Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Éphésiens 4

LA VIE DE LA NOUVELLE COMMUNAUTÉ

L’unité : la conserver

1 Moi qui suis prisonnierq à cause du Seigneur, je vous demande donc instamment de vous conduire d’une manière digner de l’appels qui vous a été adressé :

2 soyez toujours humblest, aimables et patients, supportez-vous les uns les autresu avec amourv.

3 Efforcez-vous de conserver l’unitéw que donne l’Esprit, dans la paixx qui vous lie les uns aux autres.

4 Il y a un seul corpsy et un seul Espritz ; de même, Dieu vous a appelésa à une seule espérance lorsqu’il vous a fait venir à lui.

5 Il y a un seul Seigneurb, une seule foic, un seul baptêmed,

6 un seul Dieu et Père de touse qui règne sur tous, qui agit par tous et qui est en tousf.

L’unité : l’acquérir

7 Cependant, chacun de nousa a reçub la grâcec de Dieu selon la part que le Christd lui donne dans son œuvre.

8 C’est bien ce que déclare l’Ecriture : Il est monté sur les hauteurs, il a emmené des captifs et il a fait des dons aux hommese.

9 Or, que signifie : Il est monté ? Cela implique qu’auparavant, il est descendu jusqu’en bas, c’est-à-dire sur la terref.

10 Celui qui est descendu, c’est aussi celui qui est montég au-dessus de tous les cieux afin de remplir l’univers entierh.

11 C’est lui qui a fait doni de certains comme *apôtresj, d’autres comme *prophètesk, d’autres comme évangélistesl, et d’autres encore comme pasteurs et enseignantsm.

12 Il a fait don de ces hommes pour que ceux qui appartiennent à Dieu soient rendus aptes à accomplir leur service en vue de la constructionn du corps du Christ.

13 Ainsi nous parviendrons tous ensemble à l’unitéo dans la foi et dans la connaissance du Fils de Dieup, à l’état d’adultesq, à un stade où se manifeste toute la plénitude qui nous vient du Christr.

14 De cette manière, nous ne serons plus de petits enfantss ballottés comme des barques par les vaguest et emportés çà et là par le vent de toutes sortes d’enseignements, à la merci d’hommes habiles à entraîner les autres dans l’erreuru.

15 Au contraire, en exprimant la vérité dans l’amourv, nous grandirons à tous égards vers celui qui est la têtew : le Christ.

16 C’est de lui que le corps tout entier tire sa croissancex pour s’affermir dans l’amoury, sa cohésion et sa forte unité lui venant de toutes les articulationsz dont il est pourvu, pour assurer l’activité attribuée à chacune de ses partiesa.

La vie en Christ

17 Voici donc ce que je vous dis, ce que je vous déclare au nom du Seigneur : vous ne devez plus vivrea comme les païens, qui suivent leurs penséesb vides de sens.

18 Ils ont, en effet, l’intelligence obscurciec et sont étrangers à la vied que Dieu donne, à cause de l’ignorance qui est en euxe et qui provient de l’endurcissementf de leur cœur.

19 Ayant perdu tout sens moralg, ils se sont livrésh à l’inconduitei pour se jeter avec frénésie dans toutes sortes de vices.

20 Mais vous, ce n’est pas ainsi que vous avez appris ce que signifie pour vous le Christj,

21 puisque vous avez compris ce qu’il est et qu’on vous a enseigné, à vous qui êtes chrétiens, ce qui est conforme à la vérité qui est en Jésus.

22 Cela consiste à vous débarrasserk de votre ancienne manière de vivre, celle de l’homme que vous étiez autrefoisl, et que les désirs trompeursm mènent à la ruine,

23 à être renouvelés par le changement de ce qui oriente votre penséen,

24 et à vous revêtiro de l’homme nouveaup, créé conformément à la pensée de Dieu, pour mener la vie juste et sainteq que produit la vérité.

La vie dans l’amour

25 C’est pourquoi, débarrassés du mensonge, que chacun de vous dise la véritér à son prochain. Ne sommes-nous pas membress les uns des autres ?

26 Mettez-vous en colère, mais ne commettez pas de péchét ; que votre colère s’apaise avant le coucher du soleil.

27 Ne donnez aucune priseu au diable.

28 Que le voleur cesse de dérober ; qu’il se donne plutôt de la peine et travaillev honnêtement de ses mainsw pour qu’il ait de quoi secourir ceux qui sont dans le besoinx.

29 Ne laissez aucune parole blessante franchir vos lèvresy, mais seulement des paroles empreintes de bonté. Qu’elles répondent à un besoin et aident les autres à grandirz dans la foi. Ainsi elles feront du bien à ceux qui vous entendent.

30 N’attristez pas le Saint-Esprit de Dieua car, par cet Esprit, Dieu vous a marqués de son *sceaub comme sa propriété pour le jour de la délivrance finalec.

31 Amertume, irritation, colère, éclats de voix, insultes : faites disparaîtred tout cela du milieu de vous, ainsi que toute forme de méchancetée.

32 Soyez bons et compréhensifs les uns envers les autresf. Pardonnez-vous réciproquement comme Dieu vous a pardonnég en Christ.