Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Actes 4

Pierre et Jean devant le Grand-Conseil

1 Pendant qu’ils parlaient ainsi à la foule, survinrent quelques *prêtres accompagnés du chef de la police du *Templep et des membres du parti des *sadducéensq :

2 ils étaient irrités de voir les *apôtres enseigner le peuple et leur annoncer que, puisque Jésus était ressuscité, les morts ressusciteraient eux aussir.

3 Ils les arrêtèrent donc et, comme il se faisait déjà tard, ils les jetèrent en prisons jusqu’au lendemain.

4 Cependant, parmi ceux qui avaient entendu leurs paroles, beaucoup crurentt, ce qui porta le nombreu des croyants à près de cinq mille hommes.

5 Le lendemain, les chefs des *Juifsv, les responsables du peuple et les spécialistes de la *Loi se réunirent à *Jérusalem.

6 Il y avait là, en particulier, Hanne le *grand-prêtre, Caïphew, Jean, Alexandre et tous les membres de la famille du grand-prêtre.

7 Ils firent comparaître Pierre et Jean, les placèrent au milieu de leur assemblée et les interrogèrent : – Par quel pouvoir ou au nom de qui avez-vous fait celaa ?

8 Alors Pierre, rempli de l’Esprit Saintb, leur répondit : – Dirigeants de la nation et responsables du peuplec !

9 Nous sommes aujourd’hui interrogés sur le bien que nous avons fait à un infirmed et sur la manière dont il a été guéri.

10 Eh bien, sachez-le tous, et que tout le peuple d’*Israël le sache : c’est au nom de Jésus-Christ de *Nazarethe que nous avons agi, de ce Jésus que vous avez crucifié et que Dieu a ressuscité des mortsf ; c’est grâce à lui que cet homme se tient là, debout, devant vousg, en bonne santé.

11 Il est la pierre rejetée par les constructeurs –par vous – et qui est devenue la pierre principale, à l’angle de l’édificeh.

Les apôtres, témoins devant le Grand-Conseil

12 C’est en lui seul que se trouve le salut. Dans le monde entier, Dieu n’a jamais donné le nom d’aucun autre homme par lequel nous devions être *sauvési.

13 Les membres du *Grand-Conseil étaient étonnés de voir l’assurance de Pierre et de Jeanj, car ils se rendaient compte que c’étaient des gens simplesk et sans instruction ; ils les reconnaissaient pour avoir été avec Jésusl.

14 Mais, comme ils voyaient, debout à côté d’eux, l’homme qui avait été guéri, ils ne trouvaient rien à répondrem.

15 Alors ils leur ordonnèrent de sortir de la salle et délibérèrent entre eux :

16 – Qu’allons-nous faire de ces gens-làn ? disaient-ils. Car ils ont accomplio un signe miraculeux évidentp et tous les habitants de Jérusalem sont au courant. Nous ne pouvons pas le nierq.

17 Mais il ne faut pas que cela s’ébruite davantage parmi le peuple. Défendons-leur donc, sous peine de sanctions, de parler désormais à qui que ce soit au nom de Jésus.

18 Là-dessus, ils les firent rappeler et leur interdirent formellement de parler ou d’enseigner au nom de Jésusr.

19 Mais Pierre et Jean leur répondirent : – Jugez-en vous-mêmes : est-il juste devant Dieu de vous obéir, plutôt qu’à Dieus ?

20 Quant à nous, nous ne pouvons pas garder le silencet sur ce que nous avons vu et entenduu.

21 Après leur avoir fait de nouvelles menaces, ils les relâchèrent. En effet, ils n’avaient pas trouvé de moyen de les punir, parce que tout le peuplev louait Dieuw pour ce qui venait d’arriver.

22 L’homme qui avait été miraculeusement guéri était âgé de plus de quarante ans.

Prière des croyants

23 Sitôt libérés, Pierre et Jean se rendirent auprès de leurs amisx et leur racontèrent tout ce que les chefs des prêtres et les responsables du peuple leur avaient dit.

24 Après les avoir écoutés, tous, unanimesy, se mirent à prier Dieuz, disant : – Maître, c’est toi qui as créé le ciel, la terre, la mer et tout ce qui s’y trouvea.

25 C’est toi qui as dit par l’Esprit Saint qui s’est exprimé par la bouche de notre ancêtre *Davidb, ton serviteur : Pourquoi cette agitation parmi les nations ? Et pourquoi les peuples ont-ils conspiré pour rien ?

26 Les rois de la terre se sont soulevés et les chefs se sont ligués contre le Seigneur et son *Messiec.

27 En effet, c’est bien une ligue qu’*Héroded et Ponce *Pilatee, les nations et les peuples d’Israëlf ont formée dans cette ville contre ton saint serviteur Jésusg, que tu as choisih comme Messie.

28 Ils n’ont fait qu’accomplir tout ce que tu avais décidé d’avancei, dans ta puissance et ta volonté.

29 Maintenant, Seigneur, vois comme ils nous menacentj, et donne à tes serviteurs la force d’annoncer ta Parole avec une pleine assurancek.

30 Etends ta main pour qu’il se produise des guérisons, des miracles et d’autres signesl au nom de ton saint serviteur Jésusm.

31 Quand ils eurent fini de prier, la terre se mit à trembler sous leurs piedsn à l’endroit où ils étaient assemblés. Ils furent tous remplis du Saint-Esprita et annonçaient la Parole de Dieub avec assurancec.

La solidarité des croyants

32 Tous ceux qui étaient devenus des croyants vivaient dans une parfaite unité de cœur et d’espritd. Personne ne se prétendait propriétaire de ses biens, mais ils partageaient tout ce qu’ils avaiente.

33 Avec une grande puissance, les *apôtres rendaient témoignagef de la résurrectiong du Seigneur Jésus, et la grâce de Dieuh agissait avec force en eux tousi.

34 Aucun d’eux n’était dans le besoinj, car ceux qui possédaient des champs ou des maisons les vendaientk, apportaient le produit de la vente

35 et le remettaient aux apôtresl : ceux-ci le répartissaient alors entre tous et chacun recevait ce dont il avait besoinm.

36 C’est ainsi que, par exemple, un certain Joseph possédait un terrain. C’était un *lévite originaire de Chypre ; les apôtres le surnommaient Barnabasn, ce qui veut dire « l’homme qui encourage ».

37 Il vendit son terrain, apporta l’argent et en remit le produit aux apôtreso.