Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Ésaïe 63

Le divin Vendangeur

1 Qui donc est-il, | celui qui arrive d’Edoma, qui nous vient de Botsrab | en habits écarlatesc, drapé avec splendeur, et qui s’avance fièrement dans l’éclat de sa forced ? – C’est moi, dit l’Eternel, | qui parle avec justice et qui ai le pouvoir | de vous sauvere.

2 Pourquoi tes vêtements | sont-ils tachés de rouge et pourquoi tes habits | ressemblent-ils | à ceux des vendangeurs | qui foulent au pressoirf ?

3 C’est que j’ai été seul | à foulerg la cuvée. Et nul parmi les peuples | n’a été avec moi, oui, j’ai fouléh les peuples | dans ma colère, je les ai piétinés | dans mon indignationi. Leur sang a rejailli | sur mes habitsj, j’ai taché tous mes vêtements.

4 J’avais fixé | le jour de la rétributionk, elle est venue, | l’année de la libération | de tous les miens.

5 J’ai regardé partout : personnel pour m’aider ! Je me suis étonné : n’y a-t-il donc personne | pour me prêter main forte ? Mais mon brasm m’a sauvé, et mon indignation | a été mon soutienn.

6 J’ai écraséo les peuples | dans ma colère, je les ai enivrésp | dans ma fureur, j’ai fait couler leur sangq par terre.

Louange et prière

7 Je rappellerai les bontésr | de l’Éternel et les motifs de le louer : il a tout fait pour nous. Je dirai les nombreux bienfaitss | dont il a comblé Israël, le bien qu’il leur a fait dans sa tendresse et sa grande bontét.

Les grâces du Seigneur

8 Il avait dit : | « Oui, les Israélites | sont mon peupleu, ce sont des fils | qui ne décevront pas. » Et il les a sauvésv.

9 Dans toutes leurs détresses, il a été lui-même | dans la détresse, et l’*angew qui se tient en sa présencex | les a sauvés. Dans son amour | et dans sa compassion, il les a libérésy, il les a soutenus | et il les a portész tous les jours d’autrefoisa.

10 Mais eux, ils se sont rebellésb et ils ont attristé | son Esprit Saintc. Dès lors, il s’est changé | pour eux en ennemid, et les a combattuse.

11 Alors ils se sont souvenus | des temps anciens | et de Moïse, et ils ont dit : | « Où est celui | qui a fait sortir de la merf son troupeaug avec son berger ? Et où est celui qui a mis | son Esprit Sainth au milieu d’eux,

12 celui qui a tendu | son brasa glorieux aux côtés de Moïse, pour fendre les eauxb devant eux et qui s’est fait ainsi | un renomc éternel ? »

13 Oui, il les a fait avancerd | à travers les abîmese comme un cheval dans le désert sans qu’ils trébuchentf.

14 Ils ressemblaient à un troupeau | qui rejoint la vallée, lorsque l’Esprit de l’Eternel | les a menés vers le reposg ; ainsi tu as conduit ton peuple et tu t’es fait | une glorieuse renommée.

Seigneur, aie pitié de nous

15 Du haut du cielh, | de ta demeure saintei, du séjour de ta gloire, | regarde et vois ! Que sont donc devenus | ton amourj passionné | et ta puissance ? Ton cœur s’est-il donc retenuk | de frémir de tendresse, de compassionl pour moi ?

16 Car tu es notre pèrem : Abraham ne nous connaît pas, et Israël non plus | ne nous reconnaît pasn. Mais toi, ô Eternel, | toi, tu es notre père, et ton nom est depuis des temps anciens : | « Notre Libérateuro ».

17 Pourquoi, ô Eternel, | pourquoi nous fais-tu donc errerp | loin des voies que tu as prescrites ? Pourquoi rends-tu | notre cœurq obstiné | au point que nous n’ayons | plus de respectr pour toi ? Revienss, pour l’amour de tes serviteurs et des tribus qui t’appartiennentt.

18 Ton peuple saint a possédé | le pays pour bien peu de tempsu ; nos ennemis ont piétinév | ton sanctuairew.

Oh, si tu descendais du ciel !

19 Nous sommes depuis bien longtemps comme des gens | sur qui tu ne régnerais pas, qui ne porteraient pas ton nomx. Oh, si tu déchirais le ciely et si tu descendaisz ! Devant toi, les montagnesa | seraient bien ébranlées !