Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Genèse 29

Chez Laban

1 Jacob reprit sa marche vers les pays de l’Orienta.

2 Un jour, il aperçut dans la campagne un puitsb où l’on fait boirec les troupeaux. Trois trou­peaux de moutons et de chèvres étaient couchés alentourd. L’ouverture du puits était fermée par une grosse pierree

3 que l’on roulaitf de côté lorsque tous les troupeaux y étaient rassemblés. Après avoir abreuvég les bêtes, on remettait la pierre sur l’ouverture.

4 Jacob demanda aux bergers : – D’où êtes-voush, les amis ? – Nous sommes de Harâni, lui répondirent-ils.

5 – Alors, reprit-il, connaissez-vous Laban, descendant de Nahorj ? – Oui, nous le connaissons.

6 – Comment va-t-il ? – Il va bienk. D’ailleurs, voici justement sa fille Rachell qui vient avec les moutonsm et les chèvres.

7 – Mais, dit Jacob, il fait encore grand jour ! Ce n’est pas le moment de rassembler le bétail. Faites-donc boire les brebis et ramenez-les aux pâturages !

8 – Nous ne devons rien faire, lui répondirent-ils, avant que tous les troupeaux soient rassemblés ; alors seulement on roule la pierren qui bouche l’ouverture du puits et nous faisons boireo les bêtes.

9 Pendant qu’il s’entretenait ainsi avec eux, Rachel arriva avec les moutons et les chèvres de son pèrep. Elle était en effet bergère.

10 Lorsque Jacob vit Rachelq, la fille de son oncle Laban et les bêtes de son oncle, il s’approcha, roula la pierrer de l’ouverture du puits et fit boires les moutons et les chèvres de son onclet.

11 Puis il embrassa Rachelu et éclata en pleursv.

12 Il apprit à la jeune fille qu’il était un parentw de son père, un fils de Rébeccax. Rachel courut prévenir son pèrey.

13 Dès que Laban entenditz parler de Jacob, le fils de sa sœur, il se précipita à sa rencontre, le serra contre luia et l’embrassa, puis il le conduisit dans sa maisonb. Alors Jacob lui raconta tout ce qui s’était passé.

14 Laban lui dit : – Tu es bien du même sang que moi !c Pendant tout un mois, Jacob demeura chez lui.

Les épouses de Jacob

15 Puis Laban lui dit : – Travailleras-tu pour rien chez moi parce que tu es mon neveud ? Dis-moi ce que tu voudrais comme salairee.

16 Or, Laban avait deux filles, l’aînée s’appelait Léaf, et la cadette Rachelg.

17 Léa avait le regard tendre, mais Rachel était bien faite et d’une grande beautéh.

18 Jacob s’était épris de Racheli et il dit à Laban : – Je te servirai pendant sept ans si tu me donnes Rachel, ta fille cadette, en mariagej.

19 Et Laban répondit : – Je préfère te la donner à toi plutôt qu’à un autre. Reste chez moi.

20 Jacob travailla sept ans pour obtenir Rachelk, et ces années furent à ses yeux comme quelques jours parce qu’il l’aimaitl.

21 Puis il dit à Laban : – Donne-moi maintenant ma femme, car j’ai accompli mon temps de service et je voudrais l’épouserm.

22 Alors Laban fit un festinn auquel il invita tous les habitants de la localité.

23 La nuit venue, il prit sa fille Léao et l’amena à Jacob qui s’unit à elle.

24 Laban donna sa servante Zilpap à sa fille Léaq.

25 Le lendemain matin, Jacob se rendit compte que c’était Léa. Alors il dit à Laban : – Que m’as-tu faitr ? N’est-ce pas pour Rachel que j’ai travaillé chez toi ? Pour­quoi alors m’as-tu trompés ?

26 Laban répondit : – Chez nous, il n’est pas d’usage de marier la cadette avant l’aînéea.

27 Mais termine la semaine de nocesb avec celle-ci, et nous te donnerons aussi l’autre en contrepartie de sept autres annéesc de travail chez moi.

28 Jacob accepta : il termina cette semaine-là avec Léa, et Laban lui donna sa fille Rachel pour époused.

29 Il donna aussi à Rachele sa servante Bilhaf.

30 Jacob s’unit également à Rachel qu’il aimait plus que Léag. Il travailla encore sept autres annéesh chez Laban.

Les enfants de Jacob

31 L’Eternel vit que Léa était mal aiméei et il lui accorda des enfantsj, tandis que Rachel était stérile.

32 Ainsi Léa devint enceinte et donna naissance à un filsk qu’elle appela Rubenl (Voyez, un fils !), car elle dit : – L’Eternel a vu ma misèrem ; à présent, mon mari m’aimera.

33 Puis elle fut de nouveau enceinte et eut encore un fils. Elle dit : – L’Eternel a entendu que je n’étais pas aiméen et il m’a encore accordé celui-ci. Et elle le nomma Siméono (Il entend).

34 Elle devint encore enceinte et enfanta un fils. Elle dit : – Cette fois-ci, mon mari s’attachera à moip, car je lui ai donné trois fils. C’est pourquoi on l’appela Léviq (Il s’attache).

35 De nouveau, elle devint enceinte et eut un fils. Elle s’écria : – Cette fois, je louerai l’Eternel. C’est pourquoi elle le nomma Judar (Il loue). Puis elle cessa d’avoir des enfantss.