Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Ecclésiaste 9

1 Oui, j’ai beaucoup réfléchi à tout cela, et tout ce que j’ai compris, c’est que les justes, les sages et tous leurs travaux sont dans la main de Dieu.L’homme ne sait pas s’il rencontrera l’amour ou la haine : il peut tout envisagero.

La souveraineté de Dieu

2 Tout est pareil pour tous : un même sort atteint le juste et le *méchant, celui qui est bon et pur, et celui qui est impur, celui qui offre des sacrifices et celui qui n’en offre pas. Celui qui est bon est traité comme celui qui fait le mal, et celui qui prête serment comme celui qui n’ose pas le fairep.

3 Un des plus grands maux parmi tout ce qui se passe sous le soleil, c’est que tous les hommes connaissent un sort identiqueq. Voilà pourquoi les hommes sont remplis de méchanceté, et la déraison règne sur leur cœur tout au long de leur vier. C’est qu’après cela, il y a la morts !

4 Pour tous les vivants, il y a de l’espoir. Un chien vivant vaut mieux qu’un lion mort.

5 En effet, les vivants savent qu’ils mourront, mais les morts ne savent rien du touta ; ils n’ont plus rien à gagner, ils sombrent dans l’oublib.

6 Leurs amours, leurs haines, leurs désirs, se sont déjà évanouis. Ils n’auront plus jamais part à tout ce qui se fait sous le soleilc.

L’appel à jouir du bonheur

7 Va, mange ton pain dans la joie et bois de bon cœurd ton vine, car Dieu prend plaisir dès maintenant à ce que tu fais.

8 Qu’en tout temps tes vêtements soient blancsf et que le parfum ne manque pas sur ta tête.

9 Jouis de la vie avec la femmeg que tu aimes, pendant tous les jours de ta vaine existence que Dieu t’accorde sous le soleil, oui, pendant tous ces jours dérisoires, car c’est la parth qui te revient dans la vie au milieu de tout le travail pour lequel tu te donnes de la peine sous le soleil.

10 Tout ce que tu trouves à fairei, fais-le avec l’énergiej que tu as, car il n’y a plus ni activité, ni réflexion, ni science, ni sagessek dans le séjour des mortsl vers lequel tu es en route.

Les ennuis et les malheurs imprévus

11 J’ai encore observé, sous le soleil, que ce ne sont pas les plus agiles qui gagnent la course, ni les plus fortsm qui remportent la victoire au combat, ce ne sont pas les sagesn qui ont du pain, et la richesse n’appartient pas aux hommes intelligents, et les faveurs ne récompensent pas les plus savants, car chacun rencontre tour à tour des circonstances favorables et des circonstances défavorableso.

12 En effet, l’homme ne sait pas ce qui l’attend, il est pareil aux poissons qui sont pris dans des filets perfides, il ressemble aux oiseaux attrapés dans des filets : les humains sont surpris par le malheurp, qui fond sur eux à l’improvisteq.

La sagesse vaut mieux que la folie

13 A l’égard de la sagesser, j’ai encore observé sous le soleil quelque chose qui me paraît important.

14 Il y avait une petite ville n’ayant que peu d’habitants. Un roi puissant marcha contre elle, l’assiégea et dressa contre elle des travaux de siège considérables.

15 Dans la ville se trouvait un homme pauvres mais sage qui aurait pu sauver la ville grâce à sa sagesse. Mais personne ne se souvenait de cet homme pauvre.

16 Je dis, moi, que la sagesse vaut mieux que la force, mais la sagesse du pauvre est méprisée et ses paroles ne sont pas écoutéest.

17 La voix du sage qui s’exprime dans le calme est plus écoutée que les cris d’un chef parmi des *insensés.

18 La sagesseu vaut mieux que les engins de guerre, mais il suffit d’une seule faute pour gâcher beaucoup de bien.