, et non des fils.

9 D’ailleurs, nous avions nos parents terrestres pour nous corriger, et nous les respections. N’allons-nous pas, à plus forte raison, nous soumettre à notre Père célester pour avoir la vies ?

10 Nos parents nous corrigeaient pour un temps limité, selon leurs idées, mais Dieu, c’est pour notre bien qu’il nous corrige, afin de nous faire participer à sa saintetét.

11 Certes, sur le moment, une correction ne semble pas être un sujet de joieu mais plutôt une cause de tristesse. Mais par la suite, elle a pour fruit, chez ceux qui ont ainsi été formés, une vie juste, vécue dans la paixv.

12 C’est pourquoi : Relevez vos mains qui faiblissent et raffermissez vos genouxw qui fléchissent.

13 Faites-vous des pistes droites pour votre course, afin que le piedx qui boite ne se démette pas complètement, mais qu’il guérissey plutôt.

Vivre une vie sainte

14 Faites tous vos efforts pour être en paix avec tout le mondez et pour mener une vie de plus en plus saintea, sans laquelle nul ne verra le Seigneurb.

15 Veillez à ce que personne ne passe à côté de la grâce de Dieuc, qu’aucune racined d’amertume ne pousse et ne cause du trouble en empoisonnant plusieurs d’entre vous.

16 Qu’il n’y ait personne qui vive dans l’immoralitée ou qui méprise les choses saintes, comme Esaü qui, pour un simple repas, a vendu son droit d’aînessef.

17 Vous savez que plus tard, lorsqu’il a voulu recevoir la bénédiction de son père, il a été rejeté, car il n’a trouvé aucun moyen d’amener son père à revenir sur ce qu’il avait fait, bien qu’il l’ait cherché en pleurantg.

Le royaume inébranlable

18 Car vous ne vous êtes pas approchés, comme les Israélites au désert, d’une réalité que l’on pourrait toucher : un feu qui brûlait, de sombres nuées, des ténèbres et un ouragana.

19 Vous n’avez pas entendu de sonneries de trompettesb, ni l’éclat d’une voixc telle que ceux qui l’ont entendue ont demandé qu’elle ne s’adresse plus à euxd.

20 En effet, ils ne pouvaient supporter l’ordre qui leur avait été donné : Quiconque touchera la montagne – même si c’est un animal – sera tué à coups de pierrese.

21 Le spectacle était si terrifiant que *Moïse s’est écrié : Je suis épouvantéf et tout tremblant.

22 Non, vous, au contraire, vous vous êtes approchés de la montagne de Siong, de la citéh du Dieu vivanti, de la Jérusalem célestej, avec ses milliers d’*anges en fête.

23 Vous vous êtes approchés de l’assemblée des fils premiers-nésk de Dieu dont les noms sont inscrits dans les cieuxl. Vous vous êtes approchés de Dieu, le Juge de tous les hommesm, et des esprits des justes qui sont parvenus à la perfectionn.

24 Vous vous êtes approchés de Jésus, le médiateuro d’une *alliancep nouvelle, et de son sang répanduq qui parle mieux encore que celui d’Abelr.

25 Prenez donc garde : ne refusezs pas d’écouter celui qui vous parlet. Les Israélites qui ont refusé d’écouter celui qui les avertissaitu sur la terre, n’ont pas échappé au châtiment. A combien plus forte raison en sera-t-il de même pour nous, si nous nous détournonsv de celui qui nous parle du haut des cieux.

26 Celui dont la voix a fait alors trembler la terre fait maintenant cette promesse : Une fois encore j’ébranlerai, non seulement la terrew, mais aussi le cielx.

27 Ces mots : une fois encore signifient que tout ce qui peut être ébranléy, c’est-à-dire ce qui appartient à l’ordre ancien de la création, disparaîtra, pour que subsistent seules les réalités inébranlables.

28 Le *royaume que nous recevons est inébranlablez : soyons donc reconnaissants et servons Dieu d’une manière qui lui soit agréablea, avec soumissionb et respect,

29 car notre Dieu est un feu qui consumec.