Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Esther 2

Le choix d’une nouvelle impératrice

1 Au bout d’un certain temps, la colère de l’empereur Xerxès se calmae. Il repensa à ce qu’avait fait Vasthi, et il réfléchit à la décision qui avait été prise à son sujet.

2 Alors les courtisans attachés à son service lui dirent : – Que l’on recherche pour l’empereur des jeunes filles vierges et belles.

3 Que l’empereur désigne donc des fonctionnaires chargés de sélectionner dans toutes les provinces de son empire toutes les jeunes filles vierges et belles et de les amener dans le harem de la citadelle de Suse pour les confier à Hégué, l’*eunuque de l’empereur qui a la garde des femmes. On leur fournira tous les produits de beauté nécessaires.

4 La jeune fille qui aura la préférence de l’empereur succédera comme impératrice à Vasthi. Cette proposition plut à l’empereur qui la fit mettre à exécution.

5 Or, dans la citadelle de Suse, vivait un Juif nommé Mardochée. Il était fils de Yaïr, et descendant de Shimeï et de Qishf de la tribu de Benjamin.

6 Sa famille avait été déportée de Jérusalem avec les autres exilés emmenés par Nabuchodonosor, roi de Babylone, en même temps que Yekoniag, roi de Judah.

7 Mardochée avait élevé sa cousine Hadassa – c’est-à-dire Estheri – orpheline de père et de mère. Cette jeune fille était bien faitej et d’une grande beauté. A la mort de ses parents, Mardochée l’avait adoptée comme sa fille.

Esther au palais impérial

8 Après la proclamation de l’ordonnance de l’empereur et de son décret, de nombreuses jeunes filles furent rassemblées dans la citadellek de Susel, sous la surveillance de Hégué. Esther fut aussi emmenée au palais impérial et confiée aux soins de Hégué, le responsable du harem.

9 La jeune fille lui plut et gagna sa faveura. Il se mit en peine de lui fournir tout ce qu’il fallait en produits de beauté et pour son régimeb. Il mit à sa disposition sept jeunes servantes, sélectionnées parmi le personnel du palais impérial, et il la transféra, elle et ses servantes, dans le meilleur appartement du harem.

10 Esther n’avait révélé ni sa nation ni sa famille d’origine, car Mardochée le lui avait interditc.

11 Chaque jour, il se rendait devant la cour du harem pour prendre des nouvelles d’Esther et savoir comment on la traitait.

12 Les jeunes filles se rendaient chacune à son tour chez l’empereur Xerxès, au terme du traitement de beauté prescrit pour douze mois par le protocole des femmes. Pour ce traitement, on utilisait pendant six mois de l’huile de *myrrhe, et pendant six autres mois des baumes aromatiquesd et divers produits de beauté employés par les femmes.

13 Puis, lorsque venait le tour d’une jeune fille de se rendre chez l’empereur, on lui donnait tout ce qu’elle demandait pour emporter du harem au palais impérial.

14 Elle s’y rendait le soir, et le lendemain matin, elle était conduite dans un second harem et confiée à la responsabilité de Shashgaz, l’*eunuque de l’empereur chargé de la garde des épouses de second range. Elle ne retournait plus chez l’empereur, à moins que celui-ci en manifeste le désir et la fasse appeler par son nomf.

Esther, nouvelle impératrice

15 Quand vint son tour d’aller chez l’empereurg, Esther, fille d’Abichaïlh, oncle de Mardochée, qui l’avait adoptée comme sa fille, elle ne demanda rien d’autre que ce qu’avait indiqué Hégué, l’eunuque de l’empereur, gardien des femmes. Elle gagnait la faveuri de tous ceux qui la voyaient.

16 C’est le dixième mois, c’est-à-dire au mois de Tébeth de la septième année du règne, que l’on vint prendre Esther pour l’emmener chez l’empereur au palais impérial.

17 L’empe-reur aima Esther plus que toutes les autres femmes et elle gagna sa faveur et sa bienveillance mieux que toutes les autres jeunes filles. Alors il mit sur sa tête la couronne impériale et la fit proclamer impératricej à la place de Vasthi.

18 En son honneur, il organisa un grand banquetk pour tous ses ministres et ses hauts fonctionnairesl. Ce fut le « banquet d’Esther ». Il accorda aux provinces des allègements d’impôts et distribua des cadeaux avec une générositém impériale.

Mardochée sauve la vie de l’empereur

19 Lorsqu’avait eu lieu le second ramassage de jeunes filles, Mardochée avait un poste au palais impérialn.

20 Esther avait tenu secrète son origine familiale et sa nationalité, comme le lui avait ordonné Mardochée. Elle continuait à se conformer à ses instructions comme au temps où elle était encore sous sa tutelleo.

21 A cette époque, alors que Mardochée exerçait donc des fonctions au palais impérial, deux eunuquesp de l’empereur, Bigtân et Téresh, qui faisaient partie de la garde postée à l’entrée du palais, furent exaspérésq par l’empereur Xerxès et cherchèrent à l’assassiner.

22 Mardochée en eut connaissance et il en avertit l’impératrice Esther qui mit l’empereur au courant de la part de Mardochée.

23 Après enquête, l’information s’avéra exacte. Les deux coupables furent pendusa à une potence et l’affaire fut consignée dans le livre des Annalesb en présence de l’empereurc.