Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Genèse 40

Les rêves des deux hauts fonctionnaires

1 Quelque temps après, deux hauts fonctionnaires du pharaon, le chef des échansonsn et le chef des panetierso, commirent une faute envers leur maître

2 qui fut très irritép contre euxq

3 et les fit jeter dans la prison du commandant de la garder où Joseph était incarcéré.

4 Celui-ci les confias aux soins de Josepht qui s’occupa d’eux. Ils passèrent un certain temps en prisona.

5 Une nuit, l’échanson et le panetier du pharaon détenus dans la prison firent tous deux un rêveb ; chacun eut le sien, ayant sa signification proprec.

6 Le lendemain matin, quand Joseph se rendit auprès d’eux, il remarqua qu’ils étaient soucieux.

7 Joseph demanda donc aux hauts fonctionnaires du pharaon qui se trouvaient en prison avec luid dans la maison de son maître : – Pourquoi avez-vous cet air sombree aujourd’hui ?

8 Ils lui répondirent : – Nous avons fait un rêve et il n’y a ici personne pour nous l’interpréterf. – N’appartient-il pas à Dieug de donner l’interprétation des rêves ? leur dit Joseph. Racontez-les moih donc, je vous prie.

9 Alors le chef des échansonsi lui raconta ce qu’il avait rêvé. – Dans mon rêve, lui dit-il, j’avais devant moi un cep de vigne

10 portant trois sarments. Il se mit à bourgeonner, à fleurirj, puis ses grappes donnèrent des raisins mûrs.

11 Je tenais en main la coupe du pharaon, je cueillis les raisins, j’en pressai le jus dans la coupe du pharaon et je la présentai à mon maître.

12 Joseph lui dit : – Voici ce que signifiek ce rêve : Les trois sarments représentent trois joursl.

13 Dans trois joursm, le pharaon te permettra de relever la têten et te rétablira dans tes fonctions. Tu lui présenteras sa coupe comme le veut la charge que tu occupais auparavant en qualité d’échansono.

14 Mais, s’il te plaît, pense à moip quand tout ira de nouveau bien pour toi et aie la bontéq de parler en ma faveur au pharaonr pour me faire sortir de cette prison.

15 En effet, j’ai été amené de force du pays des Hébreuxs, et ici même je n’ai rien fait qui mérite le cachott.

16 Lorsque le chef des panetiersu vit que Joseph avait donné une interprétation favorablev du songe, il lui dit : – Moi aussi, j’ai fait un rêve : Je portais trois corbeillesw de pain blanc sur la tête.

17 Dans celle du dessus, il y avait de la nourriture préparée par un panetier et destinée au pharaon ; mais les oiseaux venaient les picorer dans la corbeille qui reposait sur ma tête.

18 Joseph lui dit : – Voici ce que signifie ce rêve : Les trois corbeilles représentent trois joursx.

19 Dans trois joursy, le pharaon élèvera ta têtez au-dessus de toi, il te pendra à un arbrea et les oiseaux viendront se repaître de ta chairb.

20 Effectivement, trois jours plus tardc, à l’occasion de son anniversaired, le pharaon offrit un festin à tous ses grandse. Il « éleva la tête » du chef des échansons et du chef des panetiersf en présence de ses grands.

21 Il rétablit dans sa fonctiong le chef des échansonsh, qui lui présenta de nouveau sa coupei,

22 et il fit pendre le chef des panetiersj. Les choses se passèrent donc conformément à l’interprétationk que Joseph avait donnée de leurs rêves.

23 Mais le chef des échansons ne pensa plus à Joseph : il l’oublial.