Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Ésaïe 41

L’Eternel suscite un Libérateur

Le grand Vainqueur

1 Tenez-vous en silencem | devant moi, vous, les îlesn | et les régions côtières ! Que les peuples lointains | raniment leur courageo : qu’ils approchentp, qu’ils parlent ! Oui, allons ensembleq en justice.

2 « Qui a fait leverr de l’orients celui que la justice | entraîne sur ses pas? Qui lui a livré les nations et qui a abaissé des rois ? Son épée pulvériset | les peuples devant lui et son arcu les disperse | comme un fétu de paillev | emporté par le vent.

3 Il les poursuit | et va plus loin, indemnew, par un chemin | que son pied n’avait pas foulé | auparavant.

4 « Qui accomplit cela ? | Qui le fait arriver ? Qui appellex à la vie les générations d’hommes | dès le commencementy ? Moi, l’Eternel, | moi, qui suis le premier et qui suis avec les derniersz, | oui, c’est bien moia ! »

5 Les habitants des îlesb | et des régions côtières | ont vu ce que j’ai fait | et sont saisis de crainte ; ceux qui ont pour demeure | les confins de la terrec | se sont mis à trembler. Ils approchent, ils viennent,

6 ils s’aident mutuellement, chacun dit à son frère : | « Couraged ! »

7 Le fondeure de l’idole | encourage l’orfèvref. Le polisseur soutient | celui qui bat l’enclume. Il dit de la soudure : | « Voilà du bon travail ! » Et il la fixe avec des clous afin qu’elle ne bouge pasg.

L’Eternel délivre Israël

8 « Quant à toi, Israël, | mon serviteurh, Jacob, que j’ai choisii, et descendance d’Abrahamj, | qui était mon amik,

9 toi que je suis allé chercher | aux confins de la terrel et que j’ai appelém | de ses extrémités, toi à qui j’avais dit : “Tu es mon serviteurn”, je t’ai choisio et non pas rejeté.

10 Ne sois pas effrayép, car je suis avec toiq ; ne sois pas angoissé, car moi je suis ton Dieu. Je t’affermisr, je viens à ton secourss, pour sûr, je te soutiensa | de mon bras droit | qui fait justice.

11 Tous ceux qui sont irritésb contre toi, sombreront dans la honte | et dans le déshonneurc. Tes adversairesd | seront réduits à rien, | ils périronte.

12 Tu auras beau chercher, | tu ne trouveras plusf ceux qui te querellaient, qui te faisaient la guerre. Ils seront tous anéantisg, | réduits à rien.

13 Car c’est moi, l’Eternel, | qui suis ton Dieu, je saisis ta mainh droite, je te dis : Sois sans crainte, je suis là pour t’aideri.

14 « Sois donc sans craintej, | vermisseauk de Jacob, ô petit Israël, car je viens à ton aidel, l’Eternel le déclare ; celui qui te délivrem | c’est le Saint d’Israëln.

15 Voici je fais de toi un traîneauo de battage | tout neuf, armé de pointes, tu battras les montagnesp, | tu les broieras, tu rendras les collines | semblables à la pailleq.

16 Oui, tu les vannerasr, et le vents les emporterat, l’ouragan les dispersera. Mais toi, tu placeras ta joieu | en l’Eternel, et ta fiertév | dans le Saintw d’Israël.

17 « Les opprimés, les pauvres cherchent de l’eaux sans en trouver, et la soify dessèche leur langue. Moi, l’Eternel, | je les exauceraiz, moi, le Dieu d’Israël, | je ne les délaisserai pasa.

18 Je ferai sourdre des rivièresb | sur les sommets arides et jaillir des fontaines | au milieu des vallées, je transformerai le désertc | en étang rempli d’eaud et le pays aride | en sourcese jaillissantes.

19 Je planterai dans le désertf | le cèdre et l’acaciag, le myrte et l’olivier. Je ferai croître dans la steppe le cyprèsh, le pin et le buis,

20 pour que tous voient et reconnaissenti, et qu’ils observent, qu’ils comprennentj, que c’est la maink de l’Eternel | qui a fait tout cela, que le Saintl d’Israël | en est le créateurm.

L’Eternel en face des faux dieux

21 « Vous, les dieux des nations, | présentez votre causen, dit l’Eternel, et exposez vos arguments, dit le roio de Jacob.

22 Qu’ils les exposent donc, qu’ils nous annoncent ce qui doit arriverp ! Déclarez-nous | quels sont les faits passésq | que vous avez prédits, pour que nous les examinions et que nous constations | leur accomplissement, ou faites-nous entendre | ce qui doit arriverr !

23 Annoncez-nous les choses | qui doivent survenir plus tard, et nous sauronss | que vous êtes des dieux. Oui, faites quelque chose, | que ce soit bien ou malt, afin qu’en le voyant la crainteu nous remplisse.

24 Mais vous, vous êtes moins que rienv ! Et toutes vos actions | sont moins que du néantw ! Celui qui vous choisit | se rend abominablex.

25 « Du nordy, j’ai fait surgirz un homme, il va venir, | oui, du soleil levant, il est appelé par son nom, il piétinea les gouverneurs | comme s’ils étaient de la boue, comme un potier foule l’argile.

26 Qui a prédit cela | dès le commencementb pour que nous le sachions ? Qui donc l’a annoncéa | depuis les temps anciens afin que nous disions : “C’est juste” ? Non, personne ne l’a prédit, personne n’a rien annoncé et personne n’a entendu | des parolesz venant de vous.

27 Mais moi, j’ai été le premier | qui ai ditc à *Sion : “Les voici ! Les voici !” J’ai donné à Jérusalem | un messager, | porteur de la bonne nouvelled.

28 Alors que, parmi ces dieux-là, j’ai eu beau regarder, | je n’ai trouvé personnee, | pas un seul conseillerf. Si je les interroge, | ils ne répondent pasg.

29 Eux tous, ils ne sont rienh, leurs œuvresi sont néant, et leurs statues de fonte : | du ventj, du vide.