Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Apocalypse 9

La cinquième trompette – le premier malheur : déchaînement des forces de l’abîme

1 Puis le cinquième *ange sonna de la trompette ; et je vis un astre qui était tombé du cielk sur la terrel. La clém du puits de l’abîmen lui fut donnée.

2 Il ouvrit le puits de l’abîme, et une fumée épaisse s’en éleva, comme celle d’une grande fournaiseo. Le soleil et l’air furent obscurcisp par la fumée qui s’échappait du puitsq.

3 De cette fumée sortirent des sauterellesr qui se répandirent sur la terre. Il leur fut donné un pouvoir semblable à celui des scorpionss.

4 Elles reçurent l’ordre de ne pas faire de malt à l’herbe de la terre, ni à aucune plante verte, ni à aucun arbreu, mais de s’attaquer seulement aux hommes qui ne portent pas le *sceau de Dieu sur le frontv.

5 Il leur fut donné, non pas de les tuer, mais de les torturer pendant cinq moisw. La douleur qu’elles causaient ressemblait à celle qu’une piqûre de scorpionx inflige à un homme.

6 En ces jours-là, les hommes chercheront la mort mais ils ne la trouveront pas. Ils l’appelleront de leurs *vœux, mais la mort les fuiray.

7 Ces sauterelles ressemblaient à des chevaux harnachés pour la bataillez. Elles avaient sur la tête comme des couronnes d’or, et leur face ressemblait à un visage humaina.

8 Leur chevelure était pareille à celle des femmes, et leurs dents à celles des lionsb.

9 Leur thorax paraissait cuirassé de fer, et le bruit de leurs ailes évoquait le fracas d’une charge de chars tirés pour le combatc par de nombreux chevaux.

10 Elles avaient des queues armées de dards comme celles des scorpions. C’est avec leur queue qu’elles pouvaient torturer les hommes pendant cinq moisd.

11 Elles avaient pour roi l’*ange de l’abîmee qui s’appelle en hébreuf Abaddong et en grec Apollyonh.

12 Le premier malheur est passé. Voici : deux malheurs encore viennent après luii.

La sixième trompette – le deuxième malheur : invasion d’une formidable armée

13 Le sixième *ange sonna de la trompette. J’entendis alors une voix sortant des quatre cornesj de l’autel d’or qui se trouve devant Dieuk.

14 Elle disait au sixième ange qui tenait la trompette : – Libère les quatre angesa qui sont enchaînés au bord du grand fleuve, l’Euphrateb.

15 On déliac donc les quatre anges tenus prêts pour cette heure, ce jour, ce mois et cette année, afin qu’ils exterminent le tiersd de l’humanitée.

16 Ils étaient deux cents millions de cavaliers. C’était leur nombref, tel que je l’entendis.

17 Voici comment, dans ma vision, je vis les chevaux et leurs cavaliers : ils portaient des cuirasses rouge feu, bleu turquoise et jaune soufre ; les têtes des chevaux rappelaient celles des lions et leur gueuleg crachait du feu, de la fumée et du soufreh.

18 Par ces trois fléaux qui sortaient de leur gueule : le feu, la fumée et le soufre, le tiersi de l’humanité fut exterminéj.

19 Car le pouvoir des chevaux se trouvait dans leur gueule et dans leur queue. En effet, leurs queues ressemblaient à des serpents, elles étaient pourvues de têtes qui leur servaient à nuire.

20 Mais le reste des hommes qui avaient survécu à ces fléaux, ne renoncèrent pask à leurs façons d’agirl ; ils ne cessèrent pas d’adorer les démonsm ainsi que les idoles d’or, d’argent, de bronze, de pierre et de bois, bien qu’elles soient incapables de voir, d’entendre et de bougern.

21 Ils ne renoncèrent paso à leurs meurtres, à leurs pratiques magiquesp, à leur immoralitéq et à leur malhonnêtetér.