Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Apocalypse 21

Septième vision : le nouveau ciel et la nouvelle terre

1 Puis je vis un ciel nouveau et une terre nouvellee, car le premier ciel et la première terre avaient disparuf, et la mer n’existait plus.

2 Je vis la ville sainteg, la nouvelle *Jérusalem, descendre du ciel, d’auprès de Dieuh, belle comme une mariéei qui s’est parée pour son époux.

3 Et j’entendis une forte voix, venant du trône, qui disait : Voici la Tente de Dieu avec les hommes. Il habitera avec euxa ; ils seront ses peuples et lui, Dieu avec eux sera leur Dieub.

4 Il essuiera toute larme de leurs yeuxc. La mort ne sera plusd et il n’y aura plus ni deuil, ni plainte, ni souffrancee. Car ce qui était autrefois a définitivement disparuf.

5 Alors celui qui siège sur le trôneg déclara : – Voici : je renouvelleh toutes chosesi. Il ajouta : – Ecris que ces paroles sont vraies et entièrement dignes de confiancej.

6 Puis il me dit : – C’en est faitk ! Je suis l’Alpha et l’Omégal, le commencement et le but. A celui qui a soif, je donnerai, moi, à boire gratuitementm à la source d’où coule l’eau de la vien.

7 Tel sera l’héritage du vainqueuro. Je serai son Dieu et il sera mon filsp.

8 Quant aux lâchesq, aux infidèlesr, aux dépravés, meurtrierss et débauchés, aux magiciens, aux idolâtrest et à tous les menteursu, leur part sera l’étang ardent de feu et de soufrev, c’est-à-dire la seconde mortw.

LA NOUVELLE JÉRUSALEM, ÉPOUSE DE L’AGNEAU

9 Alors l’un des sept *anges qui tenaient les sept coupes pleines des sept derniers fléauxx vint me parler : – Viens, me dit-il, je te montrerai la Mariéey, l’Epouse de l’Agneau.

10 Il m’emmenaz en esprita sur une grande et haute montagne, d’où il me fit voir la ville sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel, d’auprès de Dieub.

11 Elle rayonnait de la gloire divinec. Son éclat rappelait celui d’une pierre très précieuse, celui d’un jasped d’une transparence cristallinee.

12 Elle était entourée d’une grande et haute muraillef, percée de douze portesg gardées par douze *anges, et sur ces portes étaient gravés les noms des douze tribus d’*Israëlh.

13 Les portes étaient orientéesi trois vers l’est, trois vers le nord, trois vers le sud et trois vers l’ouest.

14 La muraille reposait sur douze fondementsj qui portaient les noms des douze *apôtresk de l’Agneau.

15 Mon interlocuteur tenait, en guise de mesure, un roseaul d’or pour mesurer la ville, ses portesm et sa muraillen.

16 La ville était bâtie en carré, sa longueur égalait sa largeur. L’*ange mesura donc la ville avec son roseauo et trouva douze mille stades, sa longueur, sa largeur et sa hauteur étant d’égale dimension.

17 Il mesura aussi la muraillep et trouva cent quarante-quatre coudées, d’après la mesure humaine employée par l’ange.

18 La muraille était construite en jaspeq, la ville elle-même était d’or pur, transparent comme du cristal purr.

19 Les fondements de la muraille de la ville étaient ornés de toutes sortes de pierres précieusess, le premier de jaspet, le second de saphir, le troisième de chalcédoine, le quatrième d’émeraude,

20 le cinquième de sardoine, le sixième de cornaline, le septième de chrysolithe, le huitième de béryl, le neuvième de topaze, le dixième de chrysoprase, le onzième de turquoise, le douzième d’améthyste.

21 Les douze portesa étaient douze perles ; chaque porte était faite d’une seule perle. L’avenue principale de la ville était d’or pur, transparent comme du cristalb.

22 Je ne vis aucun templec dans la ville : son temple, c’est le Seigneur, le Dieu tout-puissantd, ainsi que l’Agneaue.

23 La ville n’a besoin ni du soleil, ni de la lune pour l’éclairer, car la gloire de Dieuf l’illumineg et l’Agneauh lui tient lieu de lampe.

24 Les nations marcheront à sa lumière et les rois de la terre viendront lui apporter leur gloirei.

25 Tout au long du jour, les portesj de la ville resteront ouvertesk, car il n’y aura plus de nuitl.

26 On y apportera tout ce qui fait la gloire et l’honneur des nationsm.

27 Rien d’impurn ne pourra y pénétrer. Nul homme qui se livre à des pratiques abominables et au mensongeo n’y entrera. Seuls y auront accès ceux qui sont inscrits dans le livre de vie de l’Agneaup.