Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Ésaïe 10

1 Malheur à ces législateurs | qui font des lois injustese, et à ceux qui rédigent | des décrets qui engendrent la misère,

2 pour refuser aux miséreux | l’accès au tribunalf, pour priver de leur droitg | les pauvres de mon peuple, pour dépouiller les veuves, et pour piller les orphelinsh.

3 Que ferez-vous au jour | du règlement de comptesi, lorsque la destructionj | viendra sur vous de loin ? Vers qui donc fuirez-vous | pour avoir du secoursk ? Et où cacherez-vous | l’amas de vos richesses ?

4 Il ne restera rien à faire | sinon se courber sous le joug | parmi les prisonniersl ou tomber parmi les victimesm. Mais malgré tout cela, | son courrouxn ne s’apaise pas, sa main reste levée.

Le jugement sur l’Assyrie

5 « Malheuro à l’Assyrienp, bâtonq de ma colère ! Ce gourdin dans sa main est l’instrumentr de ma fureurs.

6 Je l’enverrai pour attaquer | une nation impiet, je vais lui donner la missionu | de rafler le butin | d’un peuple qui déchaîne ma fureurv, de le mettre au pillagew, et de le piétinerx | comme la boue des rues.

7 Mais ce n’est pas ainsi | que le roi d’Assyrie | a vu les chosesa et qu’il a raisonné. Car il ne songe qu’à détruire et à exterminer | des nations en grand nombre.

8 Oui, voici ce qu’il dit : “Mes princesb | ne sont-ils pas autant de rois ?

9 Kalnoc a bien subi | le sort de Karkemishd, Hamathe celui d’Arpadf, Samarieg celui de Damash.

10 Si, de ma main, | j’ai atteint des royaumes | adorant des idolesi dont les statues | étaient bien plus nombreuses | que celles de Jérusalem | et que celles de Samarie,

11 ne traiterai-je pas | Jérusalem et ses statues tout comme j’ai traité | Samarie avec ses idolesj ?” »

12 Voici ce qui arrivera, dit le Seigneur : Quand j’aurai achevé toute mon œuvrek sur le mont de *Sionl et à Jérusalem, j’interviendrai contre le roi de l’Assyriem à cause de ses pensées orgueilleusesn et de son regard arroganto.

13 Car il a déclaré : « C’est par ma propre forcep | que j’ai fait tout celaq, et grâce à mon habileté, | car je suis très intelligent. Moi, j’ai déplacé les frontières | de nombreux peuples, et pillé leurs trésorsr et, comme un homme fort, | j’ai détrôné des roiss.

14 Ma main a ramassé | les richessest des peuples | comme on ramasse un nidu. Comme on s’empare | des œufs abandonnés, j’ai pris toute la terrev sans qu’il y ait personne | pour agiter les ailes, ou pour ouvrir le bec, | ou pour sifflerw. »

15 Mais la cognée se vante-t-elle | aux dépens de celui qui la maniex ? Ou la scie se glorifie-t-elle | aux dépens de celui qui l’utilise ? Comme si le bâtony | faisait mouvoir | celui qui le brandit, comme si le gourdin | brandissait celui qui n’est pas de bois !

16 C’est pourquoi l’Eternel, | le Seigneur des *armées célestes, va faire dépérirz | ses guerriers corpulentsa ; sous l’effet de sa gloireb, | un feuc s’embrasera, telle une flamme.

17 Car la lumière d’Israël | deviendra comme un feud, et le Saint d’Israële | comme une flamme qui brûlera | et qui consumera | les épinesf, les roncesg en un seul jour.

18 Il anéantirah | du cœur jusqu’à l’écorce la luxuriance | de ses forêtsi et ses vergers. On croira voir | un homme bien malade | qui dépérit.

19 Il restera si peu | d’arbres de sa forêtj qu’un petit enfant même | pourrait en inscrire le nombre.

Conversion du faible reste d’Israël

20 En ce jour-làk, le reste des Israélites et les rescapésl de Jacob ne prendront plus appuim | sur celui qui les frappen, alors ils s’appuieronto vraiment sur l’Eternel, | sur le Saint d’Israëlp.

21 Un resteq des descendants de Jacob un reste reviendrar vers le Dieu forts.

22 Car même si ton peuple, | ô Israël, était aussi nombreux | que les grains de sablea au bord de la mer, ce n’est qu’un reste | qui reviendrab ; car Dieu a décidéc | la destruction du peuple : il fera venir la justice | comme une inondation.

23 Et l’Eternel, | le Seigneur des *armées célestes, accomplira dans le pays entierd cette destructione qui est décrétée.

24 Par conséquent, | voici ce que dit l’Eternel, | le Seigneur des armées célestes : « O toi mon peuple, | habitant de *Sionf, | ne crains pasg l’Assyrie quand, avec le bâtonh, | il viendra te frapperi et lorsqu’il brandira | son gourdin contre toi, comme l’Egypte l’a fait autrefois.

25 Car, dans un peu, très peu de tempsj, ma fureurk prendra fin et mon courrouxl | se tournera contre eux | pour les détruirem. »

26 Le Seigneur des armées célestes | brandira son fouet | pour frappern l’Assyrie comme il frappa Madiano | près du rocher d’Oreb. Il lèvera encore | son bâtonp sur la merq comme il l’a fait jadis | contre les Egyptiens.

27 En ce jour-làr, il ôtera de ton épaule | le fardeaus qu’il va t’imposer et il enlèvera | le jougt qu’il aura placé sur ta nuqueu. Ce joug sera brisév | pour laisser place | à la prospérité.

28 Les voilà qui arrivent, | ils marchent contre Ayath, | ils passent dans Migrônw et ils ont déposé | à Mikmasx leurs bagagesy.

29 Voici, ils ont déjà | franchi le défilé, et les voilà qui disent : | « Campons pour la nuit à Guébaz. » Ramaa est terrifiée ; à Guibéab, | la ville de Saül, | les habitants prennent la fuitec.

30 Pousse des cris, | ô Bath-Gallimd, fais attention, Laïs ! Malheureuse Anatothe,

31 Madména est en fuite, le peuple de Guébim | cherche un refuge.

32 Oui, aujourd’hui déjà, | il fera halte à Nobf et menacera de son poingg le mont du peuple de Sionh, oui, la colline de Jérusalem.

33 Mais voici : l’Eternel, | le Seigneur des armées célestes, abati avec violence | toutes ces belles branches. Les plus hauts arbres sont coupésj, les plus élevésk sont à terrel.

34 Il tranchem avec la hache | les taillis des forêts et le Libann s’effondre | sous les coups du Puissanto.