Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Ésaïe 60

L’éclat de la Jérusalem future

Lumière et gloire

1 « Lève-toiq, resplendis, | car voici ta lumièrer, car sur toi s’est levée | la gloires du Seigneur.

2 Voici que les ténèbrest | couvrent la terre et une nuée sombreu | couvre les peuples, mais, sur toi, l’Eternel | se lèvera lui-même | comme un soleil et l’on verra sa gloire | apparaître sur toi.

3 Des peuplesv marcheront | à ta lumièrew, et des roisx à cette clarté | qui s’est levée sur toi.

4 « Regarde autour de toi et vois : ils se rassemblenty tous, ils viennent jusqu’à toi. Tes fils viennent de loinz, tes fillesa sont portées | comme des enfants sur la hancheb.

5 Tu le verras alors, | tu brilleras de joiec, ton cœur tressaillira | et se dilatera car, les richessesd que transportent | les vaisseaux sillonnant la mer | seront détournées vers tes ports. Les trésors des nations | arriveront chez toi.

6 Tu seras submergée | par le flot des chameauxe. Les dromadaires | de Madianf et d’Ephag | couvriront ton pays. Tous les habitants de Sabah viendront et ils apporteront | de l’or et de l’encensa, et ils proclameront | les louangesb de l’Eternel.

7 Les moutons et les chèvres de Qédarc | s’assembleront chez toi, tous les béliers de Nebayoth | seront à ton service, ils monteront sur mon auteld | en offrande agrééee, et je rendrai splendide | le Templef où ma splendeur réside.

8 « Qui sont ceux-làg qui viennent | volant comme un nuageh, ou comme des colombes | qui regagnent leur colombier ?

9 Les habitants des îlesi | et des régions côtières | guetteront mon signal, les vaisseaux au long cours | viendrontj les tout premiers pour ramener tes fils de loin avec leur argent et leur ork pour faire honneurl | à l’Eternel, ton Dieu, et au Saintm d’Israël | qui te fait resplendirn.

10 « Les étrangerso | rebâtiront tes murs, leurs roisp te serviront. Car je t’avais frappée | dans mon indignation, mais maintenant dans ma faveurq | je te témoigne ma tendresser.

11 Tes portess, jour et nuit, | seront toujours ouvertes, on ne les fermera jamais pour laisser affluer vers toi les trésors des nationst, et leurs roisu en cortège | qu’on mène de force vers toi.

12 Car la nation ou le royaume qui ne te seront pas assujettisv | disparaîtront ; oui, ces nations-là | seront complètement ruinéesw.

13 « Le cyprès, le platane | et le genévrierx qui font la gloire du Libany | te seront apportés pour embellir le lieu | où est mon sanctuairez, et je rendrai glorieux | le lieu où reposent mes piedsa.

14 Les descendants de ceux | qui t’humiliaientb viendront se courber devant toi, et ceux qui t’insultaient se prosternerontc à tes pieds. Et l’on t’appellera : | “Cité de l’Eterneld, la *Sione du Saintf d’Israël”.

15 Tu étais délaisséeg, haïe, nul ne passaith chez toi. Mais je ferai de toi | un sujet de fiertéi | à tout jamais, et un sujet de joiej | pour toutes les générations.

16 Les nations et les rois te nourrirontk au sein et tu saurasl que ton Sauveurm, | c’est moi, c’est l’Eternel, que ton libérateurn, | c’est le Dieu puissant de Jacobo.

17 « Au lieu du bronze, | j’apporterai de l’orp, et de l’argent | au lieu du fer, du bronze au lieu du bois, du fer au lieu de pierres. Je nommerai la Paixq pour qu’elle te gouverne, et pour te dominerr, je mettrai la Justice.

18 Et l’on n’entendra plus | parler de violences | dans ton pays, de dévastation et de destructiont | dans tes frontières, et tu appelleras | tes murailles : Salutu, et tes portes : Louangev.

19 « Ce ne sera plus le soleil | qui, désor-mais, te donnera | la lumièrew du jour ; la clarté de la lune | ne luira plus sur toi la nuit. Car l’Eternel sera | ta lumière à toujours, oui, ton Dieu sera ta splendeurx.

20 Désormais, ton soleila | ne se couchera plus et, jamais plus, ta lune | ne se retirera, car l’Eternel sera | ta lumière à toujours, et les jours de ton deuilb | auront pris fin pour toi.

21 « Ton peuple sera tout entier | composé d’hommes justesc et ils posséderontd | le pays pour toujours. Ils sont les rejetons | que j’ai plantése moi-même, l’ouvrage de mes mainsf pour manifester ma splendeurg.

22 Le plus petit d’entre eux | deviendra un millier, le plus insignifiant, | une nationh puissante. C’est moi, moi l’Eternel, | qui hâterai | en leur temps, ces événementsi. »