Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Exode 8

1 L’Eternel dit encore à Moïse : – Ordonne à Aaron d’étendre la main avec son bâtonw vers les fleuves, les canaux et les étangs, pour faire venir les grenouillesx sur l’Egypte.

2 Aaron étendit la main vers les cours d’eau d’Egypte, et les grenouilles en sor­tirenty et envahirent le pays.

3 Mais les magiciensz en firent autant par leurs sortilèges : ils firent aussi venir les gre­nouilles sur l’Egypte.

4 Le pharaon convoqua Moïse et Aaron et leur dit : – Priez l’Eternela pour qu’il nous débarrasse des grenouilles, moi et mon peuple ; alors je laisserai aller votre peu­ple pour qu’il lui offre des sacrificesb.

5 Moïse répondit au pharaon : – Que Sa Majesté fixe elle-même le momentc où je dois prier en sa faveur, en faveur de ses hauts fonctionnaires et de ses sujets, pour que l’Eternel te débar­rasse des grenouilles, les fasse disparaître de tes maisons, et qu’il n’en reste plus que dans le Nil.

6 Le pharaon répondit : – Que ce soit pour demain. Moïse dit : – Il sera fait comme tu le demandes, pour que tu saches que l’Eternel notre Dieu n’a pas d’égald.

7 Les grenouilles te laisseront ainsi que tes hauts fonctionnai­res et tes sujets, et elles quitteront tes maisons ; il n’en restera que dans le Nil.

8 Moïse et Aaron quittèrent le pharaon, et Moïse pria l’Eternel de faire partir les grenouilles qu’il avait envoyées contre le pharaone.

9 L’Eternel fit ce que Moïse lui demandaitf : les grenouilles périrent dans les maisons, dans les cours et dans les champs.

10 On en fit des tas en quantité considérable et le pays en fut empesté.

11 Mais lorsque le pharaon vit que les choses s’arrangeaientg, il s’entêtah et n’écouta pas Moïse et Aaron, comme l’Eternel l’avait dit.

Troisième fléau : les moustiques

12 L’Eternel dit à Moïse : – Ordonne à Aaron d’étendre son bâtoni et d’en frapper la poussière du sol pour qu’elle se change en moustiques dans toute l’Egypte.

13 Et ils obéirent : Aaron étendit la main et frappa de son bâton la poussière du sol, et la poussière de tout le pays se transforma en moustiquesa qui se répan­dirent sur les hommes et le bétail.

14 Les magiciens essayèrentb d’accomplir le même miracle par leurs sortilègesc et de produire des moustiquesd, mais ils n’y parvinrent pas. Et les hommes et le bétail restaient couverts de moustiques.

15 Alors les magiciens dirent au pharaon : – C’est le doigt de Dieue ! Pourtant, le pharaon s’obstinaf et il n’écouta pasg Moïse et Aaron, comme l’Eternel l’avait dith.

Quatrième fléau : les mouches venimeuses

16 L’Eternel dit à Moïse : – Va de bon matini te placer sur le pas­sage du pharaon, lorsqu’il sortira pour aller au bord de l’eau et dis-lui : « Voici ce que l’Eternel t’ordonne : Laisse aller mon peuple, pour qu’il me rende un cultej.

17 Si tu refuses, je vais lâcher les mouches venimeuses contre toi, contre tes hauts fonctionnaires, contre tes sujets, et elles envahiront tes maisons, celles des Egyp­tiens en seront remplies et le sol en sera couvert.

18 Mais, en ce jour-là, j’épargne­rai la région de Goshenk où demeure mon peuplel : les mouches ne l’infeste­ront pas afin que tu saches que moi, l’Eternelm, je suis présent dans ce paysn.

19 Ainsi je ferai une distinction entre mon peuple et le tieno en épargnant le mien. C’est demain que ce signe miraculeux aura lieu. »

20 L’Eternel fit comme il l’avait an­noncé. Un formidable essaim de mouches venimeuses pénétra dans le palais du pha­raon, dans la demeure de ses hauts fonc­tionnaires, et toute l’Egypte fut ravagée par les mouchesp.

21 Le pharaon convoqua Moïseq et Aaron et leur dit : – Allez faire des sacrifices à votre Dieu, dans le pays.

22 Moïse répliqua : – Il n’est pas convenable d’agir ainsir car nos sacrifices à l’Eternel notre Dieu seraient considérés comme abominabless par les Egyptiens. Si nous les offrons sous leurs yeux, ils nous tueront à coups de pierres.

23 Nous irons à trois jours de marchet dans le désert et nous offrirons des sacrificesu à l’Eternel notre Dieu, comme il nous l’a ordonnév.

24 Le pharaon reprit : – Eh bien ! Je vous laisse aller offrir des sacrifices à l’Eternel votre Dieu dans le désert ; seulement, ne vous éloignez sur­tout pas trop. Et priez pour moiw !

25 Moïse répondit : – Dès que je serai sorti de chez toi, je prierai l’Eternel, et demain, le pharaon, ses hauts fonctionnaires et ses sujets seront débarrassés des insectes malfai­sants. Seulement, que le pharaon ne recommence pas à nous tromperx en refusant de laisser notre peuple aller offrir des sacrifices à l’Eternel.

26 Moïse sortit de chez le pharaon et pria l’Eternely.

27 Et l’Eternel exauça Moïse : les mouches venimeuses laissè­rent le pharaon, ses hauts fonctionnaires et ses sujets ; il n’en resta pas une seule.

28 Mais cette fois-ci encore, le pharaon s’entêtaz et ne laissa pas partir le peuple.