Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Ésaïe 28

LE LIVRE DES MALHEURS

Malheur à Ephraïm

1 Malheurk au diadème | qui fait l’orgueil | des buveurs d’Ephraïml, à cette fleur fanée, | qui orne sa parure, et qui est située sur les sommets | qui dominent la vallée plantureusem, oui, malheur à cette cité | des hommes qui s’enivrenta.

2 Car voici : le Seigneur | a pour lui un héraut | puissantb et vigoureux qui viendra attaquer | comme une tempête de grêlec, | comme un ouragan destructeurd, comme des trombes d’eaux impétueuses, | provoquant des inondationse. Par l’action de sa force, | il précipitera la ville à terre.

3 On foulera aux piedsf le diadème | qui fait l’orgueil | des buveurs d’Ephraïmg.

4 Quant à la fleur fanée, | qui orne sa parure, et qui est située sur les sommets | qui dominent la vallée plantureuseh, elle sera comme une figuei | mûrie avant l’été : celui qui l’aperçoit | la cueille sans tarder | et l’avale aussitôt.

5 En ce jour-làj, | le Seigneur des *armées célestes sera le diadèmek magnifiquel | et la couronne qui ornera | le restem de son peuple.

6 Il insufflera la justicen | à qui rend la justiceo, et il sera la force | de celui qui repousse | l’ennemip jusqu’aux portes.

Les juges ivrognes

7 En voici d’autres | qui sont égarésq par le vin et que les boissons fortes | font tituberr. Oui, prêtress et prophètest, | les boissons fortes les égarent, le vin les étourdit et ils titubent sous l’effet | des boissons fortes, ils s’égarent dans leurs visionsu et ils vacillent | en rendant la justice.

8 Toutes les tables sont couvertes | de leurs vomissements infects et pas un coin n’est resté propre.

9 « Qui Esaïe | prétend-il enseignerv ? | s’exclament-ils. Et à qui donc veut-il | expliquer son messagew ? Son discours convient juste | à de petits enfants | que l’on vient de sevrerx, d’éloigner du sein maternel.

10 Car c’est ordre sur ordre, | ordre sur ordre, et c’est règle sur règle, | règle sur règley : un peu par ci, | un peu par là.

11 Eh bien, c’est par des hommes | aux propos inintelligibles à la langue barbarez, que l’Eternel parlera à ce peuplea

12 auquel il avait dit : | « C’est ici le reposb, laissez se reposer | ceux qui sont fatigués ; voici l’apaisement. » Mais ils n’ont pas voulu | écouter l’Eternel.

13 C’est pourquoi la parole | de l’Eternel sera pour eux : ordre sur ordre, | ordre sur ordre, règle sur règle, | règle sur règle, un peu par ci, | un peu par làc, de sorte qu’en marchant, | ils tombent en arrière | et se cassent les reinsd, qu’ils soient pris au filet | et qu’ils soient capturése.

Le bon fondement

14 C’est pourquoi, écoutezf | ce que dit l’Eternel, | vous, les moqueursg, vous, les chefs de ce peuple, | qui régnez à Jérusalem.

15 Voici ce que vous dites : | « Nous avons fait | alliance avec la morth et, avec le séjour des morts, | nous avons fait un pacte : quand le flot débordant déferlerai, il ne viendra pas jusqu’à nous, car nous nous sommes fait | du mensongej un abri, et la duplicité | sera notre refugek. »

16 C’est pourquoi, ainsi parle | le Seigneur, l’Eternel : « Je vais placer | en *Siona, une pierre | servant de fondationb, une pierre éprouvéec, | une pierre angulaire | d’une grande valeur, | servant de fondement solide : celui qui la prend pour appui | ne sera pas réduit à fuird.

17 J’aurai le droite pour règle, j’emploierai la justice | comme mon fil à plombf. La grêleg balaiera | votre abri de mensonge, les eaux emporteronth | votre refuge.

Le mauvais fondement

18 « L’alliance avec la mort | que vous avez conclue | sera anéantie, et votre pacte | fait avec le séjour des morts | ne subsistera pasi. Quand le flot débordant déferleraj, il vous écraserak.

19 Aussi souvent qu’il passera, | il vous emporteral, car il repassera | matin après matinm, | de jour comme de nuit. » Ce sera la terreurn | que d’en comprendre le message.

20 Vous serez comme un homme | dont le lit est trop court | pour pouvoir s’y étendre et dont la couverture | est beaucoup trop étroiteo | pour qu’il s’en enveloppe.

21 Car l’Eternel se lèvera | comme au mont Peratsimp et il s’indignera | comme il s’est indigné | dans la plaine de Gabaonq pour accomplir son œuvre ; mais quelle œuvre insolite, pour faire son travailr, mais quelle tâche étrange !

22 Et maintenant, | cessez de vous moquers, de peur que l’on resserre | les chaînes qui vous lient. Car j’ai appris de l’Eternel, | le Seigneur des *armées célestes, que la destruction de tout le payst | a été décidéeu.

La sagesse infinie

23 De toutes vos oreilles, | écoutez-moiv ! Ecoutez ma parole | bien attentivement :

24 Quel laboureur | laboure la terre en tout temps | pour y semerw ? Passe-t-il tout son temps | à tracer des sillons | et à herser le sol ?

25 Après avoir aplani la surface, il y répand l’aneth | et sème le cuminx, il met le blé en lignes, puis l’orgey au bon endroit, l’épeautrez enfin à la lisière.

26 C’est son Dieu qui l’instruita | des règles qu’il doit suivre et c’est lui qui l’enseigne.

27 Car on ne foule pasb l’aneth | à l’aide d’un rouleau, on ne fait pas non plus passer | une roue de chariot | par-dessus le cumin, mais on bat l’aneth au bâton, on batc le cumin au fléau.

28 Il est vrai qu’on broie le fromentd | pour en faire du pain, mais on ne le bat pas sans fin. On fait passer dessus | la roue et le traîneau, mais les chevaux | n’écrasent pas le grain | sous leurs sabots.

29 Tout cela vient de l’Eternel, | le Seigneur des armées célestes. Son plan est merveilleuxe, sa sagesse est immensef.