Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Éphésiens 5

1 Puisque vous êtes les enfants bien-aimésh de Dieu, suivez l’exemple de votre Pèrei.

2 Que toute votre vie soit dirigée par l’amour, comme cela a été le cas pour le Christ : il nous a aimésj et a livré lui-même sa vie à Dieu pour nousk comme une offrande et un sacrifice dont le parfum plaît à Dieu.

3 Quant à l’immoralité et aux pratiques dégradantesl sous toutes leurs formes, et à la soif de posséderm, qu’il n’en soit pas même question entre vous : ce ne sont pas des sujets de conversation pour ceux qui appartiennent à Dieun,

4 pas plus que les propos grossiers ou stupideso, et les plaisanteries équivoques. C’est inconvenant ! Exprimez plutôt votre reconnaissancep envers Dieu.

5 Car, sachez-le bien : aucun homme qui se livre à l’inconduite, à l’impureté ou à la soif de posséder – qui est une idolâtrieq – n’a d’héritager dans le *royaume du Christ et de Dieus.

La vie dans la lumière

6 Que personne ne vous trompet par des arguments sans valeur : ce sont ces désordres qui attirent la colèreu de Dieu sur ceux qui refusent de lui obéirv.

7 Ne vous associez pas à ces gens-là.

8 Autrefoisw, certes, vous apparteniez aux ténèbres, mais à présent, par votre union avec le Seigneur, vous appartenez à la lumièrex. Comportez-vous donc comme des enfants de la lumière –

9 car ce que produity la lumière c’est tout ce qui est bonz, juste et vrai.

10 Comme des enfants de la lumière, efforcez-vous de discerner ce qui plaîta au Seigneur.

11 Ne participez pas aux pratiques stériles que favorisent les ténèbresb, mais démasquez-lesc plutôt.

12 Car tout ce que ces gens-là font en cachette est si honteux qu’on n’ose même pas en parler.

13 Mais quand ces choses sont démasquéesd, leur véritable nature paraît à la lumièree.

14 Or ce qui paraît à la lumière est lumière. De là viennent ces paroles : Réveille-toi, ô toi qui dorsf, relève-toi d’entre les mortsg : le Christ fera lever sa lumière sur toih.

15 Veillez donc avec soin à votre manière de vivrei. Ne vous comportez pas comme des insensés, mais comme des gens sensés.

16 Mettez à profit les occasionsj qui se présentent à vous, car nous vivons des jours mauvaisk.

La vie par l’Esprit

17 C’est pourquoi ne soyez pas déraisonnablesa, mais comprenez ce que le Seigneur attend de vousb.

18 Ne vous enivrez pas de vinc – cela vous conduirait à une vie de désordre – mais laissez-vous constamment remplir par l’Espritd :

19 ainsi vous vous encouragerez mutuellement par le chant de psaumes, d’hymnes et de cantiques inspirés par l’Esprite, vous louerezf le Seigneur de tout votre cœur par vos chants et vos psaumes ;

20 à tout moment et pour toute chose, vous remercierezg Dieu le Père au nom de notre Seigneur Jésus-Christh,

21 et parce que vous révérez le Christ, vous vous soumettrezi les uns aux autres,

22 vous femmes, en particulier, chacune à son marij, et cela par égard pour le Seigneurk.

23 Le mari, en effet, est le chef de sa femmel comme le Christ est le chef, la têtem de l’Eglise qui est son corps et dont il est le Sauveurn.

24 Mais comme l’Eglise se soumet au Christo, de même la femme se soumet en toute circonstance à son marip.

25 Quant à vous, maris, que chacun de vous aime sa femmeq comme le Christ a aimé l’Eglise : il a donné sa vie pour elle

26 afin de la rendre digner de Dieu après l’avoir *purifiée par sa Paroles, comme par le baint nuptial.

27 Il a ainsi voulu se présenter cette Eglise à lui-mêmeu, rayonnante de beauté, sans tache, ni ride, ni aucun défaut, mais digne de Dieu et irréprochablev.

28 Voilà comment chaque mari doit aimer sa femmew comme si elle était son propre corps : ainsi celui qui aime sa femme s’aime lui-même.

29 Car personne n’a jamais haï sa propre chair ; au contraire, chacun la nourrit et l’entoure de soins, comme le Christ le fait pour l’Eglise,

30 parce que nous sommes les membres de son corpsx.

31 C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère pour s’attacher à sa femme et les deux ne seront plus qu’une seule chairy.

32 Il y a là un grand mystère : je parle de ce que je viens de dire au sujet du Christ et de l’Eglisez.

33 Quant à vous, que chaque mari aime sa femmea comme lui-même, et que chaque femme respecte son mari.