Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Ecclésiaste 8

Les limites de la sagesse

1 Qui est comparable au sage ? Qui sait analyser une situation ? La sagesse d’un homme illumine son visage et fait disparaître la sévérité de ses traits.

Le pouvoir du roi

2 Obéis aux ordres du roi et, à cause du serment prêté devant Dieu,

3 ne te hâte pas de lui retirer ton allégeancee ; ne persiste pas dans une mauvaise situation, car le roi fera ce qui lui plaît.

4 En effet, sa parole est souveraine. Qui oserait lui dire : « Pourquoi fais-tu celaf ? »

5 Celui qui s’en tient à ses ordres ne se mettra pas dans une mauvaise situation, et le sage saura discerner en lui-même le moment opportun et la bonne façon de procéderg.

L’ignorance de l’avenir

6 Pour toute chose, en effet, il y a un temps opportun et une juste manière de procéder. Mais il y a un grand malheur pour l’homme :

7 c’est que personne ne sait ce qui arrivera. Et personne ne peut dire comment les choses se passeront.

8 Personne n’est maître de son souffle de vie, personne ne peut le retenir, personne n’a de pouvoir sur le jour de sa mort : il n’y a pas de trêve dans la lutte pour survivre et ce n’est pas la méchanceté qui sauvera celui qui s’y livre.

Obscurités

9 Tout cela, je l’ai vu et j’ai beaucoup réfléchi à tout ce qui se fait sous le soleil. Il arrive qu’un homme domine sur les autres pour leur faire du mal.

10 Or j’ai vu des *méchants être enterrésa : les gens allaient et venaient du sanctuaire, et ils les louaient dans la ville pour ce qu’ils avaient fait. Cela aussi est dérisoire.

11 Parce qu’une mauvaise action n’est pas vite sanctionnée, les hommes sont portés à faire beaucoup de mal.

12 Cependant, même si le pécheur fait cent fois le mal et voit se prolonger ses jours, je sais que le bonheurb est pour ceux qui révèrent Dieuc, parce qu’ils le révèrent,

13 mais qu’il n’y aura pas de bonheur pour le méchant et que, semblable à l’ombre, il ne verra pas ses joursd se prolonger, parce qu’il ne révère pas Dieue.

14 Il y a une autre chose vaine qui se passe sur la terre : certains justes subissent le sortf que méritent les agissements des méchants, et certains méchants ont le sort que méritent les œuvres des justes. Cela aussi est dérisoireg, me suis-je dit.

15 C’est pourquoi j’ai fait l’éloge de la joieh puisqu’il n’y a rien d’autre de bon pour l’homme sous le soleil que de manger, de boirei et de se réjouirj, et que c’est là ce qui l’accompagne au milieu de son dur labeur auquel il se livre pendant les jours que Dieu lui accorde de vivre sous le soleil.

Conclusion

16 Après m’être ainsi appliqué de tout mon cœur à connaître la sagessek et avoir considéré les occupations auxquelles l’homme se livre ici-basl en se refusant le sommeil nuit et jour,

17 j’ai considéré l’œuvrem de Dieu. Or l’homme ne peut comprendre ce qui se fait sous le soleil. Il a beau se donner de la peine pour chercher, il ne trouvera pas. Et même si le sage prétend savoir, en réalité il ne peut pas comprendren.