Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Ecclésiaste 7

CONSEILS D’UN SAGE

Apprendre à bien choisir

Prendre à cœur la tristesse et la mort

1 Mieux vaut un bon renoml qu’un parfum raffiné, et le jour de sa mort est préférable à celui de sa naissancem.

2 Mieux vaut se rendre dans une maison de deuil que dans celle où l’on festoie, car celle-là nous rappelle quelle est la fin de tout homme et il est bon d’y réfléchir pendant qu’on est en viea.

3 Mieux vaut la tristesse que le rireb, car avec un visage triste, le cœur peut être content.

Prendre à cœur les critiques des sages

4 L’attention du sage se porte au lieu où l’on pleure un deuil, celle de l’*insensé au lieu où l’on se livre à la joiec.

5 Mieux vaut écouter les reprochesd d’un homme sage que les flatteries des insensés.

6 Car les rirese de l’insensé sont comme le crépitement des épinesf sous une marmite. Cela aussi est dérisoire.

Patience et prudence

7 L’oppression rend le sage insensé, et les cadeauxg lui font perdre la tête.

8 Mieux vaut l’aboutissement d’une entreprise que son début. Mieux vaut un esprit patienth que prétentieux.

9 Ne t’irrite pasi trop vite, car c’est dans le cœur des insensésj que la colère élit domicile.

10 Garde-toi de dire : « Comment se fait-il qu’autrefoisk, les choses allaient mieux qu’aujourd’hui ? » Car ce n’est pas la sagesse qui te dicte une telle question.

Les bienfaits de la sagesse

11 La sagesse vaut mieux qu’un héritage : elle est avantageusel pour ceux qui voient le soleilm.

12 La protection qu’offre la sagesse est comme celle que procure l’argent, mais la sagesse a un avantage : elle fait vivre ceux qui la possèdent.

13 Considère l’œuvren de Dieu : qui donc pourra redresser ce qu’il a torduo ?

14 Au jour du bonheur, jouis du bonheur, et au jour du malheur, réfléchis, car Dieu a fait l’un et l’autre, si bien que l’homme ne peut rien découvrir de ce qui doit lui arriverp.

15 J’ai vu tout cela au cours de mon existenceq dérisoire : ici un juste périt à cause de sa droiture, là, un *méchant prolonge ses jours par sa perversitér.

16 Ne sois pas juste outre mesure et ne sois pas trop sage, pourquoi te détruirais-tu ?

17 Ne sois pas non plus méchant outre mesure et ne sois pas *insensé, pourquoi voudrais-tu mourir avant ton heures ?

18 Tu feras bien de prendre garde à l’un comme à l’autre ; oui, celui qui respecte Dieut suivra ces deux conseils.

19 La sagesseu rend un homme plus fortv qu’une ville défendue par dix capitaines.

20 Il n’y a sur terre aucun hommew juste qui fasse toujours le bien sans jamais pécherx.

21 Ne prête pas attention à tout ce qu’on dit, et si ton serviteur te dénigrey, n’écoute pas,

22 car tu sais bien qu’à plusieurs reprises, il t’est arrivé, à toi aussi, de dénigrer les autres.

23 Tout cela, j’ai essayé de le comprendre par la sagessez, en me disant : « Je veux acquérir la sagesse. » Mais elle reste loin de moi.

24 La compréhension des choses est hors de ma portée. Elle est profonde, beaucoup trop profonde pour qu’on puisse l’atteindrea.

25 Mais je me suis appliqué de tout mon cœur à apprendre, à explorerb et à rechercher la sagesse et la raison, et à comprendre combien le mal est stupide et combien la stupidité est foliec.

26 J’ai découvert quelque chose de plus amer que la mort : c’est une femme dont le cœur est un guet-apensa et un piège, et dont les bras sont des chaînes. Celui qui jouit de la faveur de Dieu échappera à ses griffes, mais le pécheur s’y laissera prendreb.

27 Voici à quelles conclusions je suis parvenu, dit le Maîtrec, après avoir examiné ce que sont les femmes, les unes après les autres, pour me faire une opinion.

28 D’ailleurs, je cherche encore et je n’ai pas trouvé : sur mille hommes, j’en ai trouvé un, mais, parmi toutes les femmesd, je n’en ai pas trouvé une seule.

29 Voilà la seule chose que j’ai trouvée : Dieu a fait les hommes droits mais eux, ils ont cherché beaucoup de complications.