Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Actes 7

1 Le *grand-prêtre lui demanda : – Reconnais-tu les faits qui te sont reprochés ?

2 Etienne dit alors : – Chers frères et pèresm de cette nation, écoutez-moi : le Dieu glorieux apparut jadis à notre ancêtre *Abraham, quand il vivait encore en Mésopotamien, avant de s’établir à Harâno,

3 et il lui dit : Quitte ton pays et ta parenté, et va dans le pays que je te montreraip.

4 C’est ainsi qu’Abraham quitta la Chaldée et vint se fixer à Harân. De là, après la mort de son pèreq, Dieu le fit venir dans le pays où vous habitez actuellementr.

5 Pourtant, il ne lui donna ici aucune propriétés, pas même un mètre carré de terret. Mais il lui promit de lui donner le pays tout entier, à luiu et à ses descendants après lui, alors qu’à cette époque il n’avait pas encore d’enfant.

6 Et Dieu lui parla ainsi : Tes descendants séjourneront dans une terre étrangère, ils y seront réduits en esclavage et on les maltraitera pendant quatre cents ansa.

7 Mais, ajouta Dieu, j’exécuterai mon jugement contre la nation qui en aura fait ses esclaves. Après cela, ils quitteront le pays étranger et viendront ici-même, dans ce pays, pour me rendre un culteb.

8 Puis Dieu conclut son *alliance avec Abraham et lui en donna pour signe la *circoncisionc. Ainsi il eut pour fils *Isaac et le circoncit huit jours après sa naissanced. Isaac fit de même pour son fils *Jacobe, et celui-ci, à son tour, pour ses fils, les douze ancêtres de nos tribusf.

9 Or, les fils de Jacob, poussés par la jalousieg, vendirent leur frère Joseph, pour qu’il fût emmené comme esclave en Egypteh. Mais Dieu était avec luii.

10 Il le délivra de toutes ses épreuves et, dans sa grâce, il lui donna la sagesse nécessaire devant le pharaon, roi d’Egypte, si bien qu’il fut nommé gouverneur du pays et de toute la maison royalej.

11 Alors survint une grande famine dans toute l’Egypte et en Canaank. Ce fut un temps de grande misère. Nos ancêtres ne trouvaient plus de quoi mangerl.

12 Quand Jacob apprit qu’il y avait du blé en Egypte, il y envoya une première fois ses fils, nos ancêtresm.

13 Lors de leur second voyage en Egypte, Joseph se fit reconnaître par ses frèresn, et le pharaon apprit quelle était l’origine de Josepho.

14 Puis Joseph envoya chercher son père Jacob et toute sa parentép qui comprenait soixante-quinze personnesq.

15 Jacob descendit en Egypte ; il y finit ses jours, de même que nos ancêtresr.

16 Leurs corps furent ramenés à Sichem, et déposés dans le tombeau qu’Abraham avait acheté pour une certaine somme d’argents aux fils d’Hamor à Sichem.

17 Le moment approchait où Dieu allait accomplir la promesse qu’il avait faite à Abrahamt : notre peuple s’était multipliéu et les Israélites étaient devenus de plus en plus nombreux en Egypte.

18 C’est alors qu’un nouveau roi, qui n’avait pas connu Joseph, monta sur le trône d’Egyptev.

19 Il exploita notre peuple de manière perfide et opprima nos ancêtres, jusqu’à les obliger à abandonner leurs nouveau-nés pour qu’ils ne survivent pasw.

20 A cette époque naquit *Moïsex, qui avait la faveur de Dieu. Pendant trois mois, il fut élevé dans la maison de son père.

21 Lorsque finalement ses parents durent l’abandonner, il fut recueilli par la fille du pharaon qui l’éleva comme son propre filsy.

22 C’est ainsi que Moïse fut instruit dans toute la science des Egyptiensz et qu’il devint un homme dont la parole et les actions avaient des effets remarquablesa.

23 A l’âge de quarante ans, il voulut venir en aide à ses frères, les Israélitesb.

24 Voyant que l’on maltraitait l’un d’eux, il prit sa défense, et, pour le venger, tua l’Egyptienc qui le maltraitait.

25 Il pensait que ses frères comprendraient que Dieu voulait se servir de lui pour les libérer. Mais ils ne le comprirent pasd.

26 Le lendemain, il vit deux d’entre eux se battre. Il s’interposa et essaya de réconciliere les adversaires. – Mes amis, leur dit-il, vous êtes des frères ! Pourquoi, alors, vous faites-vous du malf ?

27 Mais celui qui maltraitait son compagnon le repoussa en disant : – De quoi te mêles-tu ? Qui t’a établi sur nousg pour être notre chef ou notre juge ?

28 Voudrais-tu par hasard aussi me tuer, comme tu as tué hier l’Egyptien ?

29 Quand Moïse entendit cela, il prit la fuite et alla vivre dans le pays de Madian où il eut deux filsh.

30 Quarante années plus tard, un *angei lui apparut dans le désert du mont Sinaï, au milieu de la flamme d’un buisson en feuj.

31 Saisi d’étonnement à cette vision, Moïse s’approchait pour le considérer de plus près, quand la voix du Seigneura se fit entendre :

32 Je suis le Dieu de tes ancêtresb, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacobc. Tout tremblant, Moïse n’osait pas lever les yeuxd.

33 Le Seigneur lui dit : Ote tes sandales, car l’endroite où tu te tiens est un lieu saint.

34 J’ai vu la souffrance de mon peuple en Egypte. J’ai entendu ses gémissements et je suis descendu pour le délivrer. Et maintenant, viens : je t’envoie en Egyptef.

35 Ainsi ce Moïse que ses frères avaient repoussé en lui disant : Qui t’a établi sur nous pour être notre chef ou notre jugeg ?, c’est lui que Dieu a envoyé comme chef et libérateur du peuple avec l’aide de l’ange qui lui était apparu dans le buissonh.

36 C’est lui qui les fit sortir d’Egyptei en accomplissant des prodiges et des signes miraculeuxj dans ce pays, puis lors de la traversée de la mer Rougek et, pendant quarante ans, dans le désertl.

37 Ce fut encore lui qui dit aux Israélites : Dieu suscitera pour vous un *prophète semblable à moim, un membre de votre peuplen.

38 Lorsque le peuple était rassemblé au désert, c’est encore lui qui servit d’intermédiaire entre l’angeo qui lui parlait sur le mont Sinaï et nos ancêtresp. Il reçut de Dieu des paroles de vieq pour nousr les transmettres.

39 Nos ancêtres refusèrent de lui obéir. Bien plus : ils le repoussèrent et se laissèrent gagner par le désir de retourner en Egyptet.

40 Ils vinrent demander à *Aaron : – Fais-nous des dieux qui marchent à notre tête, car ce Moïse qui nous a fait sortir d’Egypte, nous ne savons pas ce qu’il est devenuu.

41 Ils façonnèrent alors un veau, ils offrirent un sacrifice à cette idole, et ils célébrèrent de joyeuses fêtes en l’honneur de ce qu’ils avaient fabriquév de leurs mains.

42 Dieu se détourna d’euxw et les abandonna à l’idolâtriex et au culte des astresy du ciel. C’est bien ce qui est écrit dans le livre des prophètes : O peuple d’*Israëlz, | quand vous avez offert | des victimes et des sacrifices pendant les quarante ans | de votre séjour au désert, | était-ce à moi | que vous les avez apportés ?

43 Non, vous avez porté | la tente de Molok et l’astre de votre dieu Rompha, idoles que vous avez fabriquées | pour vous prosterner devant elles. C’est pourquoi je vous déporteraia | plus loin que Babylone.

44 Au désert, nos ancêtres avaient avec eux la tenteb qui contenait le traité de l’*alliance et que Dieu avait ordonné à Moïse de construire d’après le modèle qu’il lui avait montréc.

45 Cette tente a été confiée à la génération suivante de nos ancêtres. Ils l’emmenèrent avec euxd quand ils conquirent, sous la conduite de Josué, le pays où se trouvaient les nations que Dieue chassa devant eux. Elle y demeura jusqu’au temps de *Davidf.

46 Celui-ci obtint la faveur de Dieu et demanda de pouvoir donner une demeure au Dieu de Jacobg.

47 Mais ce fut *Salomonh qui bâtit le *Temple.

48 Cependant, le Dieu très-hauti n’habite pas dans des édifices construits par des mains humainesj. C’est ce que dit le prophètek :

49 Mon trône, c’est le ciel, la terre, l’escabeaul | où je pose le pied. Quelle est donc la maison | que vous me bâtirez, | dit le Seigneur, ou quel lieu de reposa | pourrait me servir de demeure ?

50 N’est-ce pas moi | qui ai créé tout celab ?

51 O vous hommes obstinésc qui, comme de véritables incirconcis, gardez votre cœurd et vos oreilles fermés, vous résistez toujours à l’Esprit Sainte !

52 Vous ressemblezf bien à vos ancêtres ! Y a-t-il un seul prophète que vos ancêtres n’aient pas persécutég ? Ils ont tué ceux qui annonçaient la venue du seul Justeh. Et vous, maintenant, vous l’avez trahi et assassinéi !

53 Oui, vous avez bien reçu la *Loi de Dieu par l’intermédiaire des *angesj, mais vous ne l’avez jamais observée...

L’exécution d’Etienne

54 A ces mots, ceux qui siégeaient au *Grand-Conseil devinrent fous de ragek : ils grinçaient des dents contre Etienne.

55 Mais lui, rempli du Saint-Espritl, leva les yeux au ciel et vit la gloire de Dieum, et Jésus debout à la droite de Dieu. Alors, il s’écria :

56 – Ecoutez : je vois le ciel ouvertn et le *Fils de l’hommeo debout à la droite de Dieup.

57 A ces mots, ils se mirent à vociférer et à se boucher les oreilles. D’un même élan, ils se ruèrent sur lui,

58 le traînèrent hors de la villeq et le tuèrentr à coups de pierress. Les témoinst avaient déposé leurs vêtementsu aux pieds d’un jeune homme nommé Saulv.

59 Pendant qu’ils jetaient des pierres sur lui, Etienne priait ainsi : – Seigneur Jésus, reçois mon espritw !

60 Puis il tomba à genouxx et, de toutes ses forces, lança un dernier cri : – Seigneur, ne leur demande pas compte de ce péchéy ! Après avoir dit ces mots, il expiraz.