Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Genèse 20

Abraham à Guérar

1 Abraham quittaa cette région pour aller dans la Néguevb. Il s’installa entre Qadeshc et Shourd puis il séjournae à Guérarf.

2 En parlant de sa femme Sara, il disait : « C’est ma sœurg ! » de sorte qu’Abimélekh, le roi de Guérar, la fit enleveri.

3 Mais Dieu visitaj Abimélek de nuit en songe et lui dit : – Tu vas mourirk, à cause de cette femme que tu as enlevée, car elle est mariéel.

4 Or Abimélek ne s’était pas encore uni à elle. Il s’écria : – Mon Seigneur, frapperais-tu des innocentsm ?

5 Son mari lui-même ne m’a-t-il pas dit : « C’est ma sœurn » ? D’ailleurs, elle-même me l’a confirmé en affirmant : « C’est mon frère. » C’est en toute bonne conscienceo et avec innocencep que j’ai agi ainsi.

6 Dieu lui répondit en songe : – Je sais, moi aussi, que tu as agi en toute bonne conscience. C’est pourquoi je t’ai empêchéq de commettre un péché contre moir et je ne t’ai pas laissé la toucher.

7 Maintenant, renvoie cette femme à son mari, car c’est un prophètes. Il priera pour toit et tu resteras en vie. Si tu ne la lui rends pas, sache que tu mourrasu, toi et tous les tiens.

8 De bon matin, Abimélek convoqua tous ses familiers et leur raconta tout ce qui lui était arrivé. Ces gens en furent extrêmement troublés.

9 Puis Abimélek fit venir Abraham et lui dit : – Pourquoi nous as-tu fait cela ? Quel mal t’ai-je fait pour que tu nous aies exposés, moi et mon royaume, à com­mettre un si grand péchév ? Tu as fait envers moi des choses qui ne se font pas.

10 Puis il demanda à Abraham : Pour quelle raison as-tu agi de la sorte ?

11 Abraham répondit : – Je me suis dit : Certainement, on n’a aucun respect de Dieuw dans ce pays-ci, et on me tuera à cause de ma femmex.

12 De plus, elle est réellementy ma parente, puisqu’elle est fille de mon père, mais pas de ma mère. Et elle est devenue ma femme.

13 Quand Dieu m’a fait quitter la maisonz de mon pèrea et aller de lieu en lieu, j’ai dit à ma femme : « Aie la bonté de dire, partout où nous irons, que je suis ton frère. »

14 Alors Abimélek pritb des moutons, des chèvres et des bovins, des serviteurs et des servantes et en fit cadeau à Abrahamc. Il lui rendit aussi Sara, sa femme.

15 Puis il ajouta : – Mon pays est à ta disposition ; établis-toi où bon te semblerad.

16 Puis, se tournant vers Sara, il dit : – Voici que j’ai donné mille pièces d’argent à ton frère. C’est là un gage de ton innocence pour tous ceux qui sont avec toi et cela te justifiera devant tous.

17 Abraham pria Dieue, et Dieu guérit Abimélek ainsi que sa femme et ses servantesf, et elles purent de nouveau avoir des enfants.

18 Car l’Eternel avait frappé de stérilité toutes les femmes dans la maison d’Abimélek à cause de l’enlèvementg de Sara, femme d’Abraham.