Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Esther 3

Mardochée met Haman en colère

1 Quelque temps après ces événements, l’empereur Xerxès éleva en dignité Haman, fils de Hammedata du pays d’Agagd : il le promut au rang de premier ministre et lui donna ainsi la prééminence sur tous les ministres de son gouvernement.

2 Par ordre de l’empereur, tous les fonctionnaires impériaux en poste au palais devaient s’agenouiller et se prosterner sur son passage. Mais Mardochée ne s’agenouillait pas et ne se prosternait pas devant lui.

3 Ses collègues lui demandèrent : – Pourquoi désobéis-tu à l’ordree de l’empereur ?

4 Tous les jours, ils lui disaient cela, mais Mardochée ne les écoutait pasf. Finalement, ils signalèrent la chose à Haman pour voir si Mardochée s’en tiendrait à ses paroles, car il leur avait dit qu’il était Juif.

5 Quand Haman eut constaté que Mardochée ne s’agenouillait pas et ne se prosternait pas devant lui, il devint furieuxg.

6 On lui avait appris à quel peuple Mardochée appartenait, et il jugea trop insuffisant de porter la main sur Mardochée seulement. Il résoluth donc d’extermineri tous les Juifsj, compatriotes de Mardochée, qui se trouvaient dans tout l’empire de Xerxès.

7 Le premier mois, c’est-à-dire le mois de Nisân de la douzième année du règne de Xerxès, Haman fit tirer au sortk – ce qui se dit « Pour »l – en passant en revue un jour après l’autre et un mois après l’autre. Le sort tomba sur le douzième mois qui est le mois d’Adarm.

Haman veut exterminer les Juifs

8 Puis Haman alla dire à l’empereur Xerxès : – Il y a, répandu parmi les peuples dans toutes les provinces de ton empire, un peuple qui est inassimilable. Leurs loisn sont différentes de celles de tous les autres peuples, et ils n’obéissent paso aux lois impériales. L’empereur n’a aucun intérêt à les laisser en paixp.

9 Si l’empereur le veut bien, que l’on rédige un édit ordonnant leur exterminationq et je pèserai dix mille pièces d’argent que je remettrair aux fonctionnaires impériaux pour qu’ils les versent dans les caisses de l’empereur.

10 Alors l’empereur ôta son anneaus du doigt et le remit à Haman, fils de Hammedata d’Agag, l’ennemi des Juifs.

11 Puis l’empereur dit à Haman : – Je te laisse l’argent et je te livre ce peuple. Fais-en ce que tu voudras.

12 Le treizième jour du premier mois, on convoqua les secrétaires impériaux et, sur l’ordre de Haman, ils écrivirent aux satrapes de l’empereur, aux gouverneurs de chaque province et aux ministres de chaque peuple. Les documents furent rédigés selon le système d’écriture des différentes provinces et dans la languea de chaque peuple. Les messages furent écrits au nom de l’empereur Xerxès et scellésb du sceau impérial.

13 Les lettres furent portées par les coureurs dans toutes les provinces de l’empire, pour ordonner de massacrer, de tuer et d’exterminer les Juifsc, jeunes et vieux, enfants et femmes, en un seul jour, à savoir le treizième jour du douzième mois, qui est le mois d’Adard, et de pillere leurs biens.

14 Le texte de l’édit devait être promulgué comme loi dans chaque province et porté à la connaissance de tous les peuples pour que chacun se tienne prêt pour le jour fixéf.

15 Les coureurs partirent en hâte, par ordre de l’empereur. Le décret fut aussi publié dans la citadelleg de Suse. L’empereur et Haman s’installèrent pour boireh tandis que dans la ville de Suse régnait la consternationi.