Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Actes 3

La guérison d’un paralysé

1 Un jour, Pierre et Jeanl montaient au *Templem pour la prière à trois heuresn de l’après-midi.

2 On était juste en train d’y porter un infirme : c’était un homme paralysé depuis sa naissanceo. On l’installait tous les jours à l’entréep de la cour du Temple, près de la porte appelée la « Belle Porte », pour qu’il puisse demander l’aumôneq à ceux qui se rendaient au sanctuaire.

3 Quand il vit Pierre et Jean qui allaient pénétrer dans la cour du Temple, il leur demanda l’aumône.

4 Les deux *apôtres fixèrent les yeux sur lui. – Regarde-nousr ! lui dit Pierre.

5 L’infirme les regarda attentivement : il pensait qu’il allait recevoir d’eux quelque chose.

6 Mais Pierre lui dit : – Je n’ai ni argent ni or, mais ce que j’ai je te le donnes : au nom de Jésus-Christt de *Nazarethu, lève-toi et marchev !

7 Et, en même temps, il le prit par la main droite et le fit lever. Aussitôt, ses pieds et ses chevilles se raffermirent,

8 d’un saut il fut debout et se mit à marcher. Il entra avec eux dans la cour du Temple : il marchait, il sautaitw de joie et louait Dieux.

9 Tout le mondey le vit ainsi marcher et louer Dieu.

10 On le reconnaissait : c’était bien lui qui était toujours assis à mendierz près de la « Belle Portea » du Temple. En voyant ce qui venait de lui arriver, les gens étaient remplis de stupeur et de crainte.

11 Quant à lui, il ne quittait plus Pierre et Jeanb. Tout le peuple accourut et se rassembla autour d’eux dans la cour du Temple, sous le portique de *Salomonc, et ils étaient stupéfaits.

Pierre explique le miracle

12 Quand Pierre vit cela, il s’adressa à la foule : – Hommes israélites, qu’avez-vous à vous étonner ainsi de ce qui vient de se passer ? Pourquoi nous fixez-vous avec tant d’insistance comme si c’était nous qui, par notre propre pouvoir ou notre piété, avions fait marcher cet hommed ?

13 Non, c’est le Dieu d’*Abraham, d’*Isaac et de *Jacobe, le Dieu de nos ancêtresf, qui vient ici de manifester la gloire de son serviteur Jésusg – ce Jésus que vous avez livréa à *Pilateb et renié devant lui alors qu’il était décidé de le remettre en libertéc.

14 Oui, vous avez renié celuid qui est sainte et justef. A sa place, vous avez demandé comme faveur la libération d’un meurtrierg.

15 Ainsi vous avez fait mourir l’auteur de la vieh. Mais Dieu l’a ressuscité des mortsi : nous en sommes témoinsj.

16 Et c’est parce que nous croyons en Jésusk, que la puissance de ce nom a rendu à cet homme que vous voyez et que vous connaissez, la force de se tenir debout. Oui, cette foi qui est efficace par Jésus a donné à cet homme une parfaite guérison, comme vous pouvez tousl vous en rendre compte.

17 A présent, mes frèresm, je sais bien que vous avez agi sans savoir ce que vous faisiezn, aussi bien vous que vos chefso.

18 Mais Dieu a accomplip de cette manière ce qu’il avait annoncé d’avanceq par tous ses *prophètesr : le *Messie qu’il avait promis d’envoyer devait souffrirs.

19 Maintenant donc, *changezt et tournez-vous vers Dieu pour qu’il efface vos péchésu.

20 Alors le Seigneurv vous accordera des temps de repos, et il vous enverra celui qu’il vous a destiné comme Messiew : Jésusx.

21 En attendant, il doit demeurer au ciely jusqu’au jour où l’univers entier sera restauréz, comme Dieu l’a annoncé depuis des siècles par la bouche de ses saints *prophètesa.

22 Ainsi *Moïse a dit : Le Seigneur votre Dieu suscitera pour vous, du milieu de vos compatriotes, un prophète qui sera comme moi : vous écouterez tout ce qu’il vous dirab.

23 Celui qui refusera d’obéir à ce prophète sera exclu de mon peuplec par la mortd.

24 Tous les prophètese qui ont parlé, depuis Samuel et ses successeurs, ont annoncé aussi d’avance les tempsf que nous vivons aujourd’hui.

25 Vous êtes les héritiersg de ces prophètes, les bénéficiaires de l’*allianceh que Dieu a conclue avec nos ancêtresi lorsqu’il a promis à Abraham : Toutes les familles de la terre seront bénies à travers ta descendancej.

26 C’est pour vous, en premier lieuk, que Dieu a ressuscitél son serviteurm ; et il vous l’a envoyé pour vous bénirn, en détournant chacun de vous de ses mauvaises actionso.